Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 12:58
De Roxane Marie Galliez

Format Relié
Editeurs : Editions Balivernes
Collection : Fariboles
Pages : 48
Parution : octobre 2008

Illustrations de Marie Diaz

A Tahiti,

Sur les hauts plateaux du Tamanu où l’on ne peut accéder qu’à pied, des orangers sauvages donnent des fruits délicieux. Leur récolte est difficile, mais ceux qui ont eu la chance de goûter à ces fruits n’en oublient jamais la saveur. Chaque année, lors des fêtes du Heiva, les hommes les plus forts portent ainsi des kilos de fruits lors d’une course, et parfois des oranges, quand la saison a été bonne.

Pourtant les orangers n’ont pas toujours été présents sur l’île…

D’où viennent-ils ?

Peut-être sont-ils nés de l’amour d’Hangaroa et d’Anani ?

Peut-être sont-ils les fruits de la patience, de l’écoute et du respect…


Quelle jolie histoire…

Un conte légendaire des îles polynésiennes. L’histoire d’Anani, fille d’une extrême beauté, qui se refuse à toute demande en mariage car personne ne la mérite, pense-t-elle. Elle refuse même Hangaroa, cultivateur, le plus amoureux d’elle sur l’île. Elle se dit trop belle, elle ne souhaite pas être mariée à un cultivateur et elle veut être digne d’un roi pour époux et encore… Elle est vaniteuse.

Et beaucoup d’hommes souhaite la posséder et la garder et c’est pour cela qu’elle se refuse à un mariage car elle ne veut pas… : « Je ne veux  pas d’un homme qui me garde comme un bijou dans un coffre. Je veux être reine et n’obéir à personne, pas même au roi. » (extrait)

Et à force de refuser chaque prétendant jusqu’au roi, elle se voit punie. Elle sera punie par la colère du roi qui envoie le Tahua (le sage) qui la transformera en arbre afin de réfléchir à ce qu'elle attend de la vie.


Mais d’où viennent ces orangers me direz-vous ?

La suite je ne vous la dévoilerais pas…
Je vous laisse tourner les pages de ce merveilleux conte où règne l'amour, pour en apprécier la saveur.



Un conte remplit de poésie, accompagnée de magnifiques illustrations semblables à des peintures. Un vrai voyage à travers ce conte qui nous embaume de parfums, d’images et d’amour.

                                                                                Merci de ne pas utiliser cette image.

Extrait lorsque le sage envoyé par le roi arrive près d'Anani
:

"Quand elle vit le vieillard arriver, Anani ricana :
" Toi aussi, tu veux m'épouser pour ma grande beauté ?
- Non, Anani, car ta beauté va se faner. Si j'avais voulu t'épouser, cela aurait été pour ta gentillesse et ta douceur, pour la chaleur de ton coeur. Aujourd'hui, je ne les vois pas. Pourtant, si tu cherches au fond de toi, je suis certain que tu trouveras ces qualités-là.
- Pars, vieillard, je me moque bien de tes paroles. Il y en aura toujours un autre après toi. Il y aura toujours un homme qui m'aimera à cause de ma peau claire et de mon doux parfum, grâce à mes danses et à mes cheveux roux.
- Oui, tu es belle, Anani, mais tu es sèche, aussi sèche que le bois que l'on met dans le feu. Tu ne sais pas donner, tu ne sais pas aimer. Même un arbre vaut mieux que toi car il est sec mais il donne des fruits.""

Partager cet article
Repost0

commentaires

liliba 10/05/2009 10:28

Quelle jolie illustration !
Je découvre ton nouveau blog, chouette, ça me plait bien ici, je reviendrai !

Géraldine 06/05/2009 20:29

Ca paraît sympa tout plein. Un conte, de l'exotisme... un bon cocktail.

zazimuth 06/05/2009 20:10

Un conte joliment illustré qui fait envie.

Love 06/05/2009 19:13

Eh bien je ne lis pas ce genre de thème d'habitude, mais je t'avouerais avoir envie de connaître la suite ... Si la jeune fille apprendra à aimer ou restera eternellement en arbre.

De plus, les illustrations sont belles !

Bises

Love

line 06/05/2009 16:34

Moi ausi le theme presenté ne me tente pas trop, mais je trouve l'illustration tres belle.

  • : 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs