Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 21:00

 

 

 meurtres au potager du roy

 

Auteur : Michèle Barrière

 

Editeur : Le Livre de Poche

Collection : Policier

Policier historique - Gastronomie - Louis XIV - 

Pages : 380

Parution : Avril 2010

ICONE1

Mai 1683, sous Louis XIV, Château de Versailles.

Il est à la mode d'avoir son propre jardin. Louis XIV raffole des légumes primeurs et il est bon de faire pareil. Cette mode se pratique de plus en plus.


Bien entendu, le potager du Roy est magnifique. Benjamin Savoisy, jeune garçon, premier garçon jardinier du Potager, est employé sous la direction du célèbre Jean-Baptiste de La Quintinie, jardinier agronome directeur des Jardins Potagers et Fruitiers à Versailles. 


A eux deux, ainsi que d'autres employés, ils se fascinent pour ce jardin et donnent tout pour qu'il soit magnifique et qu'il plaise au roi. La Quintinie a d'ailleurs mis au point une technique pour faire mûrir des fruits et légumes hors saison et il a réussi à faire pousser des melons hors saison, mets rares et favoris du Roi.


Benjamin vit avec Ninon et la petite Alixe qui pleure chaque nuit et qui, du coup, rend Benjamin de plus en plus nerveux et fatigué.


Il aura fallu une seule nuit pour que tout le travail de La Quintinie et de son premier garçon jardinier, Benjamin, soit dévasté !! Ce magnifique Potager du Roi vient d'être vandalisé, une partie de ce potager a été ravagée, celle des melons.


Benjamin va mener l'enquête pour découvrir qui est derrière tout ça, derrière le ravage de cette partie du potager que le Roi aime tant, et surout qu'elle en est la raison. Il va mener l'enquête à travers les coulisses de Versailles parmi les offices de cuisine et parmi les maîtres d'hôtel dans un premier temps.


Mais il va bientôt être confronté à une série de meurtres. Son enquête va le mener dans le quartier de Pincourt à Paris où des jardiniers ont été assassinés et où des champs de melons viennent d'être, eux aussi, vandalisés. Pour Benjamin, cela ne peut être qu'un complot ! La destruction des melons vient alors animer quelques rancoeurs et jalousies surtout. Oui, le fait que ces melons puissent pousser hors saison provoque forcément quelques jalousies. Si bien que certains viennent à penser que de La Quintinie, en faisant pousser ses melons hors saison, chercherait à empoisonner la Cour. Certains jaloux ne vont pas manquer de dénigrer le travail de La Quintinie et de Benjamin. Des soupçons pèsent aussi sur le jeune Benjamin.

 

Celui-ci est d'ailleurs forcé de quitter Versailles. Cela tombe bien, il rêve de s'embarquer sur un navire. Cette embarquée va l'entraîner jusqu'en Hollande, grande puissance coloniale réputée pour son commerce. Ainsi qu'en Angleterre. Et il se pourrait bien que notre jeune Benjamin soit sur une voie pour dénouer ce complot sur les melons... Mais saura t-il faire face aux actes de séduction de certains traîtres/traîtresses ?

ICONE1

 

Quatrième volet des aventures de la famille Savoisy.

Le 1er opus nous emportait au Moyen-Age,

le second à la Renaissance...

par contre j'ai loupé le 3ème (oupss).

 

Ils peuvent se lire individuellement mais nous retrouvons à chaque volet un personnage d'une même famille.

 

J'ai de nouveau apprécié cette embarquée dans le temps et la gastronomie. Michèle Barrière est une auteure/historienne que je prends plaisir à lire. 


Ici, on a toujours un polar historique agrémenté de gastronomie. C'est riche au point de vue historique et très accompli. L'écriture de l'auteure nous emporte littéralement à l'époque du dit polar, on a l'impression d'y être. L'impression de sentir les effluves de Versailles et Paris (nauséabondes les effluves) mais il y a tout de même des effluves de parfums du potager et d'herbes aromatiques. Et puis traverser les quartiers parisiens de l'époque, j'aime beaucoup.


Le polar est quant à lui bien rythmé, on ne perd pas une miette des détails que l'auteure nous donne. Le rythme est régulier du début à la fin, pas d'essouflement et on trépigne pour découvrir ce qui se cache derrière ce complot sur les melons.


Historiquement, vous l'aurez compris, c'est très intéressant d'en apprendre un peu plus sur cette folie du jardin et du potager à l'époque. Sur la jalousie de certains quant au fait que de La Quintinie est trouvé un processus pour faire pousser des melons en dehors de la saison habituelle. C'est également intéressant du fait que c'est très bien documenté sur les coutumes de l'époque.


Et comme à chaque fois avec l'auteure, on retrouve une partie riche à la fin du livre qui nous permet de mieux découvrir les personnages ainsi que des rappels historiques très très bien documentés. 


Les personnages sont eux aussi fort intéressants, certains sont très cocasses (il y a un duo très comique à découvrir). Le jeune Benjamin est très fleur bleue. 

 

Et bien entendu, la partie gastronomique est passionnante et rappelons, qu'à l'époque, la gastronomie et les mets culinaires tenaient une place importante. On y découvre les coutumes du service, les sculptures de fruits et légumes qui étaient très demandées, mais aussi les épices et les herbes aromatiques qui tenaient une place importante, et on y découvre les petites gourmandises de l'époque, etc.

Bref, ça foisonne de mets culinaires à découvrir fortement pour éveiller les papilles. A la fin du livre, on découvre comme d'habitude un carnet de recettes. Ici, recettes de cuisine au temps du roi Louis XIV, un roi curieux et gourmand et une Cour aimant le spectacle. Chacun est à l'affût de nouveautés et du coup l'époque est en pleine recherches de sciences agronomiques. Il est donc bien évident que certains vont en venir au complot pour notre enquête !!

 

Quelques idées recettes tirées du carnet : Potage de poulet aux asperges (La Varenne) - Oreilles de porc à la Barbe Robert (Pierre de Lune) - ou encore le Canard à l'Arabesque (Pierre de Lune) où il vous faudra : 1 canard, des navets, des champignons, des pruneaux, des olives vertes, des câpres, du laurier, le jus d'un citron, sel et poivre. Tout ça pour vous montrer qu'à l'époque on aimait les mélanges d'épices, d'herbes aromatiques et légumes et fruits divers. 

 

Pas besoin de vous rappeler que j'aime beaucoup

les polars historiques de Michèle Barrière.

J'aime ce doux mélange entre la gastronomie et les meurtres ;-)

C'est très riche historiquement parlant. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      8/15

88055171 p

 

 

 

LOGO1

 

 

Repost 0
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 17:00

 

 

On poursuit notre petite escapade à Lisbonne, avec un 2ème billet axé

sur les magnifiques façades et les petites ruelles de la cité Lisboète.

 

 

Il faut s'aventurer un peu dans les dédales de Lisbonne

pour faire de belles découvertes.

 

 

Parfois, y découvrir des décors typiques :

guirlandes, drapeaux portuguais et autres décorations

qui passent de balcons en balcons.

 

 

Blabla2 0690

      @ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 Blabla2 712d-002

      @ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

 

 

 

Tiens, changement de décor. On passe devant la maison présidentielle.

 

 

Blabla2 0590

      @ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

Et par-dessus les toits, ça donne quoi ? 

 

Blabla2 0717

      @ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 


Blabla2 0715

      @ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

 

Poursuivons dans les ruelles, avec des façades colorées...

Blabla2 707d-002

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

 

ou bien l'exubérance des façades avec un style plutôt Rococo....

collage lisbonne

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

collage lisbonne1

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

 

Et si on passait par cette ruelle... on n'en voit plus le bout...

Ah si, le Tage au bout du bout. 

collage lisbonne21-002

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

Aller, on termine comme on a commencé...

avec les guirlandes et drapeaux surplombants nos têtes...

 

Blabla2 711d-002

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

Si vous n'avez pas vu la 1ère partie de cette escapade Lisboète, c'est ICI 

 

 

 

 

 

 

 

LOGO1

Repost 0
Published by Lilibook - dans Bla Bla Bla
commenter cet article
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 13:59

 

 Eveil-tout-petits 0958

 

 

 

 

Vous connaissez BUC le cochon lapin ? 

 

 

ICONE1

 

COUV-BALEINE-350x309

 

Auteur : Pauline PINSON

Illustrateur : Magali LE HUCHE

 

Editeur : Tourbillon

Collection : Histoires

Album dès 12 mois - Mensonge - 

Pages : 12

Parution : Juin 2014

 

 

Quelqu'un a fait plein de bêtises pendant que maman était au téléphone. Mais qui ?

 

ICONE1

Buc est à fond dans les bêtises pendant que sa maman est au téléphone.

 

Il renverse du jus de fruit dans la cuisine, il dessine sur les murs, il a pris tout le papier toilette pour s'en faire une écharpe gigantesque et voilà que maintenant il se met à découper les feuilles de la plante verte du salon tout ça pour se fabriquer une coiffe indienne...


La maman de Buc est furieuse lorsqu'elle se rend compte de toutes les bêtises qu'il vient de faire, le gronde et Buc lui répond que ce n'est pas lui.

Encore plus furieuse, elle lui demande qui aurait bien pu faire tout ça alors !!! Buc lui répond que c'est la baleine !!

 

La maman de Buc soupire en informant Buc que les baleines vivent dans la mer. Mais Buc lui tient tête et lui répond que celle-ci ne vit pas dans la mer mais dans leur salon. 

 

Et c'est elle qui a fait toutes ces bêtises. Elle a eu soif et il l'a amenée dans la cuisine et c'est elle qui a renversé le jus de fruit. Elle a voulu dessiner sur les murs et elle a ensuite fabriqué une écharpe avec tout le papier toilette et une coiffe d'indien avec les feuilles de la plante verte. Et puis elle a dansé en faisant "Wouh wouh wouh". 

Puis elle est partie se coucher. 

 

Eh eh, comment va se finir tout ça ? 

 ICONE1

 

Un vrai régal cette album éveil jeunesse !!

 

 

Lorsque j'ai vu le nom de Magali Le Huche sur la couverture, il n'y avait pas photo j'allais adoré. J'aime beaucoup ce qu'elle fait. Pauline Pinson, je ne connaissais pas encore.

 

Ce qui m'a plu tout de suite comme ça sans avoir ouvert l'album, c'est  BUC !! Un cochon lapin !!! Voilà un drôle de mélange ;-) on part déjà sur une bonne base d'humour.

 

Et de l'humour on en a tout du long et c'est un pur bonheur. Une histoire hilarante sur le thème du mensonge de l'enfant pour ne pas se faire disputer. Ah c'est qu'ils sont malins nos chers et tendres !!!! Ils regorgent d'inventions !! Toutes plus rocambolesques les unes que les autres !! Buc, lui, a beaucoup d'imagination !!! jusqu'à inventer une baleine qui vit dans le salon et lui mettre sur le dos toutes ses bêtises, c'est pour dire !!! Bien entendu, la maman n'est pas dupe mais Buc ne se décourage pas tout autant ;-)

 

C'est donc très drôle et mimi tout plein de voir jusqu'où Buc est capable d'aller. Mignon tout plein également le fait que la maman de Buc est admirative de l'imagination de son enfant.

 

Une jolie histoire avec un texte frais, des phrases courtes et pourtant une histoire pleine (dans le sens que l'on n'a pas ici 3 phrases qui se baladent tout au long de l'album, non des phrases courtes mais une histoire bien remplie). 

 

La présentation est claire et facile. Les phrases courtes sont clairsemées d'espaces. Bien souvent sur une page pour retrouver ainsi sur l'autre une illustration pleine page. Mais il arrive également au cours de l'album de trouver le texte dans l'illustration pour diversifier un peu. 

 

Les illustrations sont extras, très drôles et viennent apporter une touche rigolote en plus au texte.  Je craque totalement pour ce lapin cochon. Les couleurs attirent l'oeil. Les expressions du visage de Buc sont très bien faites et on a envie de le croquer de ce petit lapin cochon (même s'il a fait plein de bêtises oui). 

 

Le format est adéquat pour les touts petits, cartonné. Idéal pour les premières histoires des petits. 

 

En somme une histoire hilarante sur la stratégie du petit mensonge

pour ne pas se faire disputer, et on est prêt à tout inventer pour cela !!! 

 

 

 

siteon0-130x51

 

 

 

 

 

 

LOGO1

Repost 0
Published by Lilibook - dans 1er âge - Eveil
commenter cet article
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 16:49

 

 

 

Il y a une semaine, je revenais tout juste d'une escapade à Lisbonne.

 

J'attendais ce moment depuis longtemps, visiter Lisbonne. 

Au total, 5 jours de vacances ! 

 

La cité Lisboète regorge de lieux à découvrir.

Il faut pour cela sortir des sentiers battus.

Ville pleine de charme et de récits historiques.

 

 

Une certaine ambiance anime chaque rue de cette ville.

 

Une très belle découverte, trop courte !!

Allez, je vous embarque avec moi pour un 1er récit

 

(un découpage s'impose vu le nombre de photos

et le choix que j'ai dû faire pour en tirer quelques articles ^^ )

 

 

ICONE1

Ce qui fait tout d'abord son charme, c'est les vieux tramways lisboètes.

Les fameux Electrico !! 


5lisbonne

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

Et bien sûr ce qui va avec, les câbles de ces fameux tramways.

Incroyable de voir, lorsqu'on lève la tête, le nombre de câbles au-dessus de nous.... 


portulisbonne

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

Comme vous pouvez le voir sur ces photos, cette ville regorge d'une palette de couleurs

chaleureuses incroyable, c'est ce qui fait son charme également.

 

Entre les Azulejos (mosaïques) et les façades colorées, la ville a un charme fou. 

 

 


 

Portugal2

@ Photo non libre de droit  - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

 

Partons maintenant vers le Quartier de Bélem :

 

 

Situé à 6 kms à l'ouest du centre de Lisbonne, il est connu comme le point de départ de grands explorateurs Portugais pour leurs voyages à travers le monde.

 

Parmi les monuments emblématiques :

- La Tour de Bélem, construite pour surveiller l'entrée du port

- Le monastère de Jérominos, qui tenait aussi un rôle défensif. Sa construction commença en 1502, il est de style manuélin.

- Le Padrao dos Descobrimentos (monument des découvreurs). Dalle de 52 mètres de haut, sculptée en forme de proue de bateau où sont représentés les plus grands explorateurs. Un travail remarquable dans la précision !!

 

La Tour de Bélem :

lisbonne6

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

lisbonne7

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

 

Le Monastère de Jérominos : 

Pictures

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

portugal10

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

 

 

Le Padrao dos Descobrimentos : 

2014 06 173

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

A quelques pas de ces monuments, Bélem détient la meilleure pâtisserie de tout Lisbonne. Pâtisserie emblématique même du Portugal car elle fabrique les meilleurs Pastéis !! Une pâtisserie typique de la cuisine portugaise, c'est une sorte de flan pâtissier dans un feuilletage incroyable !! et à déguster tiède saupoudrer de sucre glace ou bien de cannelle. Une tuerie !! Ceux de cette pâtisserie située à Bélem sont les vrais et il n'y a que cette boulangerie/pâtisserie qui détient la vraie recette et la dénomination originale de Pastéis de Bélem. On peut parfois attendre très longtemps avant d'être servi. Par chance ce ne fût pas le cas lorsque j'y suis allée, et ici ce fût un coup de coeur et une très belle découverte car l'arrière de la boutique rengorge de surprises !!! c'est immense et magnifique, tout en azuléjos !!!

 

2014 06 174

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

 

 

On se retrouve pour un prochain article,

toujours à la découverte de la cité Lisboète !! 

 

 

 

Par quel moyen de transport ? 

 

 

En Electrico ?

 

 

portulisbonne1

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

 

ou bien à cheval ? 

 

2014 06 172

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

 

 

 

LOGO1

 

Repost 0
Published by Lilibook - dans Bla Bla Bla
commenter cet article
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 09:00

 

 

... plus rien à faire du tout.

 

Cette semaine est pour moi une semaine de congés !! 

 

Avec en prime un séjour à Lisbonne pour 5 jours.

 

Direction le Portugal, hâte de découvrir Lisbonne.

 

portugal drapeau

 

 

A l'heure qu'il est, je suis sur la route pour me rendre à l'aéroport.

 

Je vous retrouve donc dans une semaine, je vais rentrer "pile poil" pour le Salon du Livres de Vannes organisé à la fin de la semaine.

 

A bientôt.

 

 

 

LOGO1

Repost 0
Published by Lilibook - dans Bla Bla Bla
commenter cet article
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 16:47

 

 

 

Un amour interdit,

un secret englouti.

 

 

 

 

 

larmes-434024

 

Auteur : Lauren KATE

Traducteur : Bee FORMENTELLI

 

Editeur : Bayard Jeunesse

Young Adult - Fantasy - Mythologie - Romance - Amitié - Mort

Pages : 513

Parution : Mai 2014

 

 

 

 

 

ICONE1

« Ne pleure jamais, jamais plus ». Elle avait 9 ans lorsqu’elle a reçu la seule gifle de sa mère. La cause : elle s’était mise à pleurer. Depuis ce jour, Eureka a fait la promesse à sa mère de ne plus jamais pleurer une seule larme.


Eureka a 17 ans. Il y a 3 mois, sa mère, archéologue, est morte dans un accident de voiture pour le moins étrange. Elle se trouvait à côté de sa mère dans le véhicule, et passant un pont elles ont été emportées par une vague immense. Comment d’ailleurs cette vague a pu prendre naissance à cet endroit ? Aucune chance pour survivre à celle-ci.  Sur place, des hommes se faisant passer pour des ouvriers de chantiers regardent l'accident se produire, ils se donnent le nom de veilleurs. Et puis dans l’eau, un bateau. Sur celui-ci, un garçon. Un veilleur, le plus jeune de la lignée. Les veilleurs surveillent que mère et fille vont mourir. Mais le plan des veilleurs risquent d’être gâché par le plus jeune d’entre eux , amoureux de la jeune fille condamnée à mourir, Eureka. Il doit alors faire un choix crucial : remplir ses devoirs envers sa famille ou bien sauver la jeune fille.


Eureka n’arrive pas à faire face à la perte de sa mère dans cet accident et aurait voulu mourir avec elle. Elle n’a plus trop de souvenirs de l'accident, ce fût le trou noir jusqu’à se retrouver dans un lit d’hôpital le cuir chevelu lacéré et le tympan gauche de son oreille éclaté (il ne guérirait jamais tout à fait d’ailleurs). Eureka a fait une tentative de suicide juste après. Depuis, elle essaye tant bien que mal de surmonter sa peine (sans jamais pouvoir sortir celle-ci en pleurant bien entendu).


Sa vie a bien changé depuis 3 mois : la perte de sa mère, sa tentative de suicide, plus aucun soutien de sa famille ; son père est remarié à Rhoda depuis quelques années et a 2 enfants avec elle, des jumeaux. Et son père ne la soutient plus trop et suit plutôt ce que pense sa seconde femme, et Rhoda ne voit qu’une chose pour Eureka : des séances psy. Rhoda n’a jamais vraiment eu de sentiments pour Eureka et depuis l’accident elle pense qu’Eureka a perdu la boule du fait qu’elle ne se soit pas effondrée, ni pleuré. Tous pensaient d’ailleurs qu’Eureka n’avait pas de chagrin. Mais elle en avait à revendre au contraire, elle avait mal tout le temps de la perte de sa mère. Personne ne la comprend.


Eureka ne peut compter que sur Cat, sa meilleure amie, et Brooks son ami de toujours.


Mais depuis quelques temps, depuis l'accident, elle se sent épier. Qu’importe où elle se trouve, elle le voit apparaître. Et ce, depuis qu’il a percuté sa voiture à un stop. Son prénom, Ander, est la seule chose qu’elle connaisse de lui. Elle le trouve magnifique, il a des yeux bleus comme l’océan et le teint pâle. Elle a fait sa connaissance depuis l’accident, et elle s’aperçoit qu’il connaît beaucoup de choses sur elle. Ander, en effet, connaît toute la vie d’Eureka. Il l’épie depuis de nombreuses années, c’est la tâche que lui avaient confiée les veilleurs. Et depuis, Eureka est devenu secrètement l’amour de sa vie.


Elle sympathise avec lui, elle se sent bien en sa compagnie malgré ce fait qu’elle se sente épiée et qu’Ander connaisse autant sa vie. Un jour, il lui fait part qu’elle court un grand danger. Elle trouve cela très étrange. Encore plus étrange, le fait qu’il s’en prenne à son plus vieil ami, Brooks, comme s’il était jaloux et l'amène à douter sur la sincérité de Brooks. Brooks, de même, jalouse également Ander et confie à Eureka de se méfier de lui.


Lors de la répartition de l’héritage de sa mère, Eureka reçoit le legs d’un vieux grimoire écrit d’une étrange langue qu’elle ne comprend pas, un collier avec un médaillon qui reste fermé, et une pierre mystérieuse.


Elle découvrira par le biais d’Ander qu’il s’agit d’une pierre de foudre qu’elle ne devra utiliser que lorsqu’elle ressentira le besoin de l’utiliser et pas avant. Concernant le vieux grimoire, c’est Cat qui la guidera vers une vieille femme qui pourrait traduire ce livre. Eureka découvrira au fur et à mesure de la traduction, un mystérieux conte.

Elle découvrira entre l’histoire de ce conte et sa vie, une étrange coïncidence. Il parle également de l’Atlantide, monde mythique noyé dans les profondeurs de la mer. Pourquoi sa mère ne lui a jamais parlé de ce livre qu’elle détenait, et pourquoi le lui a-t-elle confié ? Et pourquoi autant de similitude avec sa vie actuelle ?

Eureka va vite découvrir qu’elle est l’héritière d’un extraordinaire mais terrifiant pouvoir…

ICONE1

 

1er opus d’une saga prometteuse !!


Je commence tout d’abord par la magnifique couverture. Extraordinaire !! Bonne retranscription avec l’histoire. Cette jeune femme et sa robe faite d’eau est en rapport avec l'histoire, et en arrière-plan on découvre, si on observe bien, une sorte de ville noyée sous les eaux troubles, l’Atlantide. On le comprendra à la lecture. La police est belle, le titre est en 3D. La couverture est super agréable au toucher, une sorte de texture gomme. Zéro faute pour la couverture.

 

On plonge très vite dans l’histoire. On se prend très vite d’attache au personnage principal, Eureka. C’est un peu grâce à l’écriture de Lauren Kate, elle nous confie beaucoup de détails sur sa vie quotidienne, ses pensées et sentiments. On est tout de suite plongé aussi dans le côté fantasy, dès les premières pages, avec l’accident retranscrit pas à pas devant ces « veilleurs ». Qui sont ces personnes, pourquoi veulent-ils exactement tuer Eureka… ça on le découvrira que dans les 100 dernières pages.


Au fil de la lecture, la tension monte lorsqu’on comprend que l’héroïne court un danger. Mais qui lui en veut, où est le bon et le mal, le doute est semé habilement par l’auteure.


Au cours de cette lecture, la mythologie viendra s’installer avec ce vieux grimoire que possède désormais Eureka. Il y conte une histoire d’amour et y traite de l’Atlantide. Tout se déroule petite à petit au cours de la lecture.


J’y ai par contre, je l’avoue, trouvé quelques longueurs. Des scènes auraient pu être raccourcies à quelques endroits. Mais elles seront vite atténuer grâce au rythme qui s’accélère aux 100 dernières pages.


Impossible de lâcher le livre d’ailleurs, une fois que l’on entame ces 100 dernières pages d’ailleurs (un peu plus même que 100 dernières pages). On a envie de découvrir le dénouement de ce 1er opus. Une fin incroyable et qui suscite le désir de découvrir rapidement la suite.


On s’attache beaucoup aux personnages. Beaucoup de sentiments divers retranscrits : entre Eureka et sa famille où elle n’est absolument pas comprise et pas du tout proche de sa belle-mère qui lui montre bien qu'elle n'a aucun sentiment pour elle. Eureka éprouve  par contre beaucoup d'affection pour les jumeaux et les protège comme elle le peut. On y trouve beaucoup d’amitié. Mais aussi beaucoup de romance. L’auteur joue avec nous entre le bon et le mauvais de certains personnages aussi (mais je ne dévoilerai pas trop de choses de ce côté-là, ça fait partie du mystère).

 

Les lieux où se déroule l’histoire apportent beaucoup ici. Tout se passe en Louisiane, au brod du bayou.


Un bon moment lecture avec ce 1er opus, une atmosphère et des personnages riches.

J’ai hâte désormais de découvrir la suite de cette saga

qui mêle le mythe de l’Atlantide à une histoire fantasy.

 

 

 

 

 

 

 

 

www.larmes-leslivres.fr

 

 


 

 

 

 

 

LOGO1

 

Repost 0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 17:30

 

Bonus 0400 

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 ICONE1

9782280305648

 

 

Auteur : Emilie RICHARDS

Traducteur : Karine XARAGAI

 

 

Titre anglais : Somewhere between Luck and Trust


Editeur : Harlequin

Collection : Mosaïc

Roman - Amitié - Amour - Abandon - Entraide - Nouveau départ -     

Pages : 544

Parution : Avril 2014

 

 

Sur le point de recouvrer la liberté après huit mois de prison pour un vol qu’elle n’a pas commis, Cristy Haviland sait qu’elle va devoir se battre pour redonner un sens à sa vie et composer avec les blessures du passé. Mais avant toute chose, un combat périlleux l’attend : affronter l’homme qui l’a envoyée en prison et qui, aujourd’hui encore, a le pouvoir de la détruire.

 
Georgia Ferguson, elle, est proviseur d’un lycée dans le comté de Bunscombe. Et lorsqu’elle trouve dans son bureau un mystérieux bracelet, accompagné d’une enveloppe contenant de vieilles coupures de journaux faisant référence à sa propre histoire, elle comprend que l’opportunité qu’elle attend depuis toujours est peut-être en train de se présenter. L’opportunité excitante, mais aussi terriblement perturbante, de retrouver sa mère biologique qui l’a abandonnée à sa naissance. 

 
Au cœur de la Caroline du Nord, dans une ravissante maison au jardin féerique, ces deux femmes que tout sépare puiseront dans leur amitié la force de prendre les décisions difficiles qui les attendent sur le chemin d’une nouvelle vie…

ICONE1

Cristy Haviland, vingtaine d’années, fille de pasteur n’a jamais réussi à être à la hauteur des attentes de ses parents. Elle n’a jamais pu suivre correctement le cursus scolaire, elle a toujours été en échec. Elle a quitté le nid familial jeune et s’est retrouvée à la merci de marginaux. Puis, survient un peu de chance lorsqu’elle trouve un emploi chez Betsy, fleuriste. Elle y apprend à faire des bouquets et est même très douée, Betsy l’installe dans la maison à l’arrière de la boutique. Puis, timide et naïve, Cristy tombe amoureuse de Jackson Ford, fils d’une grande famille de Berle qui possède quasiment tout dans la petite ville de Caroline du Nord. Une erreur qu’elle comprendra bien vite.

 

Aujourd’hui, il ne lui reste que quelques heures à passer en prison après 8 mois d’incarcération. Elle y a donné naissance à l’enfant de l’homme qui l’a mise en prison.


Tombée sous le charme de Jackson, elle a pu comprendre au long de ces 8 mois passés en prison qu’il est en fait un fin manipulateur. Il avait pourtant promis de l’épouser lorsqu’elle lui avait annoncé qu’elle attendait un bébé. Mais Jackson a trouvé une façon d’éliminer de sa vie et Cristy et le futur bébé en la faisant incarcérer pour un acte qu’elle n’a pas commis. C’est donc en prison qu’elle donne naissance à leur fils, Michael qui une fois né est placé à la demande de Cristy chez sa cousine, pour ne pas que son fils soit placé dans une famille d’accueil.

 

Après 8 mois, elle est donc libérée et une femme qu’elle connaît à peine lui propose un endroit pour redémarrer une nouvelle vie.

 

Samantha Ferguson, mère d’une fille de 12 ans, est directrice d’un dispensaire mère/enfant et donne des cours aux détenues. C’est de cette façon qu’elle a découvert le cas de Cristy et eu l’envie de l’aider. La prendre sous son aile et l’installer à la « Maison des déesses », maison nichée dans les hauteurs des montagnes entre les villes de Luck et Trust.


En effet, Taylor Hale, Georgia Ferguson et sa fille Samantha, Analiese Wagnor, révérend, et Harmony Stoddard forment un groupe de femmes qui sont dépositaires d’une petite propriété située entre Luck et Trust. Elles utilisent cette maison pour aider les femmes qui en ont besoin. Cette maison permettrait à Cristy de prendre un nouveau départ et surtout de pouvoir aller voir son fils non loin de là, puisque la cousine de Cristy réside à quelques kilomètres.

 

Georgia rencontre Cristy et sa première rencontre la laisse perplexe. Samantha, demande à sa mère Georgia de s’occuper de Cristy car elle pense qu’elle ne sait pas lire. Georgia est enseignante et directrice du « Paquebot », école alternative où se trouve des enfants comme par exemple Dawson, empli d’une colère destructrice.

Elle a été abandonnée à sa naissance, trouvée dans un sweet-shirt dans des toilettes d’une université de Géorgie, d’où son prénom. A l’époque, c’était un fait divers que l’on retrouvait souvent dans les journaux. Elle n’a jamais rien appris sur les conditions de sa naissance.

 

Georgia va se laisser convaincre par sa fille Samantha et va prendre sous son aile Cristy. Elle relève le défi d’aider Cristy qui est en effet dyslexique. Trouble d’apprentissage que personne n’avait détecté jusque là puisque personne ne s’intéressait à elle. Georgia découvre que Cristy est en fait très intelligente et va l’aider dans l’apprentissage de la lecture.

 

Autre défi pour Georgia, tenter de faire sortir toute la colère de Dawson. Elle aime bien cet ado et veut lui donner sa chance. Une vie pas des plus simple pour lui, il combat ce qui ses parents veulent lui imposer, la reprise de la ferme familiale qu'aurait du reprendre son frère mort aux combats. 

 

Mais un autre défi s’ajoute encore à Georgia, comprendre ce qui s’est passé voilà 49 ans car elle vient de découvrir sur son bureau un bracelet à breloques et une vieille coupure de presse concernant sa naissance. Quelqu’un veut-il lui faire passer un message ?

Qui de mieux pour l’aider que Lucas Ramsey, un journaliste et écrivain de polars qu’elle vient tout juste de rencontrer. Il s’est présenté à elle pour parler de Dawson. Il est son voisin et il connaît les problèmes de l’ado et veut l’aider.

 

Cristy reprend goût à la vie mais n’a pas encore été voir son fils car elle a peur de ses émotions, peur de détester son fils s’il ressemble à son père. Et puis elle a tant d’obstacles encore à franchir, beaucoup de doute sur ses compétences, sa situation, son incapacité à lire. Et n’en a rien dit aux « déesses » mais Jackson est venu jusqu’ici pour la menacer et menacer la vie du petit Michael. Elle sait pourquoi Jackson s’en prend à elle, elle a certaines révélations qu’il ne souhaite pas qu’elle fasse…Il lui interdit de revenir à Berle.

 

Jim Sullivan, adjoint du shérif de Berle, est sur les traces de Jackson. Il a découvert qu’il menace Cristy. Jim Sullivan va proposer son aide à Cristy. Celle-ci ne sait pas pourquoi il veut l’aider. Certainement parce qu’à l’époque où elle a été accusée et incarcérée, il savait qu’elle était innocente.

 

Tout ce petit monde, Georgia, Cristy, Lucas, Dawson, vont unir leur force dans leur quotidien pour s’entraider et puis ils vont tous se mobiliser pour découvrir les faits de la naissance de Georgia.

ICONE1 

 

Un très bon moment de lecture en compagnie de ces personnages.

 

 

Une histoire enrichissante, nantie de belles émotions. Il y aurait énormément de choses à dire sur ce roman, tant sur l’histoire avec une multiple combinaison d’histoires sur chaque personnage, tant sur les divers thèmes et émotions partagés avec le lecteur.

 

Histoire aux multiples personnages mais on ne s’y perd pas du tout. Elle est vraiment plaisante à lire avec de nombreux thèmes comme je le disais : abandon, amitié, amour, sens de la famille, entraide, nouvelle vie, confiance, auto-développement, difficultés dyslexie, apprentissage de la lecture pour un adulte, etc. Il y en a trop pour tout citer.


L’histoire, l’intrigue même devrais-je dire (vous comprendrez au cours de la lecture du roman) est superbement tissée. Beaucoup d’émotions et de mystères. Tout se mêle parfaitement au cœur de ce groupe de femmes qui apporte soutien et pouvoir de redémarrer une vie à d’autres femmes. Une belle leçon de vie au cœur de ce roman. Des situations difficiles pour les différents personnages de cette histoire, et beaucoup d’espoir grâce au soutien de chacun, une bonne dose d’amitié et d’amour aussi.


Chaque personnage a en effet son lot de difficultés et pourtant chacun aide l’autre d’une certaine manière.

 

Beaucoup de mystères dans cette histoire, c’est très plaisant de voir au fur et à mesure le dénouement de chacun.

 

En plus de ça, le cadre où se situe l’histoire apporte beaucoup à l’histoire. Ce lieu, cette « Maison des déesses » se trouve dans les montagnes et la description qu’en fait l’auteure apporte une touche de douceur à l’histoire et on à l’impression, nous aussi, de se sentir bien dans cette « Maison des déesses ».

 

L’écriture est très agréable. En découvrant au fur et à mesure de l’histoire les nombreux personnages entrant en scène j’ai eu peur de m’y perdre mais pas du tout. Lecture fluide et on a tellement envie de découvrir la suite page après page… En tournant les pages, on espère à chaque fois que s’y passe certaines choses. L’auteure nous fait passer beaucoup de messages et d’émotion.

 

J’ai découvert que cette histoire fait partie d’une série « Les déesses anonymes ». On y retrouve à chaque fois les « déesses » (Taylor, Samantha, Georgia, Analiese, Harmony).

 

Une lecture très plaisante, qui apporte beaucoup. Une jolie leçon de vie, enrichissante. On ressort de là avec beaucoup de joie et franchement j’ai été triste de laissé derrière moi ces personnages, on s’y attache très vite. 

 

 

 

 

 

Petit aparté concernant la couverture, je préfère la couverture américaine qui correspond largement plus à l'histoire. Cette vue, ce morceau de maison, sont le reflet parfait de la "Maison des déesses". Je ne vois par contre pas le rapport, sur la couverture française, de ce bol de fraises...

 

 

la saveur du printemps

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mosaic

 

 

 

 

LOGO1

 

 

Repost 0
Published by Lilibook - dans Romans
commenter cet article
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 20:54

 

 

 

 

 

Samedi, 

 

Profiter du beau temps tant attendu

Soleil, ciel bleu et chaleur à gogo...

 

Que demander de mieux.

 

Si !!

 

S'arrêter à une foire aux livres...

 

...et repartir avec 8 livres.

 

Blabla2 0402

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

8 romans pour 4.50 €

 

 

 

Expiation - Patricia MacDonald

Editions Albin Michel

 

expiation

Le meurtre dont elle a été injustement accusée, la mort de son amant, les douze années de tourments qu'elle vient de subir en prison : Maggie Fraser est bien décidée à tout oublier. Avec la liberté, une nouvelle vie peut commencer. Journaliste dans une petite ville perdue de la côte de Nouvelle-Angleterre, elle pense enfin trouver la paix.
Mais le cauchemar la rattrape.
Hostilité des habitants, suspicion de ses collègues, tout se ligue contre elle pour réveiller l'angoisse et la peur. Bientôt son existence se transforme en un véritable enfer. Quelqu'un, dans l'ombre, a décidé de la persécuter. Quelqu'un dont la folie est mortelle, et qui connaît tout de son passé.

 

 

L'abatteur - Franz-Olivier Giesbert

Editions Gallimard

l abatteur

Après la découverte d'une tête coupée dans une mallette, Marie Sastre, commissaire de police végétarienne, est chargée de l'enquête qui la mènera dans le monde des abattoirs et des hôpitaux, en Provence et en Normandie. Qui est l'homme qui enlève des jeunes filles dans la vallée de la Seine ? Y a-t-il un rapport entre ces crimes et les greffes de têtes auxquelles procède un mystérieux médecin ? Faut-il croire à la transmigration des âmes théorisée par les penseurs grecs ? Dans sa recherche de la vérité, la commissaire Marie Sastre ira de découverte en découverte jusqu'au rebondissement final. 
Un roman policier haletant placé sous le signe de Pythagore.

 

 

Un étranger dans ma tombe - Margaret Millar

Editions Le Masque

un etranger ds ma tombe

Approchez. Penchez-vous sur cette tombe, là, sous l'olivier, et jetez un oeil à l'épitaphe. Qu'y lisez-vous ? Surpris, hein ? Etrange, de découvrir son nom gravé dans la pierre froide... 
Daisy Harker, elle, est terrorisée par ce cauchemar qui lui annonce qu'elle est morte 4 ans auparavant, le 2 décembre 1955. Hantée par ce rêve macabre, elle va tenter de découvrir ce qui se cache derrière cette mystérieuse date. 
Commence alors pour elle une longue recherche dans un passé qu'elle était loin d'imaginer aussi obscur.

 

 

Rendez-vous à Bagdad - Agatha Christie

Editions Le Masque

rendez-vous-a-bagdad

 

Victoria Jones a beaucoup de défauts, mais au moins trois qualités : elle est très jolie, elle est courageuse, et elle aime l'aventure... Qu'avec cela, une heure après avoir été licenciée de son emploi de dactylo, cinq minutes après avoir rencontré un séduisant jeune homme, elle décide de le suivre à Bagdad, ce n'est pas étonnant. Ce qui l'est plus, c'est le tourbillon d'aventures d'espionnage qui l'attend là-bas, dans l'inquiétante atmosphère d'un Orient bouillonnant.

 

 


 

 

 

 

 

Rendez-vous avec la mort - Agatha Christie

Editions Le Masque

rendez-vous-avec-la-mort

Au coeur des falaises rouges de Petra, tel un énorme Bouddah, git le corps sans vie de Madame Boynton. Une minuscule marque au poignet est la preuve de l'injection fatale qui a provoqué sa mort. Hercule Poirot, en visite sur le site, ne dispose que de 24 heures pour trouver le coupable car il est sur le point de se rendre à Jérusalem. Sa tâche est ardue puisque l'enquêteur déclare lui-même n'avoir jamais rencontré une personne aussi détestable que la victime. Qui parmi ses proches a bien pu trouver le courage de se débarrasser de la tyrannique Madame Boyton ? 

 

 

Vàl Paradis - Alain Jaubert

Editions Folio

val-paradis

Un jeune marin à peine sorti d'une adolescence rêveuse fait escale à Valparaíso vers la fin des années cinquante. Port mythique, vénéré par les marins du monde entier, célèbre pour ses légendes, ses chansons, sa proximité relative avec le cap Horn, ses navires, ses escaliers entremêlés, ses ruelles labyrinthes, ses ascenseurs rouillés, ses bordels crasseux, la ville est aussi une sorte de piège, un bout du monde où l'exil et l'esprit d'aventure sont poussés à l'extrême, une expérience à sens unique dont on ne ressort pas indemne. À quai ou agrippé à l'échine des vagues, le héros de ce roman laisse derrière lui de formidables moments de vie, un sillage grouillant et étourdissant, une porte ouverte sur l'univers des sens. Il ne reste plus au lecteur qu'à s'embarquer pour partager cette course des tropiques.

 

 

L'enfant léopard - Daniel Picouly

Editions Le Livre de Poche

l-enfant-leopard

16 octobre 1793. Dans sa cellule de la Conciergerie, Marie-Antoinette se prépare à mourir. Au-dehors, un ultime complot s’est formé. Il ne reste que douze heures pour sauver la reine.
Pendant ce temps, dans ce Paris tumultueux de la Révolution, on traque un mystérieux enfant léopard. Certains pour le protéger. D’autres pour le tuer. Mais qui est cet enfant léopard si convoité ? Est-il vrai qu’il est le fils caché d’une grande dame du royaume, voire de la reine elle-même ? Difficile à croire. Et pourtant…
C’est à une folle cavalcade romanesque derrière ce mystère que nous invite Daniel Picouly. Les intrigues s’entremêlent, les péripéties se bousculent comme chez Alexandre Dumas. Les deux inspecteurs noirs qui recherchent l’enfant, dans un étrange Harlem derrière le Luxembourg, sont tout droit sortis de l’univers de Chester Himes. L’occasion de se souvenir que Dumas lui-même était métis.
Ce roman joyeux, aussi fantaisiste qu’érudit, et qui trace un émouvant portrait de Marie-Antoinette, mère assassinée, étrangère devenue bouc émissaire, a valu à son auteur le prix Renaudot 1999.

 

 

L'Alchimiste - Paulo Coelho

Editions Le Livre de Poche

l-alchimiste

Santiago, un jeune berger andalou, part à la recherche d'un trésor enfoui au pied des Pyramides.
Lorsqu'il rencontre l'Alchimiste dans le désert, celui-ci lui apprend à écouter son cœur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve.
Merveilleux conte philosophique destiné à l'enfant qui sommeille en chaque être, ce livre a déjà marqué une génération de lecteurs.

 

 

 

 

La PAL augmente......

 

 

 

LOGO1

Repost 0
Published by Lilibook - dans Bla Bla Bla
commenter cet article
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 20:40

 

 

album-3-a-6ans 0378

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

 

 

"Aujourd'hui, Non-Non s'est réveillé songeur...

Tout lui pose question"

ICONE1

 

 

COUV-OK-NAT-NONON-350x370

 

Auteur / Illustrateur : Magali Le Huche

 

Editeur : Tourbillon

Collection : Non-Non

Album dès 3/4 ans - Humour - Période des pourquoi -

Pages : 24

Parution : Mai 2014

 

ICONE1

Ce matin, Non-Non s’est réveillé très songeur… Au fur et à mesure que se déroule la matinée, il en vient à se poser un tas de questions.

 

Mais… Hein… ? Mais…Pourquoi… ?

Pourquoi ? Pourquoi ? POURQUOI ? Pourquoi ? Pourquoi ?


album-3-a-6ans 0382

@ Photo non libre de droit - Tourbillon

 

 

Alors, une fois habillé, il part rendre visite à son amie Grouillette et lui demande pourquoi on existe. En effet, question existentielle…

 

Puis il s'en va avec ses amis chez Bio le lapin pour comprendre pourquoi l’herbe est verte. Puis chez Zoubi pour savoir pourquoi les fleurs des arbres poussent au printemps, pourquoi les fruits poussent l’été et pourquoi les feuilles comment à jaunir en automne et tomber en hiver. Il y aurait une histoire de fourmis là dessous que ça ne m’étonnerait pas !! Si si je vous assure !! Enfin, c’est ce qui va en ressortir de l’explication de Zoubi…

 

Parce que oui, j’ai oublié de vous dire, ne vous attendez pas à avoir des réponses cohérentes… c’est totalement insolite !!


Mais Non-Non a tellement de questions qui fusent… Les copains vont-ils pouvoir répondre à toutes les questions de Non-Non qui ne s’arrête plus d’ailleurs…. ?

Non-Non est en plein questionnement !

ICONE1

 

Non-Non, cet ornithorynque, me fait toujours craquer

et il revient avec un nouvel album.


Une collection que j’aime beaucoup, les Non-Non de Magali Le Huche j’adore.


Couverture à l’effigie du pyjama rayé bleu de Non-Non. Vient ensuite l’intérieur, des fonds de page blancs, épurés. Un papier épais.  Plusieurs scènes par page ou scène en solo, on a les deux. C’est présenté de façon BD avec insertion de bulles pour les dialogues. Les illustrations sont très agréables et fantaisistes comme toujours, de bonnes expressions accordées à chaque personnage avec un petit brin d’humour.


En plus de ça, surprise en tournant les pages de l’album puisqu’on y découvre des flaps lors des moments de questionnement de Non-Non et les réponses apportées à ses « pourquoi » par ses amis s’y trouvent cachées avec plein d’explications lorsqu’on soulève ces flaps. Fond de page épuré blanc mais qui dévoilera nombreux détails à observer dans les scènes.

 

nonon

 

L’histoire est très humoristique sur la période du grand questionnement de l’enfant, période des pourquoi où l’on en arrive à être poussé à bout avec tous ces pourquoi… gnarfffffffff…….please help me...stooppppp. ;-)


Un thème qui viendra donc aidé l’enfant et les parents… ou pas…. Oui parce que les réponses sont tellement farfelues… c’est très drôle et c'est ce qui fait le charme de cet album !!! Le pauvre Non-Non cherche des réponses plus ou moins farfelues auprès des copains. Enfin tout ça aidera donc, vous l’aurez compris, l’enfant et les parents à traverser cette période des pourquoi et les détourner habilement…


C’est à croquer, j’adore les albums de Non-Non.

C’est plein d’humour et de fantaisie.  

 

 

 

siteon0-130x51

 

 

 

 

 

LOGO1

 

 

Repost 0
Published by Lilibook - dans Albums 3 ans et +
commenter cet article
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 19:00

 

Joli dimanche du mois de Mai...

 

Tel un tutu de danseuse qu'aurait revêtu cet oeillet...

 

Souvent peu apprécié car souvent associé à une fleur des morts et de porter mauvais sort, pour ma part l'oeillet fait partie de mes fleurs préférées. Je le trouve élégant, et lorsqu'il est de couleur rose pâle comme ici il me fait toujous pensé à un tutu de danseuse...

 

 IMG0369

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

ICONE1

 

L'oeillet, en langage des fleurs, est symbole d'amour.

 

Lorsqu'il est blanc, il symbolise la fidélité.

De couleur rouge, passion partagée.

Rose, je t'aime avec ardeur.

Oeillet de poète, ardeur et grâce.

 

 

 

Il déplie son tutu de danseuse...

Blabla2 0370

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

Moment de grâce à partager avec vous...

 

Bonne fin de week-end...

 

 

 

LOGO1

Repost 0
Published by Lilibook - dans Instants de vie
commenter cet article

  • : 1er Chapitre
  • 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs