Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 12:38
25241491 5438506De Jonathan Kellerman

Format : Broché
Editeur : Seuil
Collection : Policiers
Pages : 446
Parution : janvier 2010


Tanya Bigelow était une fillette très rangée lorsque le psychologue Alex Delaware l’a soignée pour des troubles obsessionnels. A dix-neuf ans, elle vient le revoir parce que sa tante et mère adoptive, Patty Bigelow, lui a avoué un crime sur son lit de mort. Delaware se souvient de Patty comme de quelqu’un qui n’aurait jamais pu commettre cette « chose terrible ». Mais, pour apaiser Tanya, il décide d’enquêter et demande à son ami, l’inspecteur Milo Sturgis, de l’aider. N’ayant que de vagues détails de « l’affaire », les deux amis se lancent dans une enquête qui les conduit des quartiers les plus minables aux plus belles propriétés de Los Angeles et leur fait découvrir des personnages inquiétants, jusqu’au jour où un meurtre horrible leur ouvre les portes d’un passé où désespoir, vengeance et mort formaient un cocktail sordide.

Merci à Babelio et aux Editions du Seuil de m'avoir fait découvrir ce livre.

Alex Delaware, psychologue, suivait Tanya Bigelow lorsqu’elle était enfant pour des troubles obsessionnels. C’est sa mère adoptive qui est aussi sa tante, Patty, qui avait contacté le psychologue peu après la mort de la mère de la petite Tanya. Tanya était une enfant très sage, une adorable enfant, mais elle avait des troubles du comportement dû à l’anxiété. Patty, elle aussi, vivait avec des troubles obsessionnels et l’enfant à comme qui dirait imitée sa mère adoptive. Mais les troubles du comportement devenaient de plus en plus importants pour la petite Tanya, c’est pour cela que Patty a souhaité que Tanya voit Alex Delaware. Tanya a donc été suivie plusieurs années par le psychologue.
Puis le temps a passé, Tanya a grandit et au fur et à mesure n’a plus été suivie par Alex Delaware, ses troubles s’en allant petit à petit.
Mais âgée de 19 ans, Tanya reprend contact avec Alex Delaware car sa mère adoptive, Patty, atteinte d’une grave maladie lui a avoué sur son lit de mort : « L’ai tué. Tout près. Sache-le. Sache ». Tanya est complètement apeurée, ne sait vers qui se diriger pour l’aider à comprendre et pense à Alex Delaware qui a bien connu Patty .
Tanya essaie de comprendre auprès d’Alex Delaware, « Tout près »…elle pense peut-être à un voisin, elle essaie de se souvenir des résidences où elle a vécu avec Patty depuis qu’elle l’a adopté et si un quelconque évènement s’était produit à l’époque. Ses souvenirs feront peut-être ressurgir quelque chose.
Depuis l’aveu de Patty, Tanya se pose beaucoup de questions. Est-ce qu’elle était une meurtrière ? Tout ça va rendre nerveuse Tanya, et ses troubles du comportement vont ressurgir eux aussi.
Pour apaiser Tanya, Alex Delaware, va enquêter et remonter le passé de Patty avec la complicité de son ami, l’Inspecteur Milo Sturgis.
Alex Delaware se souvient de Patty, et pour lui il est impossible qu’elle est tuée quelqu’un.
L’enquête va les mener sur des chemins qui n’aboutiront parfois à rien. Ils vont décortiquer les alentours des résidences où ont vécu Tanya et Patty. On va suivre pas à pas cette enquête qui nous emmènera aussi bien dans de beaux quartiers que dans les bas-fonds de Los Angeles. Tombés dans moultes impasses, nos 2 compères seront bientôt sur la piste de personnages aux comportements plutôt bizarres.
L’enquête en elle-même je vous laisse la découvrir, seulement Alex Delaware et Milo Sturgis vont avancer dans leur enquête lorsqu’un ancien voisin de Patty qu’ils venaient d’interroger est retrouvé mort quelques jours après leur passage.  

J’ai aimé cette enquête, bien qu’il n’y ai rien de nouveau dans celle-ci. C’est un polar psychologique classique mais on s’attache aux personnages. A Tanya tout d’abord, on essaie de comprendre ses troubles obsessionnels, puis on s’attache aussi à Alex Delaware et Milo Sturgis qui vont tout faire et ne jamais lâcher l’enquête pour apaiser la vie de Tanya. On suit pas à pas chaque piste étudiée. Et ce qui est bien, c’est que nos 2 compères ne sont pas tout de suite sur les bonnes pistes, comme l’on peut avoir dans certains polars. Ils vont plus que patauger. On va découvrir le passé de Patty, elle n’a pas toujours vécu, avec Tanya, dans de beaux quartiers. Jonathan Kellerman est spécialiste de la psychologie enfantine, ce qui fait qu’on retrouve de bonnes analyses au cours de cette enquête. J’avais déjà lu d’autres livres de Kellerman que j’avais préféré à celui-ci, notamment Billy Straight. Donc j’ai aimé cette lecture même si cela reste un polar psychologique classique.


livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

alinea 23/02/2010 08:41


moi aussi j'ai tendance à rechercher un peu plus d'originalité dans les polars.


Cynthia 21/02/2010 18:24


Je ne lis pas non plus beaucoup de polars...Celui-ci m'a l'air sans plus non?


MoKa 21/02/2010 08:35


Je ne lis pas beaucoup de polars, il faudrait que je m'y mette !


Manu 20/02/2010 15:08


J'en ai lu un de cette série "De chair et de sang". J'avais aimé et je m'étais promise de poursuivre la série, ce que je n'ai toujours pas fait :-/


Alex-Mot-a-Mots 20/02/2010 12:04


C'est un peu ma déception avec Kellerman : des polars plutôt classiques.


  • : 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs