Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 12:53

 

l ile sans sourire 

Auteur : Enrique FERNANDEZ

 

Format : Cartonné

Editeur : Glénat

Collection : Drugstore Aventure

Pages : 56

Parution : mai 2009

   

 

C’est une terre isolée par les flots, battue par les embruns.

En son sein se dissimule le plus étrange des mystères…

Un homme hanté par le passé va s’y perdre…et renaître.

 

 

 

 

 

Milander Dean, un géologue, débarque en pleine nuit, sous des trombes d’eau, sur l’île de Yulkukany, l’île des baleiniers. Une île où, principalement, les habitants sont marins ou sont issus de famille de marins.

La population est plutôt triste. La mer, qui pourtant les fait travailler, se montre aussi cruelle envers eux car, bien souvent, ces marins qui partent longtemps en mer n’en reviennent que très rarement, noyés sous les flots de cette mer déchaînée.

Milander Dean vient y faire des recherches en géologie, sur cette île aux roches incroyables. Mais il espère aussi pouvoir s’y ressourcer, prendre du recul. C’est un homme plutôt taciturne, qui a besoin de tranquillité et besoin d’être seul. La tristesse a pris son cœur depuis la mort d’un être cher.

Il y est accueilli par une petite fille qui se trouve être tout l'inverse de lui, elle est pleine de vie. Cette jeune fille, Elianor, native de l’île, est une jeune fille adorable, toujours de bonne humeur, un brin malicieuse, et qui a une imagination débordante.

 

La jeune fille tente de lui présenter le reste de la population, mais Milander Dean refuse tout contact.

La jeune Elianor pourtant décide de ne pas en rester là, elle va se trouver souvent sur le chemin de Milander Dean.

Et, enfin peut-être, réussira-t-elle a redonner un peu de joie de vivre à Milander Dean.

 

 

 

 

Très jolie BD tel un conte onirique.

Une histoire d’amitié, poétique,

qui pourtant parle des blessures de la vie

par la perte d’êtres chers.

  

Enrique Fernandez nous offre là un combat entre la tristesse et la joie de vivre.

Cet homme, Milander Dean, prostré dans une tristesse qui dure depuis un certain temps maintenant, va se trouver confronté à Elianor, une jeune fille pleine de vie, bavarde, qui vit dans son monde à elle, un monde imaginaire. Deux opposés en somme.

Elianor va tenter de redonner espoir à cet homme.

Et pourtant cette jeune fille pleine de vie, connaît un milieu hostile et rude, de par son environnement sur cette île.

Elianor, pour vaincre cette morosité qui occupe l'île, s’est donc inventé un monde.

Un monde à elle, où personnages fantastiques, magiques, s’instaurent.

Milander Dean n’a que faire des hallucinations de cette gamine .

Mais l’un et l’autre vont se tester et apprendre à se découvrir.

 

L’auteur nous fait donc voyager dans un univers qui allie le réel au fantastique. L’alchimie est parfaite. On passe de la réalité de Milander au monde fantastique d’Elianor.

Un scénario sombre mais tout en étant merveilleux. On sent que des touches d’espoir vont s’instaurer. Et cet espoir, près à s’instaurer dans le cœur de Milander, l’auteur le communique avec délicatesse, parcimonie, mais au bon moment dans le scénario. Tout comme dans les illustrations.

Illustrations remarquables. Un graphisme aux notes japonisantes d’un Miyazaki (dessinateur de mangas, réalisateur d’animations japonaises, Le Château dans le ciel, Ponyo sur la falaise, Princesse Mononoké, etc) . La représentation de l’île est superbe, cette terre sauvage où on sent que la nature a pris le dessus, c’est splendide. Et puis l’auteur, dans ce graphisme exceptionnel, nous retranscrit parfaitement toute la douleur, mais aussi tout l’espoir qu’il peut y avoir.

Le moindre ressenti est perçu, le graphisme est très expressif.

 

Une très belle BD que je conseille,

tant sur le point du scénario que sur le point du graphisme.

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Marie 13/05/2011 13:50



Cet album a l'air magnifique, tant le graphisque que l'histoire. Je note ce titre !


 



Violette 11/05/2011 21:12



oh ben tiens, c'est drôle, j'ai choisi cette BD dans ma bibliothèque munic. il y a à peine quelques jours, complètement au hasard. Je n'ai donc pas lu l'intégralité de ton billet, mais j'y
reviendrai avec plaisir une fois la BD lue. Ton avis me réjouit! :))



djak 11/05/2011 15:06



waouh! la couverture est splendide en tout cas!



Irrégulière 11/05/2011 13:24



(aucun rapport : je t'ai décerné un award sur mon blog, article d'hier ;-))



Edelwe 09/05/2011 20:20



Superbe couverture!



  • : 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs