Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 21:01

De Jean-Pierre GibratCoupdecoeur

Format : cartonné
Editeur : Dupuis
Collection : Aire Libre
Pages : 56
Parution : septembre 2002


Tome 1 

« C’est ma première nuit en prison. Et j’en suis à espérer qu’il y en ait d’autres. Si j’avais été piquée par les Boches, je serais peut-être déjà morte. J’ai quand même eu de la veine d’être arrêtée par la police française ! Ça me laisse une petite chance… Une toute petite chance ! »

Dans le droit fil du Sursis, Le Vol du corbeau met en scène le théâtre de la vie sous l’Occupation. Récit passionnant de bout en bout, dialogue savoureux, portraits saisissants d’humanité, élégance du dessin et couleurs somptueuses : avec Le Vol du corbeau, histoire en deux volets dont voici le premier, Jean-Pierre Gibrat confirme avec éclat qu’il compte parmi les plus grands auteurs de la bande dessinée contemporaine.



Paris, 2ème guerre mondiale. Jeanne, jeune femme, résistante, est arrêtée par la police française et mise sous les verrous d’un petit commissariat de quartier suite à une lettre de dénonciation d’un corbeau comme quoi elle aurait des armes cachées chez elle, ainsi que des faux papiers. Elle se retrouve emprisonnée avec François, un cambrioleur arrêté avec une valise pleine de bijoux, bougeoirs…qui se prend d’amitié, d’amour, pour Jeanne pendant leur nuit sous les verrous.

Leur histoire va donc commencer cette fameuse nuit d’arrestation où ils vont échapper à leurs geôliers pendant une alerte aérienne, les Américains viennent de débarquer. Leurs geoliers descendent dans les caves se mettre à l’abri et Jeanne et François en profitent donc pour s’échapper par les lucarnes du commissariat. L’évasion par les toits de Paris va être périlleuse et sera un peu soumise à quelques prises de bec entre nos 2 compères. Jeanne a un peu de mal à supporter cet opportuniste. Elle se tord la cheville sur les toits glissants de Paris, et notre François au bon cœur ne va pas pour autant abandonner Jeanne. Elle doit prévenir d’autres résistants et notamment sa sœur, qu’ils ont été dénoncés. Mais sa sœur a totalement disparue de la circulation, a-t-elle été arrêtée ? François va protéger Jeanne qui a bien du mal à se déplacer à cause de sa cheville et l’emmène sur une péniche où se trouvent des amis à lui, un couple et leur fils. Ils vont tous la cacher et naviguer sur la Seine comme ils le feraient normalement. Le point de rendez-vous en cas de problème de Jeanne et ses amis résistants, une librairie où ils peuvent glisser des petits mots dans certains livres, est fermée. Jeanne ne sais plus où s’adresser pour avoir des nouvelles de sa sœur. Quelques jours ont passé, Jeanne se fait toujours du souci pour sa sœur, elle est toujours sans nouvelle d’elle. Et moment fatal, la péniche arrivée à une écluse est stoppée par les Allemands. Qui a dénoncé les habitants de la péniche comme quoi ils cachaient quelqu’un ? Comment faire avec Jeanne sur le bateau ?

La suite je vous laisse la découvrir dans cette superbe BD en deux tomes.

 Je vais d’abord parler des illustrations avec de superbes planches de dessins !!! Des détails à foison sur le Paris sous l’Occupation, que ce soit architectural ou bien vestimentaire. Une technique de coloration incroyable. Un coup de crayon épatant. L’histoire, très bien menée, qui reflète la vie sous l’Occupation. Tout est sensationnel, on voit que l’auteur a effectué un travail de recherche pour bien retranscrire le mode de vie de cette époque, une reconstitution parfaite. On est vraiment plongé dans ce Paris de juin 1944 grâce à l’histoire et aux dessins. On n’a bien évidemment pas de fin dans le 1er tome car la BD compte 2 volets. Et d’ailleurs dans le second volet nous nous trouvons fasse à quelques rebondissements. Gros gros coup de cœur pour cette BD de Gibrat.



De Jean-Pierre Gibrat 

Format : Cartonné
Editeur : Dupuis
Collection : Aire Libre
Pages : 56
Parution : avril 2005
Tome 2 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Mo' la fée 20/09/2010 21:50



magnifique diptyque ! J'ai aussi beaucoup aimé Le Sursis, les visuels y sont tout aussi soignés et les personnages très bien construits



La librivore 24/06/2010 22:24



J'ai adoré cette série. Les livres sont absolument magnifiques, le trait d'une précision et d'une élégance...



Koulou 04/06/2010 10:56



Une nouvelle série BD sympathique et familiale à découvrir ? ici si vous
voulez, bien sûr.

ce que d'autres en ont pensé avant vous

Bonne journée.




la librivore 05/05/2010 22:23



Moi aussi j'ai trouvé ces albums magnifiques, car il y a la suite !



Edelwe 31/08/2009 16:54

J'ai adoré le sursis, donc je note celui-ci!

  • : 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs