Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 12:45

damesdumediteDe Juliette BENZONI

Format : Poche
Editeur : Pocket
Pages : 416
Parution : septembre 1992

 

Eté 1902… Sur un arbre perchée, Mélanie épiait le bal donné par son illustre voisine. La branche cassa. Mélanie tomba aux pieds d’un beau marquis… Elle avait quinze ans. Son cœur battait pour la première fois. Le marquis l’épousa. Lorsque, après la fête, ils gagnèrent leur sleeping du Méditerranée-Express, elle crut qu’ils embarquaient pour Cythère…
Il n’en était rien. Le marquis passa « leur » nuit de noces avec une danseuse espagnole… Effondrée, Mélanie voudrait mourir. Elle va se jeter du train lorsqu’elle est sauvée par un peintre énigmatique fort séduisant…
Commencent alors d’incroyables aventures au cours desquelles elle découvrira l’amour, déjouera d’ignominieux complots et attirera les regards d’un roi…

Passion, larmes, émotions… Le premier tome d’une grande saga.


Août 1914 à bord d’une locomotive qui l’emmène aux abords des frontières de l’est de la France, Pierre Bault qui était « conducteur » de sleeping (nom porté par le fonctionnaire chargé d’une voiture-lits) à bord du train de luxe Le Méditerranée-Express, se souvient de jeunes femmes qu’il a croisé à bord du Méditerranée-Express.
Pour ce 1er opus, il se souviendra de cette jeune mariée, Mélanie, mariée au Marquis de Varennes.

1902, Mélanie est une jeune fille de la haute société, l’unique héritière de la famille Desprez-Martel. Un père disparu et une  mère, Albine, qui pour pouvoir toujours paraître jeune et pour que sa fille ne lui vole pas la vedette, affuble Mélanie de vêtements disgracieux. Elle trouve sa fille plutôt garçon manqué car Mélanie apprécie plus de monter à bord du bateau de son grand-père que de s’occuper des rumeurs aristocrates. Albine retarde aussi l’entrée dans la haute société de sa fille afin qu’elle puisse, elle, parader en toute liberté dans des tenues somptueuses, dans les grandes soirées données par l’aristocratie. Elle s’occupe plus de son paraître que de sa fille pour qui elle n’a pas beaucoup d’estime.

C’est pourquoi lors des vacances dans leur villa de Dinard, Mélanie, un soir d’été où sa mère était en soirée, s’est échappée de sa chambre en tenue de nuit et s’est accrochée aux branches d’un arbre pour épier un bal donné par sa fascinante voisine, ayant pour invités, tous les grands noms et les grandes fortunes. Mélanie du haut de son arbre s’extasiait sur les splendides décorations intérieures mais aussi sur la profusion de toilettes et de bijoux portés par de jeunes ladies. Elle se savait trop jeune encore pour participer à ses fêtes. Du haut de son arbre, la branche cassa et elle tomba chez sa voisine, aux pieds d’un jeune homme qu’elle trouva exquis. En tombant elle se foule la cheville et le jeune homme prend soin de la raccompagner à son domicile.

Sa mère, lorsqu’elle apprend les péripéties de sa fille et surtout que c’est le Marquis de Varennes en personne qui a raccompagné sa fille et qu’il va sous peu venir prendre des nouvelles de Mélanie, s’échappe encore dans ses folies vestimentaires pour plaire à cet homme. Et bien évidemment, Albine va encore voler la vedette à sa fille et faire du charme à ce beau Marquis sous les yeux de Mélanie qui rage encore des folies de sa mère car la jeune demoiselle est, elle aussi, très éprise du jeune Marquis de Varennes. Mais c’est Albine qui va devenir la maîtresse du marquis. Mélanie est triste, explose de colère après sa mère. Mais Mélanie prend conscience qu’elle aussi peut plaire. Sa mère ne tarde pas à partir en voyage accompagné du Marquis. Peu de temps après celui-ci, et à la grande surprise de Mélanie, le Marquis de Varennes demande à Mélanie de l’épouser. Le grand-père de Mélanie qui est un sage homme et qui se préoccupe beaucoup du sort de sa petite-fille qu’il aime beaucoup, accepte ce mariage qui tient beaucoup à cœur de Mélanie mais sous certaine conditions, une année de fiançailles. Mais le grand-père disparaît bien étrangement au cours d’un voyage pour affaires. C’est alors que le mariage de Mélanie avec le Marquis va se précipiter avec un futur mari et une mère empressés de voir Mélanie mariée… D’ailleurs Mélanie ne comprend plus trop sa mère, qui était il y a peu, très éprise du Marquis…

Le mariage a lieu, et le jeune couple part en voyage de noces à bord du train de luxe Méditerranée-Express. 2 sleepings ont été retenus pour les mariés et le jeune époux plein d’égard envers sa femme, lui propose de ne pas passer leur nuit de noce à bord du train mais plutôt une fois arrivée à destination en Méditerranée. Chacun se rend donc dans son sleeping. Mélanie n’arrivant pas à dormir souhaite alors se rendre dans le sleeping de son mari, mais en entrouvrant la porte pour sortir de sa cabine, elle aperçoit que celui-ci se rend dans le sleeping d’une belle danseuse espagnole qu’ils ont croisé à bord du train. Elle s’approche de la cabine, entend des « Chérrrriii », se cache et entrevoit qu’ils se font livrer du champagne. Mélanie tente de se suicider en se jetant du train mais un peintre et Pierre Bault « le conducteur » la rattrapent et la sauvent. C’est alors que Mélanie prend conscience qu’elle ne veut plus jamais entendre parler de son mari et ne plus se trouver face à lui. Le peintre, Antoine Laurens, descendant en Avignon va alors la faire descendre en cachette du train.

Et je m’arrêterais là bien évidemment pour ne pas vous informer de la suite ;-)

 

Ah, on s’attache à cette jeune demoiselle qui se trouve aux griffes d’une mère indigne et qui tombe sous les mains d’un jeune marquis plutôt frivole. La belle plume de Juliette Benzoni fait qu’on lit se livre en un rien de temps. On sait bien que cette histoire d’amour va virer au cauchemar pour Mélanie mais on veut absolument connaître le sort qui lui est réservé. L’histoire romantique se mêle à l’histoire de France avec l’entrée de beaucoup de personnages historiques tels que Jeanne Lanvin, l’homme d’état Emile Loubet qui n’est autre qu’un ami du grand-père de Mélanie et encore bien d’autres. Une histoire qui peut sembler quelconques mais l’attachement aux personnages nous fait apprécier cette lecture. Il s’agit du 1er opus de la série « Les dames du Méditerranée-Express », souvenirs de femmes rencontrées par Pierre Bault, le conducteur du sleeping Méditerranée-Express. Des femmes qui se sont croisées à bord de ce train, et bien évidemment je renouvellerais ma lecture avec le 2ème volet de la série.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilibook - dans Romans
commenter cet article

commentaires

Christine 31/10/2010 08:51



J'aime lire ce genre d'histoire aussi celui-là le voici noté. Merci



Alicia 06/06/2010 13:49



C'est étrange l'histoire me dit vraiment quelque chose... il faut que je vois si je l'ai dans ma bibliothèque sinon peut être que je le lirai ^^



Lou 03/06/2010 13:48



Je n'ai jamais lu cet auteur  mais je l'ai en tête pour une journée plage par exemple. ça me rappelle ma grand-mère qui de temps en temps lisait des livres de Benzoni.



Lilibook 03/06/2010 21:35



Disons que j'aime bien le style de Benzoni. Maintenant c vrai que pour une lecture de plage c'est l'idéal. c'est une lecture agréable de temps en temps.



belledenuit 03/06/2010 11:07



Ca fait une éternité que je n'ai pas lu de Benzoni. J'ai la série dans ma PAL. Il va falloir que je m'y mette. En général ça se lit vite.



Eléa 31/05/2010 22:01



Juliette Benzoni ... ça me rappelle mon adolescence et ses diverses sagas sur les rois de France ... j'aimais bien à cette époque, mais pas sûre d'apprécier encore.



  • : 1er Chapitre
  • 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs