Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 20:22

lhommeauxcerclesbleusDe Fred Vargas

Format : Poche

Editeur : J'ai Lu

Collection : J'ai Lu Policier
Pages : 219
Parution : juin 2005


" Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ? " Depuis quatre mois, cette phrase accompagne des cercles bleus qui surgissent la nuit, tracés à la craie sur les trottoirs de Paris. Au centre de ces cercles, prisonniers, un débris, un déchet, un objet perdu : trombone, bougie, pince à épiler, patte de pigeon... Le phénomène fait les délices des journalistes et de quelques psychiatres qui théorisent un maniaque, un joueur. Le commissaire Adamsberg, lui, ne rit pas. Ces cercles et leur contenu hétéroclite sont de, mauvais augure. Il le sait, il le sent : bientôt, de l'anodin saugrenu on passera au tragique.


Première rencontre avec le commissaire Adamsberg, pour ma part, ainsi que dans la série puisqu’il s’agit là du 1er volet de la série avec ce personnage.

Adamsberg prend ses fonctions dans le 5ème arrondissement de Paris, dans cette équipe il fera la connaissance du lieutenant Danglard. Duo que nous retrouverons au fil de la série.

Il y a  une mystérieuse affaire qui intéresse Adamsberg, puisque depuis quelques temps maintenant, de curieux cercles bleus sont dessinés à la craie bleue sur les trottoirs de Paris, des cercles dessinés autour d’objets diverses : des déchets, petits baigneurs, capsules de bières, revues, chaussures, patte de pigeon…. Une phrase toujours inscrite à la craie bleue, autour du cercle : « Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ? ». Au total une soixantaine d’objets encerclés en 4 mois, toujours découverts au petit matin, et on peut remarquer que le rythme s’accélère. Cette affaire intrigue donc Adamsberg, il pressent quelque chose…

Danglard, lui, ne comprend pas du tout cet intérêt que peut porter Adamsberg à cette affaire pour le moins banale. Des objets encerclés… il s’agit là de quelqu’un qui s’amuse.

Mais bon, Danglard est bien obligé de suivre les instructions de son supérieur, lorsqu’ Adamsberg lui demande désormais d’aller photographier chaque cercle découvert et ce n’importe où dans Paris, puisque ce maniaque ne couvre pas que le 5ème arrondissement. Mais le jour où Danglard part photographier un énième cercle, il ne s’agit pas là de débris ou d’objet quelconque. Dans le cercle bleu se trouve une femme, égorgée. Bien entendu à partir de ce moment l’enquête se corse et je ne peux vous révéler la suite concernant cette enquête.

En parallèle à l’enquête, une femme se prénommant Mathilde se présente auprès du commissaire Adamsberg afin de savoir si il peut retrouver un homme aveugle qu’elle a rencontré récemment. Celle-ci, fait part à Adamsberg de l’affaire des cercles bleus dont tous les journaux parlent, et lui signale qu’elle suit un homme chaque nuit, celui pourrait bien être l'homme aux cercles bleus. Cette femme va l’intriguer, il viendra plusieurs fois la voir dans son logement, un logement aux appartements partagés, notamment avec une vielle femme qui vient souvent dans l’appartement de Mathilde, il s’agit de Clémence. Viendra s’ajouter en locataire, l’homme aveugle qu’ Adamsberg aura pu retrouver. Toutes ces personnes se trouveront être dans l’entourage d’Adamsberg au cours de son enquête, pour différentes raisons et seront des interlocuteurs récurrents pour Adamsberg au cours de cette affaire.

 

Cette lecture était donc, comme je l’ai signalé, ma 1ère rencontre avec Fred Vargas et aussi avec le commissaire Adamsberg. Au début, je me suis dis que cela n’allait pas forcément me plaire, car un peu plat. L’enquête n’était pas vraiment au rendez-vous, puisque les traits de caractère du commissaire Adamsberg sont plutôt la patience, la déduction, et l’attente ;-) En effet, il attend de voir ce qu’il se passe au fil de cette mystérieuse affaire. Donc en somme, pas d’indice révéler, pas de rythme haletant où l’on fait travailler son cerveau pour déchiffrer les codes et indices qui nous sont révéler… Alors je me suis dis, je vais m’ennuyer, et bien que nenni ! En fait, on s’attache énormément aux différents personnages, on apprend à connaître Adamsberg, sa déduction et son incroyable patience, et on se prend à aimer cette mystérieuse affaire des cercles bleus. Plus on avance dans le livre, plus on y est accroché et l’on tient absolument à connaître ce maniaque des cercles bleus qui désormais tue, et vu qu’il y a quelques rebondissements dans l’affaire…. ça met du piment. L’originalité de l’affaire y est aussi pour quelque chose, au début on se pose la question, mais où veut nous emmener ce maniaque avec ces cercles bleus qui entourent des débris et objets diverses… puis le, et les meurtres… là on commence à se poser pas mal de questions. Il n’y a pas que le personnage d’Adamsberg, on fait la connaissance aussi de son lieutenant Danglard, que l’on retrouvera dans les autres enquêtes. Un lieutenant souvent porté sur le vin, et une situation sociale assez difficile avec à sa charge 5 enfants. On prend donc l’attache de ces 2 personnages, en somme plaisants. Les déductions d’Adamsberg sans recherche préalable sont assez surprenantes, elles surprennent aussi bien nous lecteurs, que les personnages du livre au cours de l’histoire, car ces déductions du commissaire Adamsberg font toujours la surprise du lieutenant Danglard, qui est toujours ébahi par les trouvailles de son chef. L’histoire est bien ficelée car Fred Vargas nous fait aller sur des fausses pistes, et il n’y a que le dénouement qui nous donne les clés de l’énigme des cercles bleus. J’ai apprécié cette lecture, même si au début c’était pas parti pour, et je renouvellerais bien entendu avec d’autres enquêtes du duo Adamsberg et Danglard, personnages que j’ai apprécié.

Lecture faite dans le cadre de "Découvrons un auteur chez Pimprenelle"
Sur le blog de Pimprenelle, vous retrouverez les billets des participants, cliquez ci-dessous :
Fredvargaschezpimprenelle



mais aussi elle était prévue pour mon challenge abc 2010
avec la lettre V

47668423 p

Partager cet article
Repost0

commentaires

Mélusine 02/02/2011 16:23



J'ai adoré tous les bouquins de Vargas que j'ai lus ! J'adore aussi la personnalité d'Adamsberg et ce qui me plait aussi c'est que parallèlement à ses enquêtes nous suivons son "intrigue"
amoureuse avec Camille et de plus toute son équipe est singulière...
Je me laisse à chaque fois porter. Jusqu'à ce jour je n'ai jamais été déçue...



Grimmy 11/07/2010 23:34



Le charme d'Adamsberg est irrésistible, je trouve. Faudrait que je relise les Fred Vargas qui sont restés chez mes parents...



Solen 05/07/2010 13:05



J'aime beaucoup Fred Vargas, elle a écrit plusieurs livres très sympa.



Pyepi 04/07/2010 23:20



Le fait que tu aies apprécié ta lecture me rassure et me motive davantage à retenter l'expérience Vargas ^^



Pyrausta 18/06/2010 12:04



j'aime beaucoup Vargas.j'ai lu celui là et bien aime.le personnage de Adamsberg est attachant au possible.



  • : 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs