Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 19:56

 

pietr le lettonAuteur : Georges SIMENON

 

Format : Poche

Editeur : Le livre de Poche

Collection : Policier / Thriller

Pages : 381

Parution : février 2011

 

 

 

Pietr le Letton, première enquête officielle du commissaire Maigret, fut aussi le premier que Simenon signa de son patronyme en 1931. La Première Enquête de Maigret, publiée en 1949, met en scène Jules Maigret, 26 ans, marié, sans enfant, secrétaire du commissariat de Saint-Georges à Paris, et promu, au terme de sa mission, inspecteur de la Brigade criminelle. Deux enquêtes, réunies dans ce volume, pour redécouvrir les débuts d'un des plus célèbres limiers du Quai des Orfèvres !

 

 

 

Deux premières enquêtes réunies dans ce livre

 

 

Pietr le letton

 

 

Pietr le letton est un escroc à la renommée internationale et qui n’a jamais pu être, jusque là, arrêté. Il est donc bien évidemment recherché par pas mal de Polices d’Europe, et surveillé de près.

La Police Française est informée de l’arrivée prochaine de Pietr le letton, par le biais du train « L’Etoile-du-Nord ». Maigret reçoit un télégramme de la Commission Internationale de Police Criminelle adressé à la Sûreté de Paris. Ce message reçu, apparaît à Maigret en message codé. Il y est détaillé le signalement de Pietr le letton. Un message codé qui une fois décodé est tout de même on ne peut plus technique : « Signalement de Pietr le letton : âge apparent 32 ans, taille 169, sinus dos rectiligne, base horizontale, saillie grande limite, particularité cloison non apparente, oreille bordure originelle, grand lobe, […] ». Un portrait parlé, aussi éloquent pour Maigret qu’une photographie. C’est ce que l’on appelle un signalement anthropométrique.

Maigret a donc bien mémorisé le visage de cet homme et il a l’intention de le filer depuis sa descente du train. Il l’attend donc sur le quai de la Gare du Nord.

Il voit un homme correspondant au signalement anthropométrique, il le repère descendant du wagon.  Oui, ça correspondrait avec son signalement.

Mais, un employé du train signale alors un cadavre dans le wagon. Maigret voit s’éloigner son homme, montant dans un taxi, mais il monte à bord du train pour voir le cadavre. Maigret est interloqué par la ressemblance avec Pietr le letton.

De qui s’agit-il, de Pietr le letton en personne, ou bien alors d’un sosie ?

Et auquel cas, qui était l’homme descendant du wagon qu’il avait reconnu sous les traits de Pietr le letton ?

Pour en être sûr, Maigret va remonter jusqu’au taxi qui a emmené l’homme croisé sur le quai. Il retrouve la trace de ce voyageur dans un hôtel de luxe parisien.

Mais il a peu d’indices à son actif. Maigret à surtout l’impression de piétiner, jusqu’au moment où un indice va se détailler des autres, et la traque de ce fameux voyageur va reprendre et le mener alors vers Fécamp.

Il ne sait toujours pas si celui qu’il suit est Pietr le letton…

 

 

__________________________

 

 

 

 

La première enquête de Maigret 

 

 

Jules Maigret a 26 ans, il est alors secrétaire du commissariat du quartier St Georges. Une nuit d’avril 1913, un jeune homme entre dans le commissariat, Maigret est là de garde. Justin Minard, ce jeune homme flûtiste de son état, vient signaler qu’en passant dans la rue Chaptal, il a entendu des cris de femme provenant d’une fenêtre ouverte d’un hôtel particulier, puis un coup de feu.

Le jeune Maigret décide de se rendre jusqu’à cet hôtel particulier, accompagné du flûtiste qui a effectué ce signalement.

Arrivé sur place, il s’avère que cet hôtel particulier appartient à la riche famille Gendreau-Balthazar, propriétaire d’une grande industrie de café. Malgré qu’il ne soit pas autorisé, vu l’heure tardive, à pénétrer dans cet hôtel particulier, Maigret tente quand même un premier contact avec les propriétaires.

Le maître d'hôtel, bizarrement toujours vêtu de son habit de service, en pleine nuit, lui ouvre. Malgré un certain mécontentement, il l'accompagne jusqu'à Richard Gendreau qui occupe les lieux. Richard Gendreau est plutôt interloqué que l'on puisse pensé que de tels agissements puissent se produire sous son toit, alors il décide de lui ouvrir grand les portes de l'hôtel particulier en lui faisant traverser toutes les pièces. Ceci interpelle les pensées de Maigret qui n’a rien demandé pourtant au propriétaire. Il en est même plutôt gêner d’entrée dans chaque pièce de l’hôtel particulier jusqu’à même réveiller les bonnes endormies à cette heure.

Le lendemain, Jules Maigret est convoqué par son supérieur, le commissaire Le Bret, qui lui stipule que la famille Gendreau-Balthazar est une famille puissante, et que son irruption tardive au sein de cette famille pour vérifier qu’aucun meurtre n’a été commis, n’est peut être pas de bon goût. Il vient même à lui signaler qu’il s’agit là d’une famille dont il est un proche ami.

Le commissaire Le Bret décide de mettre en congé Maigret pour qu’il puisse mener à bien cette enquête, officieusement bien évidemment. Personne ne doit être au courant, la famille Gendreau-Balthazar est trop puissante pour que l’on ébruite quoi que ce soit. Il sera donc seul dans cette affaire, aucun collègue ne pourra lui porter de l'aide puisque personne dans la maison ne doit être au courant.

 

Le fait est, que le supérieur de Maigret, le commissaire Le Bret, ami intime de la famille Gendreau-Balthazar, est persuadé que ce jeune secrétaire du commissariat St Georges, qu’est actuellement Maigret, ne trouvera strictement rien.

Mais Jules Maigret, pour cette première affaire, va se montrer bien plus doué qu’il n’y paraît. Et aidé de ce jeune flûtiste qui était venu faire le signalement, il va révéler certains soupçons sur cette famille mondaine. Une histoire de testament et d’argent va bientôt entrer en scène…

Maigret avance pas à pas, de planques en planques,  et glane des informations qui lui sont bien utiles.

Rebondissement dans l’affaire…

La carrière de Maigret va se jouer dès cette première affaire.

 

 

 

 

 

Une première rencontre avec Simenon pour ma part,

et je ne suis pas mécontente.

  

Je connaissais bien évidemment le personnage de Maigret via les téléfilms.

Mais je n’avais jamais lu les écrits de Simenon pour cette série Maigret.

 

J’ai pris plaisir à découvrir la plume de Simenon, et la découverte du personnage de Maigret à ses touts débuts. Le personnage est jeune et débrouillard. Toujours affublé de sa pipe, son chapeau et son imperméable. Côté travail, il n’utilise jamais les méthodes scientifiques comme peuvent le faire ses collègues. Maigret se base plus sur la personnalité des personnages dont il s’imprègne. Il prend en compte des détails qui pourraient paraître insignifiants et pourtant ils se révèlent d’une grande utilité. C’est sa façon à lui de découvrir qui se cache derrière le coupable.

Alors bien évidemment, avec ce procédé il ne faut pas s’attendre à une enquête remplie d’actions.

Mais je dois dire que cela ne m’a pas déplu, cette enquête menée à pas lents et toujours entrecoupées par des petits plats mijotés.

  

Oui, la vie quotidienne de Maigret tourne autour de la bouffe   !

Petits plats mijotés par sa jeune épouse, ou bien encore les nombreux sandwichs et pintes de bières montés jusqu’au bureau de Maigret par le garçon de café du bistrot du coin.

  

Deux enquêtes donc dans ce livre, enquêtes qui nous révèlent les débuts de Maigret, 1913 - 1920.

Sur les deux j’ai préféré la seconde « La Première enquête de Maigret ». Elle retrace plus le caractère de Maigret, ses habitudes, le temps qu’il prend à résoudre une enquête, ses révoltes aussi parfois contre le système.

J’ai aimé l’ambiance de cette seconde histoire plus que la première. Le cadre est planté avec le Paris de cette époque. Maigret planque souvent au comptoir d’un zinc. Oui, les bistrots parisiens sont les lieux privilégiés de Maigret et la plume de Simenon est excellente pour nous faire ressentir tout ce décor.

Excellent style aussi pour les nombreux détails à glaner ça et là.

 

J’ai donc passé un très bon moment en compagnie de ce jeune Maigret.

Deux enquêtes au rythme lent telle une cuisson mijotée à feu doux ^^

Mais je dois dire que cela fait du bien de temps en temps de traverser  des enquêtes ou tout est dans le raisonnement, l’imprégnation des personnages.

 

 

 

Je remercie Maggie ainsi que Le Livre de Poche pour cette agréable découverte.

 

Oui, j'avais gagné le livre au cours d'un jeu concours que Maggie avait organisé

en partenariat avec les éditions Le Livre de Poche.

 

 

 

J'en profite aussi pour l'inscrire dans le

Challenge Le Tour du Monde

organisé par Livresque

 

avec donc un auteur belge

 

drapeau belgique

 

 

logo3

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géraldine 25/05/2011 21:56



Maigret, c'est toute ma jeunesse, je le regardais à la TV avec mes parents le vendredi ou le dimanche soir. Par contre mon Maigret était vieux ! Je ne savais pas qu'il existait des enquêtes de sa
jeunesse; Je note !



Alex-Mot-à-Mots 18/05/2011 11:35



J'avais lu "L'affaire saint fioacre" il y a quelques années, et je n'avais pas été emballé.



Ellcrys 17/05/2011 11:14



Je n'ai toujours pas lu Simenon, mais en lisant ton avis, je me dis qu'il faudrait peut-être que je remédie à cela ! Je note donc !



Edelwe 15/05/2011 21:49



Mon père aime beaucoup Simenon. Je viens de lui acheter le premier tome de l'intégrale.



Luna 15/05/2011 08:53



Ce livre m'a l'air très sympa, mais moi et le Maigret de la télé, c'est loin d'être une grande histoire d'amour...


Merci d'être passée, bon dimanche :)



  • : 1er Chapitre
  • 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs