Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 08:00
 
 
 
 
 
 
casanova
 
 
Auteur : Olivier Barde-Cabuçon
  
 
Editeur : Actes Sud
Collection : Actes Noirs
Polar historique - Série - Casanova -
Pages : 320
Parution : Février 2012
         
 
 








 
 
 ICONE1
 En 1757, Volnay a sauvé la vie du roi lors d’un attentat, l’attentat de Damiens. Le roi l’a alors anobli et fait chevalier. Il lui a aussi demandé d’exprimer un vœu pour le remercier. Volnay lui a répondu qu’il désirait être chargé de la résolution de toutes les enquêtes sur les morts étranges dans Paris. Le roi étant en dette envers Volnay, il accepta.  
 
 
1759
 
Depuis 2 ans, Volnay est commissaire aux morts étranges. Il enquête sur les meurtres particulièrement horribles ou complexes qui se produisent dans la capitale.
 
Par une douce soirée de printemps, le corps d’une jeune demoiselle est retrouvé dans un quartier de Paris. Elle n’a plus de visage, on lui a arraché la peau de son visage. En l’état, personne ne peut la reconnaître.
Volnay est présent pour faire état de cette découverte macabre, alors que les badauds s’exclament que les loups sont entrés dans Paris. Sur le corps, aucune trace de sang, on a pris le soin de tuer cette jeune demoiselle et de la rhabiller ensuite.
Sur la victime, il va découvrir une lettre portant le sceau du roi.
Parmi tous les badauds présents, Volnay a noté la présence de Casanova.
 
Volnay prend en charge ce meurtre et, à sa demande, fait transférer le corps non pas à la morgue du Châtelet comme il se devrait mais demande à ce que la dépouille soit amenée auprès de son assistant, un moine aussi savant qu’hérétique. Sur place, Volnay demande aussi que la scène de crime soit délimitée par un cordon de police pour qu’il y est le moins de monde possible sur place, le meurtrier ayant pu laisser des signes de sa présence sur la scène de crime. Volnay est, on le reconnaît, en avance sur son temps et pense déjà qu’il est possible de découvrir bien des choses en examinant une scène d’un crime ainsi que le corps de la victime, nombreux indices pouvant révéler bien des choses. Volnay pratique donc un examen des plus minutieux.
 
Et son collaborateur, moine féru de science, a l’art de porter aux dépouilles un examen avec le plus grand soin. Le moine médite longtemps sur le corps qui commence à se putréfier car tout ceci est complexe, on n’a pu découper le visage au couteau mais alors comment a-t-on pu faire cela avec autant de soin ? Et puis, la paume des mains de la jeune femme est en partie brûlée, de même pour le bout des doigts. Il va donc lui falloir plus de temps pour tout comprendre mais ce moine a l’habitude de méditer et de mettre en pratique sa science. Il a eu longuement l’occasion de méditer d’ailleurs, en prison. L’autopsie pratiquée par le moine va alors révéler des premiers éléments qui conduiront Volnay à Versailles, auprès du roi. Plus précisément, au Parc-aux-cerfs, dans les maisons closes ouvertes par Mme de Pompadour. Lorsque le roi Louis XV a mis fin à sa liaison avec Mme de Pompadour, celle-ci a ouvert des demeures et y installa des femmes, très jeunes, pour satisfaire la concupiscence du roi. Bien entendu, la Pompadour était là pour veiller à ce qu’aucune ne devienne sa rivale.
 
L’enquête emmènera également Volnay, mais aussi Casanova qui suit de très près cette enquête, dans les laboratoires du comte de St-Germain, un homme d’un très grand savoir mais aussi très contemporain pour son époque. Celui-ci pourrait bien faire partie de l’enquête de Volnay, reste à déterminer s’il sera un suspect ou bien un partenaire. Ses agissements sont ambigus.
L’enquête est dérangeante car les pistes remontent jusqu’à Louis XV et pourrait aussi impliquer la Pompadour, et Volnay doit se presser pour mener à bien cette enquête avant de se retrouver avec un autre meurtre sur les bras.
 
Tout ce petit  monde sera surveillé de près par Sartine, lieutenant criminel de Paris, qui, on peut le dire n’aime pas vraiment Volnay et ses méthodes, mais voit aussi d’un mauvais œil le libertin Casanova qui se trouve être trop proche de l’enquête à son goût.
 
Volnay, et Casanova sur ses traces, auront, chacun de différentes façon, bien du mal à démêler cette affaire qui semble renfermer des secrets. Une jeune femme viendra aussi se mêler à l’enquête, Chiara, jeune aristocrate italienne tournée vers les sciences.
ICONE1      
 
Polar historique très enrichissant et captivant.
 
Un contexte historique très présent, avec une sensation d’y être vraiment. L’auteur a une plume très riche en détails de façon à faire ressentir au lecteur l’impression d’avoir basculé dans le temps. Très bonne restitution de l’époque historique.
 
Une enquête intéressante qui en plus, dépeint l’ambiance sociale de l’époque. Enquête intéressante et captivante, rendue captivante aussi par le biais des personnages. Les rebondissements sont présents pour maintenir en haleine la lecture jusqu’au dénouement.
 
Des enquêteurs, multiples, de caractères franchement très opposés, sont vraiment fascinants. Tout ce petit monde forme ainsi un groupe d’enquêteurs, ancêtres de la police criminelle scientifique. La collaboration entre chacun est parfois très cocasse. Le personnage de Casanova donne à ce polar historique un côté humoristique car les situations sont drôles et passionnantes. Le personnage du moine hérétique, complice de Volnay, qui a donc son propre laboratoire scientifique est hors du commun. Tout ce petit monde est bien sûr surveillé de près par un redoutable chef de la police de Paris qui, on le sent vraiment, n’aime pas du tout ce jeune Volnay nommé par le roi, Commissaire aux morts étranges.
 
Le personnage de Louis XV est complexe. Je ne m’étais pas forcément informée sur ses agissements, mais il voue une profonde addiction aux chairs fraîches, très très jeunes femmes. Le personnage de la Pompadour, je le connaissais plus mais ici l’auteur sait rendre intéressantes les données historiques et il est donc toujours enrichissant d’en apprendre.
 
Lieux intriguants, la Cour de Versailles, le mystérieux quartier du Parc-aux-Cerfs. Des mystères tenus secrets au milieu de la Cour du roi, des Dévots, mais aussi d’une certaine confrérie, la Confrérie des Serpents.
 
J’ai adoré la plume de l’auteur. Une belle écriture rendant la lecture facile. Tout est présent dans ce polar historique pour satisfaire le lecteur, encore plus lorsque les dialogues sont vifs et pertinents, drôles parfois, mais aussi émouvants.
 
Un petit détail que j’ai aimé : à chaque début de chapitre, une citation de Casanova qui aura attrait au chapitre et que l’on retrouvera aussi dans le dialogue du chapitre en question.
 
Personnages qui inaugurent une série policière historique très prometteuse.
La prochaine enquête : Messe Noire, désormais inscrite sur ma liste à lire.
 
 
 
 
 
 J'ai relevé deux citations de Casanova:
 
"J'ai aimé les femmes à la folie mais je leur ai toujours préféré ma liberté."  
Casanova
 
"Une femme ne peut guère être belle que d'une façon mais elle est jolie de cent mille." 
Casanova 





Challenge Polars & Thrillers

organisé par Liliba

4/15
88055176 p
 

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alison Mossharty 09/03/2014 22:47


Je note celui là. J'aime beaucoup les policiers historiques. J'ai commencé la saga Nicolas Le Floch et j'ai bien accroché. Ici, Casanova, et la cour de Versailles comme décor, tout pour me plaire
^^ Merci pour la découverte!

Géraldine 22/02/2014 21:31


Bien tentant ! Moi qui rechigne à me diriger vers les romans historiques, le côté policier pourrait m'y inciter !

Manu 08/02/2014 09:19


Ca a l'air vraiment pas mal mais je ne suis pas friande de cette époque.

Céline 05/02/2014 07:10


Je ne connaissais pas du tout. J'ai renoué avec les thrillers il y a peu, alors je note!

dasola 04/02/2014 10:35


Bonjour Lilibook, en ce qui me concerne, j'ai bien apprécié ce roman emprunté à la bibliothèque (en revanche, je n'ai encore jamais lu de Nicolas Le Floch) et j'ai "Messe noire" dans ma PAL.
Bonne journée.

Lilibook 04/02/2014 19:36



Moi non plus je n'ai jamais entamé la collection Nicolas Le Floch. Et Messe noire est inscrit à ma liste à lire et je l'ai vu samedi à la biblio, dès que j'ai un creux dans mes lectures actuelles
je l'emprunte.



  • : 1er Chapitre
  • 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs