Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 13:51

 premieres aventures sherlock holmes 

 

Auteur : Andrew LANE

Traducteur : Marie HERMET

 

Edition : Flammarion

Collection : Grands Formats

Broché - Fiction Jeunesse - Enquête -

Pages : 348

Parution : Février 2011

 

 

 

 

A Londres, en 1868, Sherlock Holmes a 14 ans. Il a passé un an en pensionnat et espère passer ses vacances en famille. Son frère Mycroft vient le chercher et lui apprend qu'il ira cet été chez un vieil oncle dans le Hampshire. Il y découvre son premier meurtre et son premier enlèvement. Avec ses amis Virginia et Matty, il s'apprête à déjouer son premier complot.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dès 12 ans

 

Quand Sherlock Holmes s’est retrouvé embarqué dans l’enquête, il ne pensait pas frôler la mort d’aussi près. Une course poursuite haletante s’engage alors…

 

1868, le jeune Sherlock, adolescent de 14 ans, quitte son pensionnat pour les grandes vacances d’été. Dans un sens il a hâte de quitter cet établissement car il n’a aucun ami ici et ce pensionnat est des plus sinitres. Son frère aîné Mycroft vient le rejoindre au pensionnat mais il lui apprend que leur père, militaire, a dû partir pour les Indes et que leur mère va mal. Mycroft ne peut pas le prendre avec lui comme le pensa alors le jeune Sherlock. Non, Mycroft ne pourra le prendre avec lui cet été là car un travail titanesque l’attend à Londres. Il lui apprend qu’il passera son été chez leur oncle, oncle que Sherlock ne connaît pas. Lieu de résidence : un domaine familial dans le Hampshire. Sherlock est déçu et aux premiers jours de ses congés, il pense que cet été sera tranquille, trop tranquille pour lui...

 

Sherlock se trompe. L’été qu’il va passer ne va pas être de tout repos pour lui.

 

Après quelques jours d’ennui, Sherlock fait rapidement la connaissance de Matty. Matty est un jeune orphelin qui arrive tant bien que mal à vivre seul, par ses propres moyens, sans qu’on lui fasse de crasse. Il vit sur une péniche tirée par un cheval de trait. Sherlock et Matty se lient rapidement d’amitié et passent leurs journées ensemble, ce qui n’est pas au goût de l’oncle de Sherlock.

 

Pour ne pas que Sherlock passe trop de temps à rien faire pendant ses vacances et qu’il ne passe pas trop de temps avec ce jeune garçon orphelin, il est donc décidé de lui administrer un precepteur. La seule chance pour Sherlock est que ce precepteur a été choisi et envoyé par son frère aîné Mycroft, un precepteur qu’il connaît de longue date. Precepteur qui se nomme Amyus Crowe

 

L’oncle est très arrêté sur des principes, il ordonne à Amyus Crowe de faire apprendre au jeune Sherlock le latin, le grec, etc. Mais Amyus Crowe n’est pas du tout un homme à rester dans des anciens principes. Non, cet homme  a un certain concept de l’apprentissage tout autre que le vieil oncle de Sherlock. Un apprentissage plutôt novateur, une pédagogie d’observation de la vie. Il va inculquer à Sherlock les lois de la nature. L’emmène dans de longues promenades pour lui apprendre à observer tout ce qui se trouve autour de lui, tout ce qui peut lui servir. Il va lui apprendre également l’art d’être invisible auprès des autres, passer inaperçu pour mieux observer. Sherlock est en quelque sorte conquis par l’expérience de cet homme, et bientôt ne juge que par lui et approuve totalement tout ce qu’il lui apprend et met en œuvre tout ce qu’il lui apprend, très rapidement.

Et bientôt, tout ce que lui a déjà appris Amyus Crowe sur la nature qui l’entoure et l’art de l’observation va servir à Sherlock.

 

Un premier mort retrouvé dans le village, puis un deuxième non loin du domaine familial vont bientôt être découverts. Et l’un de ces cadavres va d’ailleurs être découvert par Sherlock et son precepteur Amyus Crowe. Des cadavres très étranges. Les seuls témoins peuvent affirmer qu’ils ont vu au moment de la mort, un nuage s’envoler. Un nuage noir. Chacun vient à imaginer toute sorte de choses, jusqu’à des âmes de fantômes revenant tuer les humains.

C’est ainsi que Sherlock va mener sa toute première enquête sur ces deux cadavres retrouvés. Il va être aidé bien sûr de Matty, son nouvel ami. Ce jeune garçon va d’ailleurs bien l’aider car orphelin et vivant seul, il est très débrouillard et va apprendre quelques rudiments à Sherlock. Amyus Crowe sera lui aussi un bienveillant aidant pour Sherlock.

Sherlock va rapidement faire la connaissance également de la très jolie fille d’Amyus Crowe. Le jeune Sherlock est sous le charme de cette jeune femme qui monte à cheval sans selle et comme un garçon. Virginia n’est pas comme les autres jeunes femmes de son âge, elle est en avance sur son époque. Elle sera également de la partie pour aider dans l’enquête.

Tout ce petit monde n’a pas encore idée de ce qui les attend, car cette enquête va les confronter à de dangereuses personnes, notamment un baron qui va tenter de les kidnapper. Chose qu'il réussit d'ailleurs et il va également les droguer (première fois que Sherlock va prendre de la drogue, et d’ailleurs celle-ci va lui laisser de délicieuses sensations). Ils vont réussir à s’échapper mais ce baron n’en a pas fini avec eux car Sherlock, Matty, Virgina et Amyus Crowe sont bien décidés à trouver ce qui est arrivé aux deux hommes retrouvés mort.

Ils vont découvrir des choses très étranges qui peuvent provoquer la mort. Mais comment mettre tout ce qu’ils découvrent bout à bout pour tout comprendre…

 

 

 

 

Eh bien j’ai trouvé cette lecture jeunesse très distractive.

 

 

L’auteur nous présente donc sa façon de voir la jeunesse de notre grand détective Sherlock Holmes. Il a imaginé ce qu’il aurait pu faire étant adolescent. Une adolescence rarement évoqué par Sir Arthur Conan Doyle d’ailleurs, voir jamais abordée. On connaît Sherlock Holmes âgé d’une soixantaine d’années mais qu’elle était cet homme avant ? Qu’a-t-il fait ?  Alors d’après l’homme qu’était Sherlock Holmes dans les romans de Conan Doyle, et bien l’auteur ici même en a donc tiré ce qu’il pouvait pour remonter le temps et imaginé ce qui pouvait amener le personnage à être l’homme qu’il était adulte. A quoi ressemblait cet homme étant jeune ? Où a-t-il étudié ? Où a-t-il appris à boxer ? Etc. Tant de questions sur ce Sherlock Holmes.

 

On découvre donc un jeune homme qui quitte un pensionnat. On fait la connaissance du frère de Sherlock Holmes. Sherlock est envoyé en vacances dans un manoir familial. Il est rapidement pris sous l’aile du tuteur qui lui est attribué. C’est cet homme qui va donc inculquer à ce jeune Sherlock tout le tact de l’observation, le don de la réflexion et de la déduction. Et tout ceci va lui permettre de résoudre sa toute première enquête !!

 

L’auteur a donc très bien imaginé la jeunesse de Sherlock comme si elle était réelle. Il a repris chacun des points de caractères du personnage adulte et la transposée au jeune homme adolescent qu’il aurait pu être. C’est totalement en adéquation avec le personnage que l’on connaît je trouve. Il répond donc à certaines questions (dont j’abordais ci-dessus) sur ce qu’était Sherlock Holmes avant que l’on ne le connaisse à la soixantaine.

 

Chaque personnage est vraiment intéressant. On apprécie le tuteur, cet homme qui aurait donc appris à Sherlock tout ce qu’il savait adulte dans les romans de Conan Doyle. L’auteur Andrew Lane est un passionné de Sherlock Holmes et ça se sent, il n’a franchement rien oublié dans ce roman jeunesse.

 

L’intrigue est menée tambour battant, pas de temps mort. Elle est bien ficelée. Les lieux sont bien décrits et intéressants.

 

Le style est agréable et bien adapté pour les jeunes lecteurs. Les adultes apprécieront cette façon d’imaginer l’adolescence de Sherlock Holmes et où il a pu apprendre tous les rudiments qu’il exerce fabuleusement.

 

 

J’ai donc très envie de découvrir la suite des aventures de ce jeune Sherlock.

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Meloe 08/01/2013 20:39


J'ai aussi beauoup aimé ce roman, même si je trouve justement que l'auteur en fait un peu trop pour un premier tome. Il case vraiment presque tout ce que l'on apprend dans le Canon d'un seul
coup. Mais cela n'emp^che pas que la série est très sympa et que j'ai beaucoup aimé rencontrer Sherlock à 14 ans.

Métaphore 15/08/2012 00:11


Je viens d'en lire un en version classique: Le chien des Baskerville, plus qu'à faire le billet ;)

Sybille 14/08/2012 18:46


Ah, je connais pas mais j'aime beaucoup les romans qui parlent de Sherlock Holmes :)

Lilibook 14/08/2012 21:04



Oui et c'est très bien fait car l'auteur a bien repris les grands points de caractères de Sherlock Holmes adulte, l'homme que l'on connaît ds les romans de Conan Doyle.



  • : 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs