Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 12:01

pinceaumagiqueDe Didier Dufresnes

Format : Album
Editeur : Père Castor - Flammarion
Collection : Les mini-classiques
Pages : 23
Parution : 2005

Illustrateur Stéphane Girel


Petit berger chinois, Wang Li aime dessiner et rêve d'apprendre la peinture. Un matin,il se réveille avec un pinceau à la main. Le pinceau est magique, et tout ce que peint Wang Li devient réalité. Alors, ses amis paysans viennent passer commande. Mais l'empereur de Chine entend parler de lui et le fait enlever avec son pinceau.

 

Très joli conte ayant pour personnage principal Wang Li, un jeune fermier. Il vient d’une famille de paysans, il est pauvre, il s’occupe des troupeaux de chèvres et son seul plaisir est d’observer la beauté des paysages tout autour de lui. Il aimerait dessiner et apprendre à peindre, ainsi il pourrait retranscrire tout ce qu’il perçoit dans la beauté de la nature. 

Mais Wang Li est trop pauvre pour s’acheter un pinceau. 
Un jour, il va obtenir, mystérieusement, un pinceau. Il va commencer à peindre. Il commencera par peindre un oiseau, mais cet oiseau qu’il a peint, d’un coup s’envola dans les airs. Stupéfait, Wang Li va peindre un poisson, qui celui-ci sauta dans la rivière…
Wang Li comprend alors qu’il s’agit là d’un pinceau magique, et décide de s’en servir à bon escient. Tout ce que Wang Li va peindre, va prendre vit. Désormais, il peindra pour les pauvres du village. Alors les gens du village demandent à ce qu'il peigne : des charrues, des poules, des lampes…

Mais le jour où l’empereur connaît l’existence de ce pinceau magique, il va s’en emparer et faire arrêter Wang Li pour le mettre en prison. L'empereur a-t-il de bonnes intentions....

La suite, à vous de la lire ;-)

  

Didier Dufresnes a adapté ce conte traditionnel chinois qui met en scène le jeune Wang Li. De belles illustrations de Stéphane Girel, de type peintures chinoises dans des tons adaptés à ce conte (des jades, des ocres, des carmins…) viennent accompagnées l’histoire. Un conte à lire aux plus petits, l’histoire est très belle. Avec bien évidemment, une morale, vous vous en douterez. Les plus petits apprécieront d’écouter ce joli conte chinois et d'en apprécier les illustrations.
Mais c'est aussi une lecture à faire seule, pour les plus grands, les premiers lecteurs, le texte est assez facile à lire et les phrases étant courtes, la lecture en est donc plus simple. Un conte que je recommande !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilibook - dans Contes
commenter cet article

commentaires

zorane 13/07/2010 18:09



je l'avais acheté à Junior et pas moyen de remettre la main dessus



Marie 13/07/2010 12:03



Belle couverture !!!


 



Fleur de cerise 13/07/2010 11:56



J'aime bien ce genre de conte, ça a l'air mignon !



esmeraldae 13/07/2010 09:02



je ne l'ai jamais lu et pourtant je le vois tous les jours, c'est un classique!



Zazimuth 12/07/2010 21:16



Joli conte dont les illustrations ont l'air superbes ! ça me fait aussi penser au Crayon magique d'Emilie en petit roman jeunesse de mon enfance...



  • : 1er Chapitre
  • 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs