Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 13:42

couv-PETER-pan-300x334De James Matthew BARRIE  ADD So Pretty Elements (72)

Format : Broché
Editeur : Tourbillon
Collection : Histoires Universelles
Pages : 224
Parution : novembre 2010


Illustré par Benjamin Carré


L’aventure commence un vendredi soir…lorsque Peter Pan, le garçon qui ne voulait pas grandir, entre dans la chambre de Wendy et de ses frères pour y récupérer son ombre, rangée dans un tiroir. Bientôt, ils s’envolent tous les quatre vers le Pays imaginaire, où les attendent les Enfants perdus mais aussi le redoutable capitaine Crochet, des Indiens et un crocodile géant qui fait tic-tac…

 

 

A partir de 9 ans 

 

 

Mr et Ms Darling vivent heureux à Londres avec leurs enfants, Wendy, John et Michael. La famille compte aussi Nana, une chienne terre-neuve particulièrement intelligente qui est pour les enfants, une nourrice. Nana s’occupe des enfants avec autorité, elle les emmène au bain sur son dos, elle les borde, elle dort dans le nursing, elle a l’oreille pour guetter les moindres bruits (les pleurs, les mots de gorge, etc), elle escorte les enfants jusqu’à l’école… bref une perle pour Mme Darling. Monsieur Darling est un peu plus réticent à l’idée qu’une chienne veille sur les enfants, et Nana le trouble mais il ne peut faire plus, faute d’argent.

Et avant l’arrivée de Peter Pan, le garçon qui ne voulait pas grandir, il n’existait aucune autre famille plus joyeuse que la famille Darling.

Un soir, alors qu’elle mettait les enfants au lit, Madame Darling découvrit l’existence de Peter Pan, celui qui ne voulait pas grandir, et vivant au Pays Imaginaire. Mais en fait, en y réfléchissant bien, Madame Darling finit par se rappeler l’existence de Peter lorsqu’elle-même était enfant.
Peter Pan revient souvent dans la bouche de ses enfants, Wendy, John et Michael. Madame Darling ne croyait pas aux dires de Wendy, celle-ci expliquant à sa mère que la nuit, Peter entrait dans la chambre, s’asseyait sur son lit et lui jouait de la flûte. Bien entendu, pour Madame Darling, Wendy rêve.

Au cours d’une des visites de Peter, dans la chambre des enfants, celui-ci en repart sans son ombre, pris au piège par Nana qui montait la garde.
Mais Peter Pan est bien décidé à revenir chercher son ombre.
Et Peter saisit l’occasion d’une sortie de Monsieur et Madame Darling invités chez les voisins, pour retrouver son ombre. Ce n'est pas non plus Nana qui le dérangera, puisque la chienne a été attachée à la niche par Monsieur Darling, un peu en colère contre la terre-neuve.
C’est alors que Wendy surprit Peter dans la chambre. Peter retrouve son ombre et tente de la recoller à lui-même, mais il n’utilise pas les bons moyens pour le faire et son ombre ne colle pas. Peter est triste de voir son ombre toute chiffonnée. Alors Wendy, telle une maman, le console et trouve comment faire pour recoller l’ombre de Peter.
Peter Pan, le sourire retrouvé, demande à Wendy de lui raconter une histoire. Il sait qu’elle en connaît puisque la maman de Wendy lui en raconte. Peter aime les histoires. Wendy parle alors de Cendrillon, puis Peter a soudain l’idée d'emmener avec lui au Pays Imaginaire, Wendy, John et Michael pour que Wendy devienne la maman des Garçons Perdus (garçons sans maman qui, sur l’île du Pays Imaginaire s’arrêtent de grandir) dont Peter est le chef, et ainsi que Wendy puisse tous les soirs leur raconter une histoire. Wendy, John, et Michael ne seraient pas contre, mais ils ne savent pas voler…

Peter sait comment faire. Il va demander alors à la petite fée Clochette, virevoltant autour de Wendy, lui tirant parfois les cheveux par jalousie, illuminant aussi la chambre de sa lumière scintillante, de verser sur les 3 enfants de la poudre magique des fées pour qu’ils puissent voler. Au passage, Wendy est très heureuse enfin, de rencontrer une fée, elle est émerveillée. Elle qui souhaitait depuis longtemps en voir.
Au grand désespoir de Clochette, insultant Peter et Wendy, mais étant tout compte fait très dévouée envers Peter, va s’exécuter et faire tomber de la poudre magique sur les enfants. Ils vont tous s'envoler depuis la fenêtre de la chambre et ainsi Peter Pan et Clochette vont guider Wendy, John et Michael vers le Pays Imaginaire.

Le voyage ne sera pas de tout repos. Et arrivé sur place, les 3 enfants vont faire connaissance des Garçons Perdus, mais vont faire aussi des rencontres plus dangereuses, notamment la rencontre des Peaux-Rouges et de Tiger Lily, de Pirates, et surtout du Capitaine Crochet !! Ah, j’oubliais, ils rencontreront aussi un crocodile qui fait Tic-Tac-Tic-Tac

 

Je vous laisse alors découvrir les aventures de Peter Pan, Wendy, John, Michael, et la fée Clochette.

Mais n’oublions pas les parents Darling, attristés par la disparition des enfants.
Grand désespoir pour les parents Darling qui se posent la question de savoir s’ils reverront un jour leurs enfants…

 

 

Oh que j’ai pris plaisir à lire l’histoire de Peter Pan !!
A 35 ans, je n’avais encore jamais lu le roman de James Matthew Barrie, juste vu l’adaptation de Walt Disney. Et je dois dire que j’ai été agréablement surprise, car l’adaptation Walt Disney est, comme je viens de le dire, une adaptation. Le roman est différent, et il m’a beaucoup plu.

Je me suis vue transportée avec Peter Pan, la Fée Clochette, et les enfants Darling dans le Pays Imaginaire.

Les personnages sont assez différents de ce que l’on connaît dans le Walt Disney.
J’y ai donc découvert un Peter Pan, vaniteux, à l’allure un peu cavalière, qui aime commander son petit monde. L’œuvre de James Matthew Barrie ne nous le montre pas que, comme un gentil garçon. Plutôt le contraire et pas forcément humain, sans véritablement d’amour, sans reconnaissance, obstiné à ne pas vouloir vieillir mais aussi à ne pas vouloir se souvenir.
J’y ai découvert une Fée Clochette, petite fée enrobée, jalouse de Wendy, injurieuse, et qui ne supporte pas de devoir quelque chose à Wendy. On est loin de l’univers Disney 

Mais cette petite Fée Clochette m’a bien fait rire par sa jalousie continuelle, ses pics envers Wendy, ses petites injures (rien de bien méchant me direz-vous), et son dévouement pour Peter. Ah c’est beau l’amour… 

L’histoire dite pour enfants, peut être aussi bien lu par les adultes. En tant qu'adulte, on  n'en retrouve pas la même perception, on sent que l’auteur veut nous faire parvenir des clés sur le fait que l’enfant, en l’occurrence Peter Pan dans l’histoire, est très angoissée à l’idée de vieillir et de devenir adulte et de vivre comme un adulte. L’auteur nous fait paraître les enfants Darling comme des petits égoïstes, en s’enfuyant de leur maison. Ne pensant qu’à eux, et non à la tristesse de leurs parents, se disant que s’ils reviennent un jour, et bien leurs parents les accueilleront tout simplement avec beaucoup de bonheur.
L’auteur met au jour, aussi, entre Peter et Wendy, une relation ambiguë, Peter et Wendy joue au faux couple, mari et femme. Et le rôle de Clochette et de Tiger Lily (Lily la Tigresse) envers Peter Pan apporte un certain côté épicurien, sensuel. Mais Peter ne sait pas ce que c’est que l’amour.
Autre chose que j'ai relevé aussi dans les clés que l'auteur fait passées, il nous montre aussi une part de ressemblance entre Peter Pan et Crochet, ils se ressemblent sauf que Crochet fait parti du monde des adultes. Ils se craignent mutuellement mais ne peuvent vivre l’un sans l’autre, toujours à la recherche l’un de l’autre et inversement. Tous les deux sont des êtres sans amour, seuls.

Bref, vous comprenez donc que ce roman s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Aux enfants qui ne perçoivent pas ces clés que l’auteur nous fait ressortir à nous adultes, les enfants distinguent avant toute chose le côté fantastique et imaginaire de l’histoire, l’aventure ; et aux adultes pour justement toutes ces richesses de compréhension que l’auteur nous offre.
Dernier point, j'ai beaucoup aimé les illustrations de Benjamin Carré, sur papier glacé cela rend en plus très très bien.

Je me suis donc régalée avec ce roman fantastique et d’aventure, je suis partie totalement dans l’imaginaire tout en ayant ce côté adulte qui m’a permis de découvrir toutes les facettes de l’histoire que l’auteur retranscrit. C’est également drôle, parfois rocambolesque (je pense au chien Nana qui joue le rôle d’une nurse), et le style de l’auteur est très agréable comme s'il intervenait auprès du lecteur.

Un classique de la littérature anglaise à lire !!!!!
Et encore une fois c'est un très beau livre objet !!

 

Dites-moi j'en avais des choses à dire

 

 

Petit aparté :

En tant qu'adulte, lorsqu'on lit des romans jeunesses, je trouve que l'on est encore plus gâté. Oui, si on a encore une âme d'enfant on perçoit toujours ce côté fantastique de l'histoire et c'est un vrai bonheur, mais on a aussi à travers l'histoire, des compréhensions plus profondes que l'auteur fait paraître et que l'on n' avait pas forcément compris au cours de notre lecture étant enfant. Je me fais cette réflexion en pensant à certaines lectures de ma jeunesse.

  

  


 Extrait :

" - Quand le premier bébé a ri pour la première fois, ce rire a volé en mille éclats qui se sont éparpillés dans toutes les directions. C'est ainsi que les fées sont nées.
Ce récit n'était pas passionnant, mais Wendy le trouva à son goût.
- En principe, continua-t-il gaiement, chaque garçon et chaque fille devraient avoir leur propre fée.
- "En principe..." Ce n'est donc pas le cas ?
- Non. Les enfants d'aujourd'hui sont devenus trop savants pour croire aux fées. Chaque fois qu'un enfant affirme : "Je ne crois pas aux fées", une fée meurt quelque part.


  

J'ai beaucoup aimé ce passage, et pour que les fées ne meurent pas, continuons de faire croire aux enfants qu'elles existent.

 

 

 clochette-305x370   duel2-305x370

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Merci aux Editions 

siteon0-130x51

 

 

 

Dans la même collection, retrouvez Alice au Pays des Merveilles

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0

commentaires

mehdi 10/12/2016 22:05

sa ma fait rappeler
mon enfance

Luna 09/04/2011 10:24



Peter Pan est réellement un très jolie histoire, très bien écrite et qui nous fait grandir ! C'est frais et tendre, on ne peut qu'aprécier cette lecture :)


je viens d'ailleurs de donner mon avis sur "Peter Pan" de James M. Barrie sur mon blog !


Joli article, je reviendrais ;)


Bonne continuation !!



Liyah 22/02/2011 06:56



A part la version Disney je n'ai aussi jamais eu l'occasion de lire ce livre ! Cette version me tente bien !



Hambre 02/02/2011 17:08



J'avais beaucoup aimé ce dessin-animé !!! En tout cas, il m'a l'air d'être beau cet album :)



yulin 19/01/2011 19:42



je l'ai lu également. J'ignore si c'est l'effet "Disney", mais pour le coup j'ai trouvé Peter Pan trop fanfaron et orgueilleux. Quant à wendy, je la trouve complètement effacé et très
"précieuse".  Par contre,  j'ai beaucoup aimé aussi le passage sur les fées...avec celui où Peter demande aux enfants de taper des mains si l'on croit aux fées, pour sauver Clochette.



  • : 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs