Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 16:47

 

 

 

Un amour interdit,

un secret englouti.

 

 

 

 

 

larmes-434024

 

Auteur : Lauren KATE

Traducteur : Bee FORMENTELLI

 

Editeur : Bayard Jeunesse

Young Adult - Fantasy - Mythologie - Romance - Amitié - Mort

Pages : 513

Parution : Mai 2014

 

 

 

 

 

ICONE1

« Ne pleure jamais, jamais plus ». Elle avait 9 ans lorsqu’elle a reçu la seule gifle de sa mère. La cause : elle s’était mise à pleurer. Depuis ce jour, Eureka a fait la promesse à sa mère de ne plus jamais pleurer une seule larme.


Eureka a 17 ans. Il y a 3 mois, sa mère, archéologue, est morte dans un accident de voiture pour le moins étrange. Elle se trouvait à côté de sa mère dans le véhicule, et passant un pont elles ont été emportées par une vague immense. Comment d’ailleurs cette vague a pu prendre naissance à cet endroit ? Aucune chance pour survivre à celle-ci.  Sur place, des hommes se faisant passer pour des ouvriers de chantiers regardent l'accident se produire, ils se donnent le nom de veilleurs. Et puis dans l’eau, un bateau. Sur celui-ci, un garçon. Un veilleur, le plus jeune de la lignée. Les veilleurs surveillent que mère et fille vont mourir. Mais le plan des veilleurs risquent d’être gâché par le plus jeune d’entre eux , amoureux de la jeune fille condamnée à mourir, Eureka. Il doit alors faire un choix crucial : remplir ses devoirs envers sa famille ou bien sauver la jeune fille.


Eureka n’arrive pas à faire face à la perte de sa mère dans cet accident et aurait voulu mourir avec elle. Elle n’a plus trop de souvenirs de l'accident, ce fût le trou noir jusqu’à se retrouver dans un lit d’hôpital le cuir chevelu lacéré et le tympan gauche de son oreille éclaté (il ne guérirait jamais tout à fait d’ailleurs). Eureka a fait une tentative de suicide juste après. Depuis, elle essaye tant bien que mal de surmonter sa peine (sans jamais pouvoir sortir celle-ci en pleurant bien entendu).


Sa vie a bien changé depuis 3 mois : la perte de sa mère, sa tentative de suicide, plus aucun soutien de sa famille ; son père est remarié à Rhoda depuis quelques années et a 2 enfants avec elle, des jumeaux. Et son père ne la soutient plus trop et suit plutôt ce que pense sa seconde femme, et Rhoda ne voit qu’une chose pour Eureka : des séances psy. Rhoda n’a jamais vraiment eu de sentiments pour Eureka et depuis l’accident elle pense qu’Eureka a perdu la boule du fait qu’elle ne se soit pas effondrée, ni pleuré. Tous pensaient d’ailleurs qu’Eureka n’avait pas de chagrin. Mais elle en avait à revendre au contraire, elle avait mal tout le temps de la perte de sa mère. Personne ne la comprend.


Eureka ne peut compter que sur Cat, sa meilleure amie, et Brooks son ami de toujours.


Mais depuis quelques temps, depuis l'accident, elle se sent épier. Qu’importe où elle se trouve, elle le voit apparaître. Et ce, depuis qu’il a percuté sa voiture à un stop. Son prénom, Ander, est la seule chose qu’elle connaisse de lui. Elle le trouve magnifique, il a des yeux bleus comme l’océan et le teint pâle. Elle a fait sa connaissance depuis l’accident, et elle s’aperçoit qu’il connaît beaucoup de choses sur elle. Ander, en effet, connaît toute la vie d’Eureka. Il l’épie depuis de nombreuses années, c’est la tâche que lui avaient confiée les veilleurs. Et depuis, Eureka est devenu secrètement l’amour de sa vie.


Elle sympathise avec lui, elle se sent bien en sa compagnie malgré ce fait qu’elle se sente épiée et qu’Ander connaisse autant sa vie. Un jour, il lui fait part qu’elle court un grand danger. Elle trouve cela très étrange. Encore plus étrange, le fait qu’il s’en prenne à son plus vieil ami, Brooks, comme s’il était jaloux et l'amène à douter sur la sincérité de Brooks. Brooks, de même, jalouse également Ander et confie à Eureka de se méfier de lui.


Lors de la répartition de l’héritage de sa mère, Eureka reçoit le legs d’un vieux grimoire écrit d’une étrange langue qu’elle ne comprend pas, un collier avec un médaillon qui reste fermé, et une pierre mystérieuse.


Elle découvrira par le biais d’Ander qu’il s’agit d’une pierre de foudre qu’elle ne devra utiliser que lorsqu’elle ressentira le besoin de l’utiliser et pas avant. Concernant le vieux grimoire, c’est Cat qui la guidera vers une vieille femme qui pourrait traduire ce livre. Eureka découvrira au fur et à mesure de la traduction, un mystérieux conte.

Elle découvrira entre l’histoire de ce conte et sa vie, une étrange coïncidence. Il parle également de l’Atlantide, monde mythique noyé dans les profondeurs de la mer. Pourquoi sa mère ne lui a jamais parlé de ce livre qu’elle détenait, et pourquoi le lui a-t-elle confié ? Et pourquoi autant de similitude avec sa vie actuelle ?

Eureka va vite découvrir qu’elle est l’héritière d’un extraordinaire mais terrifiant pouvoir…

ICONE1

 

1er opus d’une saga prometteuse !!


Je commence tout d’abord par la magnifique couverture. Extraordinaire !! Bonne retranscription avec l’histoire. Cette jeune femme et sa robe faite d’eau est en rapport avec l'histoire, et en arrière-plan on découvre, si on observe bien, une sorte de ville noyée sous les eaux troubles, l’Atlantide. On le comprendra à la lecture. La police est belle, le titre est en 3D. La couverture est super agréable au toucher, une sorte de texture gomme. Zéro faute pour la couverture.

 

On plonge très vite dans l’histoire. On se prend très vite d’attache au personnage principal, Eureka. C’est un peu grâce à l’écriture de Lauren Kate, elle nous confie beaucoup de détails sur sa vie quotidienne, ses pensées et sentiments. On est tout de suite plongé aussi dans le côté fantasy, dès les premières pages, avec l’accident retranscrit pas à pas devant ces « veilleurs ». Qui sont ces personnes, pourquoi veulent-ils exactement tuer Eureka… ça on le découvrira que dans les 100 dernières pages.


Au fil de la lecture, la tension monte lorsqu’on comprend que l’héroïne court un danger. Mais qui lui en veut, où est le bon et le mal, le doute est semé habilement par l’auteure.


Au cours de cette lecture, la mythologie viendra s’installer avec ce vieux grimoire que possède désormais Eureka. Il y conte une histoire d’amour et y traite de l’Atlantide. Tout se déroule petite à petit au cours de la lecture.


J’y ai par contre, je l’avoue, trouvé quelques longueurs. Des scènes auraient pu être raccourcies à quelques endroits. Mais elles seront vite atténuer grâce au rythme qui s’accélère aux 100 dernières pages.


Impossible de lâcher le livre d’ailleurs, une fois que l’on entame ces 100 dernières pages d’ailleurs (un peu plus même que 100 dernières pages). On a envie de découvrir le dénouement de ce 1er opus. Une fin incroyable et qui suscite le désir de découvrir rapidement la suite.


On s’attache beaucoup aux personnages. Beaucoup de sentiments divers retranscrits : entre Eureka et sa famille où elle n’est absolument pas comprise et pas du tout proche de sa belle-mère qui lui montre bien qu'elle n'a aucun sentiment pour elle. Eureka éprouve  par contre beaucoup d'affection pour les jumeaux et les protège comme elle le peut. On y trouve beaucoup d’amitié. Mais aussi beaucoup de romance. L’auteur joue avec nous entre le bon et le mauvais de certains personnages aussi (mais je ne dévoilerai pas trop de choses de ce côté-là, ça fait partie du mystère).

 

Les lieux où se déroule l’histoire apportent beaucoup ici. Tout se passe en Louisiane, au brod du bayou.


Un bon moment lecture avec ce 1er opus, une atmosphère et des personnages riches.

J’ai hâte désormais de découvrir la suite de cette saga

qui mêle le mythe de l’Atlantide à une histoire fantasy.

 

 

 

 

 

 

 

 

www.larmes-leslivres.fr

 

 


 

 

 

 

 

LOGO1

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Edelwe 24/07/2014 19:17


Tentant! Je note! :)

sybille 15/06/2014 17:49


Je ne connaissais pas mais je note si ce début de saga est prometteur !

Céline 15/06/2014 10:24


Mais je suis toujours curieuse de décourvir quelque chose! Ta chronique est tombée à point nommé, car je ne me serai sans doute pas intéressée à ce roman!

Céline 15/06/2014 09:30


Merci beaucoup pour cette chronique.


Tu m'as donné envie de découvrir ce premier tome, parce que je ne sais pas si je l'aurais fait. Sa saga précédente ne m'avais pas convaincue, mais je vais laisser une chance à celle-ci alors!

Lilibook 15/06/2014 09:54



Bah j'espère qu'ici la suite sera convaincante ;-) en tout cas là, il y avait des éléments pour me convaincre mis à part quelques longueurs qui auraient pu être évitées comme je le disais.



  • : 1er Chapitre
  • 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs