Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 12:40

tout sauf le grand amour 

 Auteur : Kristan Higgins

Traducteur : Karine Xaragai

 

Editeur : Harlequin

Collection : Mosaïc

Comédie romantique - Amour - Famille - Deuil

Pages : 448

Parution : Février 2013

 

 

 

  Ce que cherche Lucy Lang à l'aube de ses trente ans ? Un homme sympa et honnête. Un homme qui s'occuperait du jardin, des barbecues, et qui jouerait au foot avec les enfants. Et surtout, surtout, un homme qui ne déclencherait en elle aucun émoi amoureux, aucune grande passion. Car Lucy refuse l'idée de souffrir de nouveau, comme elle a souffert cinq ans plus tôt en perdant son mari. Alors, même si le passé se rappelle encore à elle, aujourd'hui, elle le sent : elle a atteint les limites d'une vie exclusivement consacrée à son chat, Fat Mikey, le plus intelligent et le plus capricieux des félins, et à son travail qu'elle adore, dans la petite pâtisserie familiale de Rhode Island. Oui, il est temps, après cinq ans, de tourner la page, et de se lancer dans une nouvelle vie. Première étape : prévenir Ethan Mirabelli, son amant sexy mais inépousable, qu'il est temps de revenir à une relation strictement amicale. Deuxième étape : se lancer dans la quête de son futur mari, celui qui sera tout pour elle. Tout, sauf le grand amour.

 

 

  

 

 

 

 

 

Rhode Island, Mackerly, petite bourgade en bord de mer.

Voilà plus de 5 ans maintenant que Lucy Langest veuve après la mort accidentelle de son époux, Jimmy. Un époux qu’elle a adoré, adulé, leur mariage a été très court car cette mort est survenue très peu de temps après leur mariage.

Mais dans la famille de Lucy, le veuvage est une chose récurrente car déjà sa mère a perdu son mari alors que Lucy n’était qu’enfant, et les tantes de Lucy (Iris et Rose) sont elle aussi veuves. Toutes veuves avant d’avoir atteint l’âge de 50 ans.  Si bien qu’on surnomme Iris, Rose et Daisy la mère de Lucy : Les veuves noires de part leur nom de jeune fille de ces dames qui était : Black. Lucy, elle, n'a pas encore 30 ans. 

 

Ces femmes ont à  leur compte une boulangerie pâtisserie familiale qui, principalement, propose les spécialités hongroises de leur famille.

 

Depuis la mort de Jimmy , elles ont tout naturellement accueilli Lucy à leurs côtés et elle a donc en charge la fabrication du pain.

Bien sûr, le quotidien dans la boulangerie familiale ressasse sans cesse les bons ou les mauvais souvenirs du temps où leurs maris étaient en vie et aucune de ces femmes n’a souhaité depuis se remarier de peur de ne jamais retrouvé le grand amour qu’elles avaient connu auprès de leur maris. Elles sont persuadées en plus que leurs maris continus de veiller sur elles, leurs lancent des messages, etc. Pour cela elles font appelle bien souvent à Grinelda, une diseuse de bonne aventure, ce qui énerve profondément Lucy.

 

Lucy ne cesse de penser à Jimmy bien sûr. Depuis sa mort, elle n’a jamais pu aller sur sa tombe, si bien qu'elle évite depuis 5 ans de passer dans le centre de cette petite bourgade, quitte à faire des détours. Et puis, elle a souvent été prise de moments de paniques incontrôlables où elle perd la respiration. Le deuil est très difficile à surmonter. 

 

Ethan, le frère cadet de Jimmy, a été l’une des seules personnes que Lucy souhaitait voir après la mort de Jimmy. Ethan, elle le connaît depuis fort longtemps car tous deux ont fait la même école de cuisine/pâtisserie. C’est lui d’ailleurs qui lui a présenté son frère Jimmy lorsqu’il l’a emmené déjeuner au restaurant familial, un restaurant italien dont Jimmy en était le chef cuisto aux côté de son père.

 

Après la mort de Jimmy, Lucy ne faisait pas face et c’est Ethan qui lui a trouvé un appartement dans le même immeuble que le sien, qui lui a mitonné des petits plats lorsque celle-ci ne s'alimentait plus, la distrayait en regardant des films ensemble, et lorsqu’elle pleurait il l’a prenait dans ses bras pour la consoler. Ethan a toujours été bienveillant envers elle. Si bien qu’au fur et à mesure du temps, Ethan et Lucy en sont passés à des relations sexuelles toujours très passionnelles. Une relation restée secrète sauf envers la meilleure amie de Lucy, Parker, qui n’est autre que la mère de l’enfant d’Ethan avec qui il n’y a jamais eu grand-chose d’ailleurs.

 

Mais un beau jour, Lucy met fin à cette relation avec Ethan. Plus question de relation sexuelles entre eux, juste rester bons amis et beau-frère /belle-sœur. Car Lucy souhaite désormais reprendre le dessus sur sa vie, elle n’a pas 30 ans et souhaite fonder une famille même si elle sait bien que ce sera très difficile car Jimmy est en permanence dans ses pensées. Très souvent d’ailleurs elle regarde le DVD du film de leur mariage…

 

Le clan des veuves de la famille, prend très mal la décision de Lucy de refaire sa vie car elles estiment que Lucy doit prendre exemple sur elles, aimer toute sa vie son défunt mari. Ethan, lui aussi, prend très mal cette décision pour une toute autre chose.

 

Lucy est bien décidée, mais sa quête est particulière car elle ne cherche pas le grand amour. Non, personne ne pourra remplacer tout l'amour qu’elle a eu envers son mari défunt et pense que en retour personne non plus pourra lui apporter tout l'amour qu'éprouvait Jimmy pour elle. Alors Lucy cherche un homme envers qui elle s’attachera juste un petit peu mais pas trop (au cas d’ailleurs où il lui arriverait à lui aussi une mort subite), qu'il soit juste le père de ses enfants, un homme bienveillant et qui l’accompagnera dans les tâches quotidiennes. Alors, elle fait quelques rencontres, toujours des hommes pas très jolis, un peu niais parfois…. Et Lucy subit donc les différentes rencontres en ce décourageant à petit feu. 

 

Ces rencontres ne sont bien entendu pas au goût des proches de Lucy, chacun pour ses propres raisons... et chacun y apporte son petit grain de sel... 

 

Lucy n'est pas au bout de ses surprises sur l'avenir de sa vie...

 

 

 

 

 

Je n'ai pas mis de coup de coeur à ce roman mais presque...

Voilà une comédie romantique comme je les aime,

qui mêle l'émotion à l'humour !!!!!

 

Je dois bien avouer que je ne m'attendais pas du tout, au titre de ce roman, à prendre autant de plaisir  à le lire. Une auteur que je découvre, Kristan Higgins, mais que j'ai très envie de découvrir plus amplement du coup. Car Kristan Higgins a su faire d'une comédie romantique un réel moment de bonheur avec brio et beaucoup d'émotions.

J'avoue que je pensais à une lecture très sucrée question romantisme et tout le tralala, mais non. Kristan Higgins y parle également d'un sujet très poignant, le deuil, la perte d'un conjoint et la douleur qui s'en suit, et puis surtout la difficulté à refaire sa vie. Elle relate chaque étape à traverser et le temps qu'il faut à chacun également.

 

C'est un roman féminin certes, et les femmes y prennent d'ailleurs une place très importante car ici les femmes de la famille sont très présentes. Les femmes oui, pas les hommes car malheureusement dans cette famille les femmes sont veuves jeunes à moins de cinquante ans. C'est un peu le côté "humour" qu'installe l'auteur dans ce roman et qu'elle va égrainer tout au long de la lecture avec finesse. 

 

On a donc un sujet douloureux en thème global (le deuil et la perte de conjoint) qui est rendu plus léger grâce à l'auteur qui a sû y allier un brin d'humour, en finesse comme je le disais, ce qui n'était pas vraiment évident...

Un humour très présent grâce aux dialogues, notamment au sein du clan des veuves, ces femmes de la famille devenues veuves trop tôt et qui parlent de leurs maris et mènent une vie comme si ils étaient présents encore. Des femmes qui vont même à faire appelle à une diseuse de bonne aventure pour entrer en contact avec leurs maris... c'est croustillant, c'est drôle, parfois cocasses...

 

Un mélange d'émotions diverses grâce aussi à ces personnages que l'auteur a su nous rendre très très attachants, tous autant qu'ils sont. Des personnages remplis d'émotions que l'on ressent à travers eux. Des émotions profondes pour chacun d'eux : que ce soit pour les beaux-parents de Lucy qui ont perdu un fils, ou bien pour Ethan qui a perdu ce frère tant aimé par la famille et toujours encensé, ou bien pour Lucy qui a perdu son conjoint tant aimé.

Et j'ai très apprécié ces différents aspects et points de vue de chacun, à l'inverse de certaines comédies romantiques qui ne sont pas aussi abouties.

 

On a beaucoup de tendresse pour le personnage de Lucy, cette jeune épouse qui perd son conjoint, et ça nous prend au coeur lorsqu'elle fait remonter tous ses souvenirs à la surface. On ressent ses émotions également lorsqu'elle prend la décision de refaire sa vie. Et... qu'il est difficile de ne pas comparer un autre homme avec l'être tant aimé.

 

Des émotions également à travers un homme, celui qui a toujours été là pour Lucy et qui ferait n'importe quoi pour elle. On ressent tout l'amour que porte cet homme pour elle, mais aussi la fureur envers son frère aîné qui a toujours été le préféré de la famille et qui a toujours eu, même emporter le coeur de Lucy avec lui dans sa tombe. Un homme qui a en lui pour tant d'émotions, et il n'a qu'une seule personne avec qui partager ses émotions et secrets, c'est Parker, la mère de son fils avec qui il n'a jamais vécu mais avec qui il a toujours tout partagé car ses parents ne sont pas là pour entendre ce qu'il a sur le coeur. Ils n'ont qu'en tête leur fils parti trop tôt, Jimmy. Mais c'est un homme délicat, sensible, et qui refoule donc ses sentiments pour ne pas gâcher les attentes et les décisions de cette femme qu'il a toujours voulu protéger. Et puis, face à ses parents, il s'éteint.  Du coup, on en veut un peu aux parents qui ne voient que par leur fils disparu, et on en veut à Lucy d'être aussi dure avec cet homme qui a toujours pris soin d'elle, mais elle ne se rend compte de rien tellement plongée dans ses émotions diverses.

 

Beaucoup de choses finalement rentrent en jeu dans ce roman, et il est très difficile d'en parler. Ces personnages renferment tellement de choses ... l'envie de changer de vie à tous points de vue (le travail, la famille, l'amour)  mais qui reste difficile. Donc, il est vrai que je ne peux parler de tout mais il y aurait tellement à raconter....

 

J'ai aimé également les descriptions des lieux. Tant au niveau décor du Rhode Island où l'histoire se situe, un petit village en bord de mer et on a vraiment la sensation d'y être, l'auteur décrit très bien ces murmures du vent ou les cris des oiseaux. La description de ce petit village est bien construite, on a l'impression de visualiser les rues. Et puis, un lieu important également est cette boulangerie/pâtisserie familiale qui prend une place importante dans ce roman. Ohh la la, toutes les descriptions de gâteaux... on en bave de plaisir ;-)

   

 

 

C'est une histoire touchante mêlant tendresse, humour, etc.

Remplie d'émotions diverses. Une histoire riche.

Des personnages très attachants.

Une lecture que l'on avale en un rien de temps

tellement on ne peut décrocher. C'est un petit bonheur sur

un sujet touchant : le deuil à chaque étape.

 

 

 

 

 

 

  Challenge Amoureux

Saison 3

 

Catégorie : Aimer d'Amour

 

(Petit rappel : pour ce challenge, chaque participant créé

 lui-même ses catégories. Pour retrouver les catégories

 que j'ai composé, cliquez ICI).

 logo saison3

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilibook - dans Romans
commenter cet article

commentaires

Edelwe 09/04/2014 17:51


Dans ma lal depuis un moment!

Géraldine 10/04/2013 13:45


Pas trop envie de lire sur le deuil ces temps ci. Je passe.

Lisa 01/04/2013 13:05


Je suis entrain de le lire :)

Tiphanie 15/03/2013 19:51


"une lecture que l'on avale en un rien de temps" ça ne m'étonne pas avec une telle couverture, pour filer la métaphore je dirai qu'elle est à croquer :p

Lilibook 16/03/2013 12:45



Oui j'avais glissé un jeu de mots ;-) Bien vu



Edelwe 14/03/2013 19:57


C'est très sympathique! Je note!

Lilibook 16/03/2013 12:43



Et la couv très alléchante ;-)



  • : 1er Chapitre
  • 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs