Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 21:07

 

 

tante mame

 

Auteur : Patrick DENNIS

Traducteur : Alain DEFOSSE

 

Editeur : France Loisirs

Collection : Piment

Roman - humour anglo-saxon - New-York avant-gardiste -

Pages : 445

Parution : Février 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MissVivi ElectricBoy Element23

  

Tante Mame est une femme imprévisible, émancipée, sensible aux modes, pleine de fantaisie, animée d'une douce folie, dont la vie est régie par un principe intangible : la liberté. Lorsqu'elle recueille son neveu Patrick, jeune orphelin, ce n'est pas pour l'entretenir dans les convenances ni les conventions, mais pour l'associer à une vie faite d'événements ahurissants, d'humour, lui donnant ainsi une leçon pour la vie : ne jamais céder au découragement. Tante Mame est un étincelant témoignage de l'humour anglo-saxon, nourri de dérision, d'ironie, de fougue, et le lecteur gardera pour seule nostalgie de n'avoir pas eu, lui aussi, une Tante Mame dans sa vie.

 

 

 

 

 

 

New-York - années 20

 

 

Tante Mame se voit confier son neveu Patrick Dennis alors âgé de 10 ans devenu orphelin à la mort de son père, le frère de Tante Mame. Celui-ci, mourant, a souhaité confier l’éducation de son fils selon les règles les plus strictes auprès de sa sœur, seule famille restante.

 

Patrick Dennis hérite à la mort de son père d’une très belle somme d’argent qui sera gérée par un administrateur jusqu’à sa majorité. Cet administrateur, Mr Babcock aura également un œil sur la vie de Patrick et aura son mot à dire sur l’éducation du jeune Patrick.

 

Mais Tante Mame est bien à l’opposé des règles strictes : le lever du matin ne se fait pas avant 11 heures au moins, elle a un maître d’hôtel Japonais totalement inefficace, elle donne des fêtes tout le temps, etc.

 

Le jeune Patrick va alors découvrir une toute autre vie que celle qu’il avait jusqu’alors, auprès de cette femme fantasque qu’est Tante Mame.

 

Tante Mame, femme fantasque, fêtarde, exubérante, va faire évoluer ce jeune homme qu’est Patrick Dennis dans un mode de vie huppé, intello, et arty (avant-gardiste) New-Yorkais des années 20. Totalement l’opposé de l’éduction qu’il a reçu jusqu’alors auprès de son père qui, à l'inverse, donnait à Patrick une éducation très conventionnelle.

 

Elle a tout d’abord trouvé l’idée d’inscrire Patrick dans une nouvelle école, « divine » d’après Tante Mame,  où tous les cours sont donnés nus. Cette expérience rocambolesque tourne au drame puisque l’administrateur de bien, Mr Babcock, va crier au scandale et va retirer le jeune Patrick de cette école pour l’inscrire dans celle où est son propre fils, une école très stricte.

 

Tante Mame est riche elle aussi, mais elle dépense sans compter en donnant ses nombreuses fêtes, toutes des plus chics et plus prisées par le milieu avant-gardiste de l’époque.

 

Quelques années passent, et l’anticonformiste Tante Mame va faire bourde sur bourde mais son fracassant optimiste va toujours avoir le dessus sur sa maladresse pour la faire relever sans cesse. Tante Mame va perdre beaucoup d’argent, elle compte alors trouver un emploi. Mais ils resteront tous infructueux de par son attitude et de ses maladresses ici aussi.

 

On a l’impression qu’elle est toujours en pleine représentation, toujours en excentricité…

 

Tante Mame va épouser un riche homme « Sudiste » dont elle sera très amoureuse.

 

Et pour l’éducation de Patrick, Tante Mame, a bien l’intention de lui faire découvrir une vie palpitante, exubérante, pleine de situations cocasses. Il va connaître la meilleure éducation, celle de l’extravagance. Le cher Mr Babcock, administrateur de biens de Patrick, n’est pas au bout de ses surprises pour ce qui attend l’éducation de Patrick jusqu’à sa majorité….

 

 

 

J’ai donc enfin parcouru la vie trépidante de cette femme incroyablement loufoque et exubérante, mais d’une réelle fraîcheur de vivre.

 

Tante Mame est devenue, au fil du temps, une figure incontournable de la littérature populaire anglo-saxonne. Le livre s’est vendu à 2 millions d’exemplaire et fut adapté de nombreuses fois au cinéma, théâtre et comédies musicales.

 

Elle est incroyable cette femme, un jour elle est milliardaire, le lendemain elle n’a plus un sou en poche ; elle séduit tous les hommes même de très jeunes (cougar avant l’heure) ; elle vit la nuit et dors le jour ; etc. Tellement de qualificatifs pour cette femme à l’humour piquant, d’un grand optimiste, d’une grande liberté, etc, on la qualifie même de « charmante dingue » ce qui lui va très bien.

 

L’histoire se déroule sur plusieurs décennies (des années 20 jusqu’à l’après-guerre des années 50) et on voit évoluer la vie de Tante Mame mais aussi celle de Patrick Dennis qui s’est donc largement inspiré d’une de ses tantes pour ce personnage.

 

Les personnages sont très intéressants entre cette femme extravagante à la vie mondaine et ce jeune garçon qui débarque dans un milieu qu’il ne connaît pas puisqu’il a toujours vécu dans un style de vie très stricte orchestré par son père. Deux opposés qui se rencontre donne du coup une histoire très riche, pétillante, pleine d’ironie, etc.

Mais j’avoue que, parfois, le caractère de cette femme, Tante Mame, m’a agacée (mais dans le bons sens). C’est parce que parfois, on se dit : une femme pareille s’est pas possible avec tous les impairs qu’elle fait (rires), le gamin a plus la tête sur les épaule qu’elle et on se demande à chaque chapitre ce qu’elle va bien pouvoir faire comme bourde ! Du coup, certains chapitres m’ont un peu moins emballée. Mais tant d’autres fois, cette femme m’a fait rire et puis surtout c’est une femme qui ose donner son opinion et qui les défend. C’est une femme pleine d’humanité. Et puis, elle se sort de ses maladresses toujours avec brio et légèreté.

 

Le style est agréable, c’est bourré d’humour anglais, c'est truffé de situations toutes des plus invraisemblables. C’est riche en vocabulaire.

 

Avec les nombreuses adaptations au cinéma, j’ai donc très envie maintenant de les découvrir. De nombreuses femmes sont entré dans la peau de Tante Mame dont Gingers Rogers ou bien encore Angela Landsbury (Miss Marple, si si).

 

 

Un roman frais, bourré d’humour anglo-saxon, vintage,

à déguster avec un cocktail daiquiri !!

 

 

 

 

 

angela landsbury

 

 

 

 

 

 

Angela Landsbury

 

dans le rôle de

 

Tante Mame

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo de Bill Ray

 

 

 

 

 

 

 

Challenge Bookineurs en couleurs

 

5 ème Session : le vert

 

Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Karine:) 04/06/2013 03:44


Celui-là, je veux le lire depuis super longtemps!  Je garderai toujours l'image d'Angela Lansbury

Yuko 24/05/2013 00:41


Je le note celui-ci ^^merci de ton avis !

keisha 23/05/2013 08:05


Mais attends, là, tu sais qu'il y a une suite! Vite, tu te jettes dessus!!!

Lilibook 23/05/2013 08:49



Oui oui ;-D il faut que j'achète la suite et que je trouve ensuite un moment lecture parmi d'autres



Joe 20/05/2013 15:20


J'espère sortir ce livre de ma PAL rapidement car il semble sympa.


 


Bonnes lectures !

Alex-Mot-à-Mots 16/05/2013 09:20


Elle me tente bien, cette tante Mame.

  • : 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs