Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 12:49

terreur au 3emedegre

 

De James PATTERSON et Andrew GROSS

Format : Poche
Editeur : Le livre de Poche
Collection : Thriller
Pages : 346
Parution : janvier 2008


 

A San Francisco, la demeure d'un millionnaire explose. Dans les décombres, on découvre trois corps et un message : " Que la voix du peuple se fasse entendre. " Quelques jours plus tard, un homme d'affaires est assassiné en d'étranges circonstances. Là encore, un message déclare la guerre aux " agents de la corruption et du profit ". Lindsay Boxer, inspectrice de la brigade criminelle, va demander à ses trois amies - Jill, substitut du procureur, Claire, médecin légiste, et Cindy, journaliste au Chronicle - de l'aider dans son enquête, les crimes se succédant avec une effrayante régularité. Et le sommet du G8 approche... Dans ce troisième volet de la série policière qui met en scène le Women Murder Club, James Patterson, écrivant à quatre mains avec Andrew Gross, mène l'intrigue à un rythme endiablé, multipliant péripéties et coups de théâtre.

 

 

Dans ce 3ème opus, on retrouve Lindsay Boxer, inspectrice de la brigade criminelle de San Francisco. Depuis le 1er volet de cette série, elle a formé avec ses amies, le Women Murder Club. Il y a son amie Jill, substitut du procureur, Cindy qui est journaliste, et la médecin légiste, Claire.

Ce 3ème opus va changer radicalement la vie de Lindsay.

 

Lindsay se trouve être passante dans une rue, admirant une superbe villa, quand tout à coup celle-ci explose devant ses yeux, projetant un souffle de fournaise et une multitude de débris. Surprise par la déflagration, se protégeant contre les ondes de choc brûlantes, Lindsay reprend vite ses esprits pour se diriger vers la maison en flammes. Avant cela elle appellera les secours. Peut-être, pense-t-elle, elle peut apporter secours aux résidents de cette maison si jamais ils étaient présents au moment de l’explosion. Elle entre dans la villa, et y découvre des corps carbonisés. Prête à ressortir, se disant que nul n’a pu résister à la déflagration, elle entend tout à coup des pleurs d’enfant. De nouveau dans la fournaise, elle se dirige vers les bruits entendus et sous la carcasse d’un lit renversé, elle découvre un enfant d’une dizaine d’années. Le garçon pleurait et toussait. Lindsay sauvera l’enfant juste à l’arrivée des pompiers.

Soignée par les secours, puis écoutée par la police sur les faits qui se sont produits, Lindsay, tout en parlant, observe autour d’elle les badauds et c’est alors qu’elle aperçoit un sac à dos rouge d’écolier se trouvant bêtement sur le trottoir. Elle pense de suite à une possible autre bombe. Puis le travaille des démineurs fait, Lindsay découvrira dans le sac, un radio-réveil, une photo d’un homme d’une quarantaine d’année (l’un des corps retrouvé), puis un mot :

MORTON LIGHTOWER, ENNEMI DU PEUPLE

« Que la voix du peuple se fasse entendre ». »

Signé August Spies.

Ce mot donnera suite à un cauchemar. L’explosion de la villa, l’assassinat de ses résidents vient d’être revendiqué. Il s’agissait là d’une exécution. Morton Lightower, le propriétaire de la villa, était un riche homme d’affaire, big boss de l’internet.

Mais cela ne s’arrêtera pas là.

Dans la villa, devait se trouver un bébé. Aucune trace de l’enfant, ni de la nurse.

Puis peu de temps après, un autre assassinat, une autre revendication, etc.

Chaque assassinat revendiqué entre dans le cadre d’une guerre « aux agents de la corruption et du profit ». Toutes les personnes visées étaient de grands patrons de grosses multinationales.

C’est alors que Lindsay demande à ses amies du Women Murder Club de l’aider pour cette enquête difficile à résoudre entre les différents assassinats, le bébé disparu...
Le sommet du G8 qui doit se tenir à San Francisco approche aussi à grands pas, et les revendications font penser qu’une attaque pourrait avoir lieu à ce moment.

Donc le temps est compté pour Lindsay, sa brigade policière, et ses amies du Women Murder Club. Et ils vont avoir du pain sur la planche.

Mais la peur va s’accroître autour de Lindsay lorsqu’une de ses amies, Jill, se retrouve être, elle aussi, la cible d’attaques. Lindsay se pose des questions sur Jill, car elle avait découvert des traces de coups sur son amie. Lindsay en était à se poser des questions sur le fait que Jill pouvait être battue par son mari. Ceci viendra perturber le quotidien de Lindsay. 

 

La vie de Lindsay va bien se compliquer et le destin va apporter autour d’elle, de la tristesse. L’appui de Molinari, un des chefs du FBI, séduisant aux yeux de Lindsay, viendra lui apporter un peu de soutien.

 

 

J’aime cette série. Une série facile et rapide à lire. Rapide de par le rythme de l'enquête, mais aussi qu’il se passe toujours quelque chose. Si on n’est pas dans l’enquête même, le lecteur se trouve aussi dans la vie des personnages de la série. C’est pourquoi on a toujours de nombreux rebondissements question enquête ou vie privée, et que du coup la lecture paraît fluide et rapide. Pas de coupure.

L’histoire en elle-même est intéressante, sur fond de terrorisme contre les grands magnats d’entreprises et on accroche du début à la fin. Pour quelle raison ce groupe révolutionnaire s’attaque-t-il aux patrons de multinationales ? là est la question que doit résoudre Lindsay pour résoudre son enquête.

La vie des personnages est tout aussi intéressante, James Patterson est doué. Et pour cet opus, il a été accompagné d’un auteur, Andrew Gross. Livre signé à quatre mains donc. James Patterson sait y faire pour nous mettre dans une ambiance palpitante question enquête et pour ce qui est de l’histoire de ces femmes du Women Murder Club. Grandes surprises dans cet opus, puisqu’au décours de celui-ci, la vie de Lindsay va changer. Mais je ne vous en dis pas plus.

James Patterson, un auteur que j’affectionne tout particulièrement parce que ses livres me tiennent en haleine que ce soit avec cette série ou la série avec le personnage d’Alex Cross. La série Women Murder Club se lit plus facilement peut être que la série Alex Cross, Women Murder Club étant un peu moins « thriller », mais je l’apprécie bien pour les deux côtés dont je vous parlais, enquête et vie privée des personnages.

 

Retrouvez les 2 premiers opus de cette série avec : 1er à mourir   -   2ème chance 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Morgouille 30/12/2010 22:06



J'ai lu 1er à mourir il y a quelques années et j'ai les deux suivants dans ma PAL mais en fait, j'ai plutôt envie de me pencher sur la série avec Alex Cross qui m'a
l'air plus prenante !



Neph 30/12/2010 11:11



Je crois que j'avais un préjugé très bête sur Patterson, me disant que ça n'était sûrement pas très passionnant... Je crois que je devrais plutôt tenter !



Lilibook 30/12/2010 13:09



Si tu veux te lancer avec James Patterson, prend plutôt la série avec le personnage Alex Cross. Je la trouve mieux que The Women Murder Club. Elle tient plus en haleine, on a pas envie de lâcher
les livres. La série, là, avec The Women Murder Club, est moins recherchée, plus basique.



Géraldine 29/12/2010 21:02



Je note, ce sera l'occasion de faire connaissance avec cet auteur. mais j'essayerai de bien faire les choses et de commencer par le 1er !



Joelle 29/12/2010 10:09



J'ai lu le premier il y a quelques années et si j'avais effectivement trouvé que ça se lisait facilement et rapidement, cela ne m'avait pas vraiment laissé un souvenir inoubliable, contrairement
à la série avec Alex Cross du même auteur. J'ai quand même acheté le tome 2, histoire de voir mais cela fait des mois qu'il traine dans ma PAL !



Florinette 28/12/2010 11:05



Merci pour ton petit coucou sur mon blog ! :-D


Passe un très bon réveillon de jour de l'an et à bientôt Lilibook !


 



  • : 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs