Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 13:40

cartes sur table

 

Agatha CHRISTIE

 

Format : Poche

Editeur : Le livre de Poche

Collection : Policier/Thriller

Pages : 221

Parution : mars 2001

 

 

Huit invités :

Quatre spécialistes du crime et quatre meurtriers impunis. Lequel d’entre eux a eu l’idée saugrenue d’assassiner leur hôte ?

 

 

 

Monsieur Shaitana, personnage étrange avec son air de méphisto, invite chez lui 8 personnes, quatre enquêteurs hors pairs dont Hercule Poirot et quatre personnes qui seraient, selon Monsieur Shaitana, des criminels restés jusque là impunis mais dont il est le seul à savoir qu’ils ont été précédemment dans la peau d’un meurtrier. Monsieur Shaitana, collectionneur averti,  a l’intention de montrer à ses amis enquêteurs, sa « collection » d’objets ayant été utilisés lors de meurtres mais aussi sa « collection » de meurtriers qui ont utilisés ces objets pour tuer, meurtriers jamais arrêtés.

Parmi les quatre enquêteurs invités : Hercule Poirot, le Colonel Race des Services Secrets, le Superintendant Battle de Scotland Yard et Miss Oliver, une romancière de polars un peu caricature d'Agatha Chrisite.

Parmi les quatre meurtriers invités : le Docteur Roberts, le major Despard (explorateur de son état), Miss Lorrimer, femme du monde d'une soixantaine d'année et qui a une culture riche, et Miss Anne Meredith, une dame de compagnie.

Les huit invités sont tous là, le dîner se passe puis les convives passent dans un salon pour jouer aux cartes. Les quatre inconnus meurtriers occupent une table de bridge et les quatre enquêteurs s’installent à une autre table de bridge. Monsieur Shaitana, lui, s’installe dans un fauteuil près de la cheminée, dos à la table des quatre invités meurtriers.

Mais vers la fin de soirée, tous s’aperçoivent que Monsieur Shaitana a été poignardé dans le fauteuil.

Puisque personne n’est entré dans ce salon depuis le début de la soirée, forcément le coupable se trouve être l’un des quatre invités meurtriers.  

Nos quatre enquêteurs vont s’allier pour découvrir le meurtrier de Monsieur Shaitana. Chacun va apporter sa petite touche personnelle quant aux méthodes et expériences à mettre en place.

Mais nos quatre enquêteurs vont tout de même avoir du pain sur la planche, car il va falloir remonter dans le passé de chacun des quatre inconnus « meurtriers » et découvrir pourquoi l’un d’entre eux souhaitait la mort de Monsieur Shaitana.

Lequel se trouvera être le meurtrier ? A vous de le découvrir.

 

 

 

Un huis clos comme je les aime.

 

Toujours une construction qui fait entrer de nombreux rebondissements dans le déroulement de l'histoire.

Mais où les informations nous sont données à "vitesse lente" tout au long du roman (attention : je ne dis pas que ce roman policier est lent, ce sont les informations qui sont données aux lecteurs, ça et là, mais tout au long du roman, constant).

L'auteure nous décrit toujours aussi bien les lieux du crime.

La vie de chacun des quatre meurtriers (aux dires de Monsieur Shaitana) va être décortiquée pour savoir lequel de ces quatre invités a tué leur hôte. Décortiquer la vie de ces personnes ne va pas être évident pourtant pour nos quatre enquêteurs de renom et Hercule Poirot va devoir faire marcher ses cellules grises. Nos quatre enquêteurs vont découvrir qu'en effet, les quatre invités  soi-disant meurtriers, ont bien été dans la peau d'un meurtrier auparavant.

Mais la question est : laquelle de ces quatres personnes en voulait à la vie de Shaitana ?

Pour cela, c'est tout l'art psychologique qui devra entrer en scène. Et pour découvrir le meurtrier, les enquêteurs devront découvrir la personnalité de chaque présumé assassin de Monsieur Shaitana.

 

 Agatha Christie utilise beaucoup le bridge au cours de cette enquête, et le bridge aidera Poirot pour son enquête d'ailleurs. Mystère...

 

Chaque personnage a un caractère intéressant, comme à chaque fois d'ailleurs avec Agatha Christie, vous me direz. Le portrait du personnage de Miss Oliver, romancière de polars, est construit avec une touche d'humour puisqu'Agatha Christie fait là une caricature d'elle-même.

 

Bref, une intrigue bien menée du début à la fin. Le lecteur se plaît dans ce huis-clos facile à lire.

 

 

 

 

Challenge Agatha Christie organisé par George

 

 

challange-agatha-christie

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 21:59

 

 

Voici le moment de vous révéler le nom du gagant tiré au sort

du jeu organisé pour les deux ans de ce blog, voir ICI.

 

  Tirage des deux ans

 

 

Il s'agit donc de BLADELOR

 

 

Bravo à toi !!

Tu m'enverras tes coordonnées par mail,

via le contact si tu n'as pas mon mail.

 

J'ai fais un tirage au sort parmi les 5 titres de ta LAL,

Chuuuutttt cela restera secret.

Tu auras la surprise ^^

 


 

 

J'ai également répertorié tous les livres cités,

qui attendent bien sagement dans vos lal.

 

Une belle liste, toujours en pleine découverte livresque.

 

 

Voici le contenu :

 

 

ADLER, Laure Françoise
ALBERT, Raphaël Rue Farfadet
ALBOM - Mitch Les 5 personnes que j'ai rencontrées là-haut
ASLAM, Nadeem La cité des amants perdus
ATWOOD, Margaret La servante écarlate
BAHANY, Claude Last Exit to Brest
BARBEY D'AUREVILLY Jules Une vieille maîtresse
BIANCO Eco, T1, La malédiction des Schakelbott
BLONDEL, Jean-Philippe Un minuscule inventaire
BOTTERO, Pierre A, comme Association ( T2 )
CHIROUSSE, Myriam Miel et Vin
COLETTE Chéri
COLIN, Fabrice A vos souhaits
COURTADE, Henri Loup y es-tu ?
DAVRICHEWY, Khétévane La Mer Noire
DE VIGAN, Delphine Les heures souterraines
DE VIGAN, Delphine Jours sans faim
DEGHELT, Frédérique La grand-mère de Jade
DERTING, Kimberly The Body Finder
DICKENS, Charles L'ami commun
ERNAUX, Annie La Place
FETJAINE, Jean-Louis Le crépuscule des Elfes
FEVAL, Paul Les mystères de Londres
FOENKINOS, David La délicatesse
FORMAN, Gayle Si je reste
FREY, James Mille morceaux
GALLAY, Claudie Les déferlantes
GLASS, Julia Refaire le monde
GOUNELLE, Laurent L'homme qui voulait être heureux
GREEN, John Floccons d'amour
GREMILLON, Hélène Le confident
GRØNDAL, Jean-Christophe Quatre jours en mars
GRUE, Anna Je ne porte pas mon nom
HAIG, Matt Les Radleys
HAMILTON, Laurell K. Le baiser des ombres T1
HARBISON, Beth Les secrets d'une Shoe Addict
HARRIS, Joanne Le rocher de Montmartre
HARTNETT, Sonya Une enfance australienne
JANNIN, Bernard Ca sent le tabac
KEEGAN, Nicolas Nage libre
LESTER, Julius Les larmes noires
LEWYCKA, Marina Deux caravanes
LIGNY, Jean-Marc Mal Morts
MALLEY, Gemma La déclaration
NELSCOTT, Kris A couper au couteau
O'FAOLAIN, Rosie Best love Rosie
PERCIN, Anne Point de côté
POTOK, Chaïm Je m'appelle Asher Lev
PRATCHETT, Terry Nation
PROUST, Marcel La fugitive
ROWEN, Michelle Mordue T1 Sarah Dearly
SARN, Amélie THORGAL T2 Au-delà des ombres
SHAFAK, Elif Lait noir
SHAKESPEARE, William La mégère apprivoisée
SHAKESPEARE, William Le marchand de Venise
STOCKETT, Kathryn La couleur des sentiments
THILLIEZ, Franck Titre au choix
UDALL, Brady Les destin miraculeux d'Edgar Mint
WENTWORTH, Patricia Mine de rien
WESTERFELD, Scott UGLIES, (T2 Pretties)

 

 

Titres tirés des LAL de : Jenta Maggie Bénédicte Sandrine Acr0 Sylire 

Manu Bladelor Tiphanie Mathilde Lyah Paikanne

 

 

 

Suite à cette liste, j'ai donc décidé de lire 5 titres parmi cette liste de livres qui attendent dans vos lal, sur une durée d'un an

soit jusqu'au 3ème anniversaire de ce blog ^^

De quoi en rajouter à ma lal,

mais de quoi prendre le temps de lire ces 5 livres qui s'ajoutent ;-))

 

Vous retrouverez le petit îcone repère ci-dessous,

au cours de mes lectures de ces 5 livres.

"Mon voyage dans vos lal"

 

  icône mon voyage dans vos lal

 

 

 

 

Cinq titres supplémentaires qui viendront donc se rajouter à ma lal ^^

 

 

 

Bladelor, j'attends tes coordonnées et tu recevras ton livre suprise !!

 

 

Repost 0
Published by Lilibook - dans Bla Bla Bla
commenter cet article
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 08:53

Date anniversaire aujourd'hui pour ce blog.

 

Le 21 Avril 2009, je lançais ce blog, juste l'envie de partager ma passion des livres.

 

lisademars1177498284

 

 

Depuis, ont été publiés 255 articles.

J'ai eu l'occasion de faire de très belles découvertes littéraires, j'ai eu aussi la chance de participer à des partenariats vraiment tops et je remercie d'ailleurs ces partenaires car, à chaque fois, je dois dire que je suis bien tombée et j'ai fais des découvertes livresques qui parfois se sont transformées en coups de coeur  !

 

 

Plusieurs challenges en cours.

Une PAL qui avoisine les 100 livres, et une LAL qui explose à force de glaner 

des titres ça et là, sur vos blogs ou dans des magazines littéraires ou sur des sites d'éditeurs.

 Je ne compte même plus le nombre de titres sur la LAL ^^.

Je prend un réel plaisir à partager avec vous cette passion du livre.

 

Merci à vous pour cette amitié virtuelle.

 

 

 

Pêle-Mêle, quelques titres lus pendant ces deux années :

 

D

 

 

D1

 

 

LIVRES1-copie-1

 

 

 

 

 

Pour fêter ces deux années, je propose un petit jeu concours.

A la clé, j'offre un livre à la personne tirée au sort.

 

 

Le principe :

 

Laissez un petit commentaire à ce billet, ajoutez-y 5 titres de votre LAL.

Je procéderai à un tirage au sort parmi vos participations, et la personne qui sera tirée au sort se verra offrir l'un des cinq titres qu'elle aura laissé en commentaire.

 

Ce jeu est ouvert aux personnes vivant en France Métropolitaine et Belgique,

 jusqu'à dimanche 24 avril prochain - 14 heures.

 

Le tirage au sort se fera dans le courant de l'après-midi.

 

 

 

 

A la fin de ce jeu, je ferai un recap de tout vos titres cités dans vos commentaires.

Et ainsi voir les titres qui patientent bien sagement dans vos LAL.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Lilibook - dans Bla Bla Bla
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 12:01

Lundi prochain, le 18 avril, Babelio  lance de nouveau Masse Critique

pour fêter le Printemps.

 

L'heure de Rendez-Vous : 08 h 30

 

j4zw image003

Repost 0
Published by Lilibook - dans Bla Bla Bla
commenter cet article
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 20:38

robe de marie

  

De Pierre Lemaître

 

Format : Broché

Editeur : Calmann-Lévy

Collection : C-Lévy

Pages : 270

Parution : janvier 2009

 

 

Evidemment, je m'y attendais puisque j'en suis l'auteur mais... à ce point-là! Quelle vision, c'est à peine croyable... Son mari n'est plus que l'ombre de lui-même. Les vertèbres ont dû être salement touchées. Il doit maintenant peser dans les quarante-cinq kilos. Il est tassé dans son fauteuil, sa tête est maintenue à peu près droite par une minerve. Son regard est vitreux, son teint jaune comme un coing. Et il est tout à fait conscient. Pour un intellectuel, ça doit être terrible. Quand on pense que ce type n'a pas trente ans, on est effaré... Quant à elle, elle pousse le fauteuil avec une abnégation admirable. Elle est calme, son regard est droit. Je trouve sa démarche un peu mécanique mais il faut comprendre: cette fille a de gros soucis... En tout cas, elle ne tombe pas dans la vulgarité: pas d'attitude de bonne sœur ou d'infirmière martyre. Elle serre les dents et pousse le fauteuil, voilà tout. Elle doit pourtant réfléchir et se demander ce qu'elle va faire de ce légume. Moi aussi d'ailleurs.

 

 

 

  

Sophie Duguet est une jeune femme qui mène une vie tranquille. Mais dans cette vie paisible, Sophie se rend compte que quelque chose vacille. Sa propre vie si paisible.

En effet, elle s’aperçoit, petit à petit, qu’elle oublie certaines choses, qu’elle perd des objets… Mais les objets perdus, telles ses clés de maison, elle les retrouve rapidement, comme ça. Un objet, chez elle, qu’elle ne voit plus, quelques jours plus tard... ça y est, elle le revoit.

Mais viennent s’ajouter aussi des oublis de rendez-vous, des confusions de documents pour son travail, elle ne retrouve plus sa voiture également…

Pour ses oublis de rendez-vous, elle ne comprend pas. Sophie est certaine qu'il s'agissait pourtant des bonnes dates de rendez-vous, qu’elle avait inscrite sur son agenda.

Pour les confusions de documents, cela lui en coutera sa place. Comment a-t-elle pu interverser les photos prévues pour sa réunion avec les photos de vacances, photos coquines que son mari avait prises.

Pour sa voiture qu’elle ne retrouve pas, à plusieurs reprises, elle pense qu’on le lui a volé, elle en vient à appeler la Police qui la lui retrouve deux rues plus loin à chaque fois.

Parfois même, elle se surprend à avoir un comportement qui reviendrait à des absences temporelles. Des absences durant lesquelles elle ne se souvient de rien bien entendu.

Mais lorsqu’elle se réveille de ses absences, bien souvent il y a un mort près d’elle.

En elle-même, Sophie se dit qu’elle devient folle.

 

Une absence… elle se réveille près de Léo, 7 ans, qu’elle garde.

Sophie se pose la question, pourquoi se réveille-t-elle dans la chambre de Léo ?  Elle pousse les couvertures sur le lit de Léo pour voir si l’enfant dort. Elle le découvre mort, étranglé avec un lacet de sa chaussure à elle, pendant son sommeil.

Sophie est d’abord horrifiée.

Puis, elle en vient à se poser des questions sur elle-même, car elle était la seule dans la maison pendant la nuit, et rien n’a été fracassé, porte close. Le fait que c’est peut être elle, sûrement elle, qui a commis ce meurtre abjecte sur cet enfant de 7 ans dont elle avait la garde la fait paniquer, elle s’enfuit.

 

Son côté dément reprend le dessus, toutes ces choses qui lui arrivent depuis quelques temps reprennent aussi le dessus sur son mental.

Malgré tout, Sophie est très méthodique dans sa fuite. Rien ne pourra l’arrêter.

D’autres absences, d’autres morts autour de Sophie.

Très vite, toutes les polices de France seront à sa recherche. Sa signalisation est donnée partout en France, via la Police, les journaux, la télévision…

Mais sa méthode de fuite va faire qu’elle arrivera à rester libre, sans être découverte. Elle décide de prendre une autre identité, d’oublier la Sophie.

Mais débute pour Sophie une cavale qui peut se refermer sur elle tel un piège ! 

 

 

  

   

Je dis Whaaaa !!!! Quel suspense !!!!!

 

Premier livre que je lis de Pierre Lemaître, et quelle atmosphère captivante ! Je suis prête à renouveler l’expérience avec un autre de ses romans.

Du début jusqu’à  la dernière page, on est pris dans cette ambiance haletante sans avoir envie de lâcher prise.

Prévoyez donc un espace horaire libre car il est lu, du coup, quasi d’une traite.

 

L’auteur nous coiffe un personnage, Sophie, qui a une vie normale et paisible jusqu’à ce qu’elle perde pieds. Et peu à peu elle va s’enfoncer dans un monde où les morts l’entoure. Une descente aux enfers  avec  une intrigue, vous l’aurez compris, superbement menée. Une ambiance à coupée le souffle jusqu’au dernier instant. Une histoire diabolique divisée en plusieurs parties mais je ne peux pas trop m’étendre là-dessus. A vous de découvrir.

On suit Sophie, sa folie, comment et pourquoi en arrive-t-elle à cette folie. On suit son questionnement sur elle-même, elle est seule face à cette folie, à sa peur d’elle-même. Et nous, lecteur, on cherche au fil des pages à élucider les mystères qui entourent Sophie.

Puis d’un coup, le rebondissement arrive. Choc. Whaa !

L’histoire prend alors une autre dimension.

J’ai apprécié aussi le style de l’auteur, rythmé, ne laissant pas de répits au lecteur, la construction du livre avec différentes parties, comme je vous le disais plus haut, amène une touche en plus sur l’ambiance haletante du début à la fin.

 

Un suspense incroyable, j’espère retrouver une aussi bonne lecture avec d’autres romans de Pierre Lemaître. Ne passez pas à côté de cette descente aux enfers.

 

 

 

 

D'autres avis sur la blogo : Alex MotsaMot   -     Cuneipage   -   Chaplum  

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Lilibook - dans Suspense
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 13:30

theo et l enigme des diamants

 

De Didier LETERQ

 

Format : Broché

Editeur : Le Pommier

Collection : Romans et plus junior

Pages : 180

Parution : mars 2011

 

illustration de la couverture, Anne Laval

 

 

Dans le parc, au fond d’une poubelle, une mystérieuse enveloppe fermée d’un sceau marqué de la lettre ?.
Théo 11 ans, malicieux et aventurier, est sur la piste de l’énigmatique Sphinx, cambrioleur de la bijouterie Mendôve. Aidé de Grandpa, ancien espion pour l’armée britannique, Théo devra décoder les curieux assemblages de chiffres, lettres, signes, pour retrouver les diamants. Mais l’ombre du Sphinx rôde...

 

Didier Leterq est ingénieur chimiste au CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives).
En 2004, il figure parmi les lauréats du concours littéraire organisé par le CEA sur la thématique du soleil. Cet événement l'incite à reprendre la plume pour faire partager son goût de la science, des énigmes et des codes secrets aux plus jeunes.

 

 

A partir de 10/11 ans et plus

 

 

Théo Tihouac, 11 ans, est en cinquième.

C’est le jour de la remise des bulletins trimestriels et Théo, sur le chemin du retour, après le collège, s’arrête dans une allée du Parc qu’il traverse pour lire son bulletin de note avant de le montrer à ses parents.

Bon, pour son avis, il avait limité la casse.

Soulager, il en est inattentif, et jette son bulletin dans une poubelle du parc puis poursuit son chemin. Puis s’apercevant de son erreur, il rebrousse chemin jusqu’à la poubelle. En fouillant dans la poubelle, Théo retrouve son bulletin de notes, mais aussi une étrange enveloppe encore cachetée, scellée par un sceau de cire rouge, sans timbre ni adresse. Théo est alors tenté de la remettre dans la poubelle mais cet étrange sceau à l’ancienne, avec en relief un Pi, l’intrigue.

En l’ouvrant, il y découvre une sorte de message codé. Pour lui c'est un vrai charabia.

Lui vient alors l’idée de montrer ce message à son grand-père, un ancien espion de l’armée britannique formé pour casser les codes secrets ennemis. Son grand-père était membre de l’élite britannique et reçut l’enseignement de l’histoire des messages secrets et des rudiments de la cryptologie (l’art de composer ou déchiffrer les messages secrets).

Grâce à ce message codé, le grand-père de Théo va lui enseigner les premiers rudiments de la cryptologie.

Voilà de quoi raviver les bons souvenirs du grand-père de Théo et lui redonner joie de vivre.

A eux deux ils vont réussir à décrypter ce message, et vont rapidement se trouver confrontés à d’autres enveloppes au sceau rouge. D’autres enveloppes contenant de nouveaux codes cryptés.

Bientôt, Théo et son grand-père vont s’apercevoir que ces enveloppes les mènent tout droit sur les pistes du Sphinx, le cambrioleur de la bijouterie Mendôve.

A eux de découvrir le secret que renferme chaque message codé, mais aussi d’éviter de se trouver sur la route du voleur en question, le Sphinx.

Un autre personnage viendra les aider dans leurs quêtes, la 2CV de Grand-Pa, que le grand-père de Théo surnomme Marguerite. La Marguerite de Grand-Pa, chère à son cœur, qui parfois s’époumonne à les transporter dans les différents lieux publics de la ville (la piscine, la bibliothèque, le cimetière), va bien les aider à décrypter chaque message.

 

 

 

  

  

Oh, un roman jeunesse original en enrichissant !!

 

Une histoire qui nous plonge dans les mystères de la cryptologie. C’est très intéressant et captivant à la fois. Les premières pages du livre peuvent faire penser à une histoire simple avec, ce jeune garçon de 11 ans rentrant de l’école avec son bulletin de notes, mais une fois la mystérieuse enveloppe trouvée, on se trouve plongé dans une histoire que l’on n’a pas envie de lâcher.

 

Voilà que la science est à porter de chacun.

 

Chaque énigme cryptée, que Théo et son grand-père vont devoir déchiffrer, s’avère être très intéressante et nous plonge au cœur même de la science, de l’histoire, des mathématiques, du système solaire, de l’étude des symboles…

Il s’agit donc là d'un roman où sont intégrées parmis l'histoire, des énigmes scientifiques à résoudre et qui peuvent, au premier abord, paraîtres complexes. Mais l’auteur les décrypte de A à Z pour que le lecteur les comprenne le plus facilement possible et c’est un vrai bonheur de comprendre cette science de la cryptologie, expliquée par un scientifique.

 

Un roman qui se trouve donc être à la fois divertissant et instructif.

 

L’enfant (comme l’adulte), prendra donc plaisir à lire ce roman. Une enquête policière menée par un jeune garçon et son grand-père. Une enquête, pour Théo, à mener en dehors de ses heures de cours et aux heures autorisées par ses parents. Surtout que son père ne voit pas d’un bon œil, l’idée que Théo passe du temps avec son grand-père. Oui, le père de Théo ne parle plus à son père depuis quelques années maintenant.

L’auteur, scientifique pourtant, a su donc installer une histoire à suspens tout en alliant la vie de tous les jours d’un jeune collégien. Il a sur allier le côté divertissant de la lecture au côté instructif scientifique, mathématique, historique...

Ce côté décryptage d’énigmes va mener le jeune lecteur à bien observer ce qui est expliquer, et à être attentif à toutes explications. Les cours de maths et de sciences vont donc venir s’intégrer à cette lecture.

 

Le monde de la cryptologie m’a beaucoup plu, j’ai découvert cette science nouvelle qui pourtant est un art ancien puisque, déjà, César l'utilisait.

 

Au lecteur désormais d’être attentif aux explications données par l’auteur afin d’obtenir la clé de déchiffrement de chaque message.

 

 

 

 Merci à Camille et aux Editions Le Pommier

 logo le pommier

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 12:45

la modiste de la reineDe Catherine Guennec

Format : Broché
Editeur : Jean-Claude Lattès
Pages : 330

Parution : octobre 2004

 

 

 

La vie de Rose Bertin est un roman.

Jeune couturière pauvre, elle quitte Abbeville et sa Picardie natale pour vernir travailler à Paris. Elle vole vite de ses propres ailes et ouvre son magasin : Le Grand Mogol.

Le règne de Louis XV touche à sa fin. Bientôt, elle prend le chemin de Versailles et sa vie s’éclaire d’une rencontre inattendue, une flamboyante et royale amitié. En Rose Bertin, Marie-Antoinette a trouvé son ministre des modes.

Coiffure à la Belle Poule, pouf aux sentiments, chapeau feu d’opéra, bonnet à la chercheuse d’esprit ou en sorcière, quès aco… Les créations de la divine Bertin explosent de diversité, d’invention. Et Paris devient la capitale du bon goût.

Avec ce roman vrai, Catherine Guennec exhume un destin de femme éblouissant, audacieux, traversé de hasards magnifiques, d’amours secrètes, d’amitiés indéfectibles. Où l’on croise Jeanne du Barry, Vigée Le Brun, la Polignac, Marie-Thérèse de Lamballe, le Chevalier d’Eon, Chateaubriand, Greuze, Paul Ier de Russie… Et où se rejoignent, pour le dernier bal, tous les acteurs insouciants d’une page de l’histoire qui s’achève.

 

Catherine Guennec fréquente le personnage de Rose Bertin depuis plus de 10 ans. Elle l’a suivi pas à pas de Coblence à Saint-Pétersbourg, en passant par Londres, Madrid, Vienne, jusqu’à Abbeville.

 

 

 

 

 

Ce livre retrace la vie de Rose Bertin, picarde, qui entre très jeune comme ouvrière dans une boutique de mode grâce à l’éducation que lui a donné un prêtre. Sans cette éducation, elle aurait fait comme ses sœurs, tantes, cousines... toutes ouvrières à la manufacture.

Dans cette boutique de mode, elle y découvre des robes, des bonnets, des plumes, des dentelles…

Petit à petit elle va découvrir le monde de la mode et apprendre les premiers rudiments.

Cette jeune femme adore la couture et aime le travail en atelier « J’adorais les colifichets et les bijoux de tissus, les bracelets ou les colliers qui se prenaient pour des fleurs. L’atelier était un jardin où poussaient en moins d’une heure des coquelicots, des marguerites, des pivoines, des roses… ».

Elle se trouvait toujours émerveillée de rencontrer les pratiques (on surnommait les clientes : les pratiques à l'époque) de cette boutique. Ces femmes sentaient bon la poudre et la violette.

Puis son bonheur de travailler dans cette boutique de mode va être troublé. Sa patronne proche de la faillite, la licencie après 7 années de travail.

Après cet apprentissage, elle décide donc de partir pour Paris. Elle est alors âgée de 15 ans.

D’abord embauchée dans une maison de mode Rue St-Honoré, son expérience, sa créativité et son talent vont la mener, bientôt, à ouvrir sa propre boutique « Au Grand Mogol » dans cette même rue, et devenir marchande de modes.

Un magasin de mode était, à l’époque, un magasin de luxe.

Grâce à de belles rencontres, ses fées comme elle-dit, mais aussi ses belles inventions dans la mode, elle va bientôt traverser les portes du Palais Royal à Versailles.

Elle devient alors la modiste de la Reine. Elle y découvrira une profonde amitié envers Marie-Antoinette, une amitié bien réciproque.

Et elle sera très vite nommée la « ministre de la mode », la « divine Bertin ».

Paris sera la capitale du bon goût.

 

Je ne peux vous dévoiler tout le livre tellement y a de choses intéressantes à découvrir sur la vie de Rose Bertin, partie de rien et devenue celle qui inventa la mode.

La vie de Rose Bertin est riche en rencontres et en évènements. Cette jeune demoiselle était ambitieuse et elle a réussit. Elle a travaillé toute sa vie et n’a vécu que pour la mode. Elle a habillé le tout Paris puis toutes les souveraines d’Europe qui appellent Rose Bertin à leur Cour. Sa clientèle est aristocratique.

Il n’y a que l’amour qu’elle n’a pas beaucoup connu, manque de temps…. Elle a eu une liaison tumultueuse avec le Chevalier d’Eon et s’est pris d’amour pour un prince russe déjà marié avec qui elle correspondait beaucoup.

Les liens que Rose Bertin avaient envers Marie-Antoinette étaient très forts, elle en paiera les conséquences. Car le peuple, comme vous le savez, se retourna contre la royauté trop dépensière en habillement, bijoux, résidences (le Petit Trianon et St-Cloud) et jeux. Et le destin de Rose Bertin sera associé à celui de Marie-Antoinette. Rose Bertin sera surnommée « Madame déficit ». On s’en prenait beaucoup à elle pour les dépenses que pouvait faire la Reine, question mode.

Leurs vies seront séparées en octobre 1793 où Marie-Antoinette sera guillotinée.

Rose Bertin restera avec ses fantômes.

 

 

Rose Bertin :

rose bertin

 

 

 

Je ne peux tout dévoiler de ce livre car tellement riche en évènements.

 

Ce livre démarre en fait par la rencontre avec Rose Bertin sur ces derniers instants de vie. Elle remonte le temps et nous délivre ses mémoires contées dans ce livre.

Elle nous raconte sa vie depuis sa plus tendre enfance en Picardie.

On y découvre donc, la vie de cette très jeune femme, ambitieuse, qui a pour ainsi dire tout inventé de la mode, des plus éblouissantes toilettes aux plus gigantesques et improbables chapeaux.

Elle fut celle qui inventa la haute couture et l'auteur, Catherine Guennec, nous décrit très bien toutes les créations les plus folles que Rose Bertin a pu inventer (pouf aux sentiments, coiffure à la belle poule, chapeau à la Montgolfier...).

On y découvre également une autre facette de Marie-Antoinette, des instants de vie intimes que Rose Bertin a partagé avec cette reine malheureuse.

 

Un style d'écriture très agréable à lire.

 

J’ai beaucoup aimé ce livre, très bien écrit, facile à lire. L’auteure a fait beaucoup de recherches, notamment sur des mots employés à cette époque. C’est très enrichissant.

 

La vie de cette femme m’a vraiment captivé.

 

Ayant toujours apprécié le monde de la mode, j'ai pris plaisir à lire ce très beau roman sur la vie de Rose Bertin !! Un agréable moment à la Cour de Versailles parmi les étoffes voluptueuses, toutes ces soieries, taffetas, dentelles... et toute cette excentricité, comme si il fallait que cela soit toujours de plus en plus majestueux.

La vie de cette jeune picarde née dans une famille de paysans est vraiment captivante du début à la fin. Bien sûr je vous laisse découvrir la fin de la vie de Rose Bertin, lorsque sa route se sépare de celle de Marie-Antoinette guillotinée en 1793.

 

On s’attache de ce roman historique, biographique, et de tous ces personnages qui ont marqué une page de l’histoire. Car en effet, beaucoup de personnages interviennent dans ce livre, beaucoup de rencontres grâce à Rose Bertin.

 

 

 

 

 

 

 

Ma lecture entre dans le cadre du Challenge Read Me, I'm Fashion

organisé par Irrégulière

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

 Une des créations : Pouf aux sentiments

pouf aux sentiments

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
Published by Lilibook - dans Romans
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 15:17

On remonte le temps pour s'arrêter en 1971.

 

Cette année là, naissaient Charlotte Gainsbourg, Sylvie Testud, Gad Elmaleh, Adrianna Karembeu, Mathieu Chedid ; la fondation Médecin sans Frontières était créée, et Coco Channel disparaissait.

 

 

 

Voici quelques  titres diffusés en 1971 :

 

My sweet Lord - George Harrisson

Non rien a changé - Les Poppys

 

Le rire du sergent - Michel Sardou

 

 

 

 

 

  

 

 

Voilà on revient en 2011.

Repost 0
Published by Lilibook - dans Musique
commenter cet article
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 20:55

 

Aujourd'hui, je vous montre ce que j'ai reçu en début de semaine dans ma boîte aux lettres :

 

 

P3310198

 

Je vais faire la rencontre de Jules Maigret dans le 1er opus de la série,

 

Pietr le Letton

La Première Enquête de Maigret

- de Georges Simenon -

 

 

J'ai reçu ce livre grâce à Maggie qui avait organisé en partenariat

avec Le Livre de Poche, un jeu concernant Maigret, Ici.

Il fallait répondre à quelques questions, et j'ai été tirée au sort parmi cinq gagnants.

 

Je tiens donc à remercier Maggie, ainsi que Le Livre de Poche, pour cet envoi !!

 

Bien entendu, je vous ferai part de ma première rencontre avec Maigret.

Connaissance faite il y a longtemps grâce aux téléfilms,

mais je n'ai jamais lu de livre de Simenon et

je tenais à découvrir son écriture.

Grâce au jeu de Maggie, s'est chose faite, merci ;-)

 

 

Repost 0
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 12:56

COUV-DEF-LABOURDE1-258x370

 

De Akira SUGIYAMA

 

Format : Broché

Editeur : Tourbillon

Collection : Histoires, Série Labourde

 Pages : 144

Parution : mars 2011

 

 

Illustrateur : Daisuke Nakagawa

 

 

 

 

Labourde est devenu détective après avoir vu des films policiers. Mais on lui confie peu d’enquêtes, alors, le reste du temps, Labourde fait des petits boulots. Certains pensent qu’il n’est pas très doué comme détective parce qu’il est trop gentil et un peu naïf.

Règle du jeu
Aide Labourde à résoudre ses enquêtes

(Ciel de nuit, Trois voitures rouges, Le crocodile venimeux et l’Équilibre).
À la fin de chaque affaire, tu trouveras sa solution.

Labourde rassemble des indices lorsqu’il interroge les gens,

mais il ne sait pas forcément bien les utiliser pour résoudre son énigme.
À toi d’être plus malin que lui !

 

 

 

A partir de 8/9 ans

  

Trois histoires à lire mais aussi à jouer.

Oui ce livre est un livre jeu. Le jeune lecteur, au cours de sa lecture devra bien faire attention à tous les détails de l’histoire et des illustrations, afin de résoudre les trois énigmes de ce premier tome.

 

Labourde est détective privé mais, peu de travail lui est confié.

Par contre, il connaît beaucoup de monde.  Si bien que lorsqu’il est invité par-ci, par-là, il se passe souvent quelque chose.

 

Sa première enquête « Ciel de nuit », se passe lors d’une soirée où Labourde est invité avec ses deux enfants. Une soirée organisée par le propriétaire de la bijouterie. Le bijoutier expose sa dernière acquisition, un diamant, lors de cette soirée. Et ce diamant va être volé. Labourde aidé de ses enfants va jouer son rôle de détective.

 

Deuxième enquête « Trois voitures rouges », Labourde va devoir aider une femme qui, dans la rue, se fait voler son sac. Labourde aperçoit une voiture rouge qui semblerait être le véhicule du voleur. Une voiture rouge qui entre dans un parking. Sauf que lorsque Labourde arrive sur le parking, il n’y a pas une voiture rouge mais trois. Comment faire pour savoir qu’elle est la voiture du voleur…

 

Troisième voiture « Le crocodile venimeux et l’équilibre », un collectionneur d’art cherche un détective privé. Labourde relève l’annonce, et passe des tests pour obtenir cette affaire. C'est lui qui sera embauché, au plus grand étonnement des professionnels du secteur.  Le collectionneur d’art reçoit des lettres signées Le crocodile venimeux. Ce crocodile venimeux prévient le collectionneur d’art qu’il va lui voler une pièce maitresse de sa collection, L’équilibre. Malheureusement pour Labourde, la sculpture L’équilibre va bien être volée. A Labourde de résoudre l’énigme de ce vol.

 

 

 

Voilà un livre jeu bien sympathique pour les jeunes lecteurs !!

 

Le jeu va s'allier à la lecture, formant du coup un agréable loisir pour les jeunes lecteurs.

 

Une présentation qui fait que l’on entre tout de suite dans ce livre.

 

On tombe, dès la première double-page, sur un plan du quartier où réside Labourde et sa famille, puis la règle du jeu, et enfin les trois histoires. Chaque enquête comporte tout d’abord l’histoire, avec du texte et des illustrations colorées ou bien en noir et blanc. Des illustrations amusantes, un brin façon « enfantin » avec des formes simples, des ronds, carrés, rectangles, des têtes dégingandées parfois ;-)

Toujours dans la présentation, l’histoire se raconte, puis vient le crime commis.

Là, commence une seconde partie à l’enquête :  la solution qui va se déroulée.

Mais avant de tourner ces pages, il faut bien réfléchir à ce qui s’est raconté dans les pages précédentes, et réfléchir à ce que l’on a vu dans les illustrations.

 

Une lecture, donc, qui va faire travailler les méninges des jeunes lecteurs

 

Dans ces trois enquêtes, les indices sont dissimulés ça et là, mais bien cachés tout de même. Les histoires sont adaptées à l'âge des jeunes lecteurs de 8/9 ans et l'enfant prendra plaisir à cette lecture jeu.

Au jeune lecteur d'être attentif, de bien réfléchir et de prendre son temps à bien observer ce qui se passe dans chaque histoire.

 

  

 

 

Akira Sugiyama est un auteur Japonais ; son personnage Labourde réside à Tokyo.

Ceci, donc, m'instaure de nouveau une pensée pour le Japon. 

 

 

Merci aux éditions TOURBILLON

pour cette lecture distractive.

siteon0-130x51

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0

  • : 1er Chapitre
  • 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs