Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 08:45

 

 

Rendez-vous du   Mardi sur son 31

 

organisé par Sophie

 

       18ème participation

 

Mais dites-moi, ça fait longtemps que je n'y ai pas participé...

Manque de temps, des revues à faire paraître en priorité, etc. 

Bref voici ma 18ème participation : 

 

 

 

certaines n'avaient jamais 

 

 

 

 

 

Je lis Certaines n'avaient jamais vu la mer  

 

   

de Julie OTSUKA 

 

 

 

 

mardi sur son 31

 

 

 

 

 

        Lecture toute récente, en cours d'ailleurs ;

et page 31 :

"Cela a duré des heures et nous savions que nous aurions mal pendant des semaines".
 

 

       

     (Lecture très forte...)

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 21:25


les chasseurs d'âmes T2
Auteur : Alyson NOEL
Traducteur : Maud Desurvire
 
Editeur : Michel Lafon
Young Adult - Fantasy - Chamanisme - Saga -
Pages : 388
Parution : Octobre 2013
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                 
 
 
 
 

Enchantment
 
 
     
 
Quelques mois ont passé depuis son arrivée auprès de Paloma, sa grand-mère. Daire Santos , à l’époque, était hantée par des visions terrifiantes et envisageait plutôt un avenir dans une chambre capitonnée. Mais Paloma, sa grand-mère, l’a sauvée et savait qu’elle n’était pas folle ni victime d’hallucinations.
Son heure était en fait venue, pour prendre en main sa vocation de Chasseuses. C’est l’héritage de la famille Santos. Don acquis dès la naissance et transmis par l’un des parents au premier-né. Durant les 16 premières années, l’enfant est en veille, et à 16 ans, l’univers bascule et le don se manifeste. Daire a découvert tout ceci dès lors qu'elle est arrivée à Enchantment auprès de Paloma.
 
Daire est toujours en plein apprentissage auprès de Paloma pour devenir une bonne Chasseuse.

Et puis, elle file aussi le parfait amour avec Dace. Le seul être bon du clan Richter, sorciers démoniaques qui veulent mettre la main sur les mondes Intermédiaire et Supérieur.

Daire, dernière Chasseuse d’âmes, est désormais la seule a pouvoir rétablir l’ordre et l’équilibre des mondes Intermédiaire et Supérieur. Chaque dimension dépend de l’autre, et le clan Richter met donc à chaos peu à peu chaque dimension.
Dace est bon, mais Cade est malfaisant. Le problème est qu’ils sont une seule et même âme divisée en deux.
L’amour entre Daire et Dace est très intense, passionnel.
Cade le sait, et il s’en sert. Malheureusement, Daire et Dace ont appris que leur amour intense profite à Cade. L’amour qu’ils se portent l’un à l’autre fait décupler les forces de Cade et il devient donc très puissant. Tous les sentiments que Dace éprouve pour Daire sont bénéfiques pour Cade en transformant cela en malveillance.
Ils vont être obligés de faire un sacrifice : prendre des distances, ils n’ont plus le choix au risque de donner à Cade une force immense pour le monde et surtout détruire les animaux totems.
La prophétie l’avait annoncée, elle parlait même d’un Echo…  Daire et Dace vont devoir déterminer à quoi correspond cet Echo dans la prophétie. Mais pour cela, ils vont donc devoir prendre cette distance pour éviter que leur amour puisse apporter toute puissance à Cade.
Mais Daire n’est encore qu’une apprentie et n’a vu qu’une infime partie de son apprentissage auprès de Paloma. Elle doit faire vite et ne jamais oublier que la mission d’un Chasseur est de restaurer, rétablir et maintenir l’équilibre entre les mondes sans jamais s’écarter de la lumière. 
Beaucoup de questions encore pour Daire et Dace. Doivent-ils tuer Cade ? Cela va-t-il provoquer quelque chose sur Dace, vu qu’il est son jumeau, et qu’ils sont une seule et même âme divisée en deux ? Ils vont devoir comprendre ce que veut dire la prophétie et ne pas se tromper d’interprétation.
 


Quel plaisir de retrouver ce Tome 2 avec Daire, Dace, Paloma, etc.

 

 

Un excellent moment déjà avec le Tome 1 (ici), et un réel plaisir de découvrir la suite.
Je redoutais d’être un peu perdue après ce laps de temps entre ces deux lectures même si j’en gardais un souvenir assez fort du tome 1. Mais je n’ai pas eu trop à m’en faire en découvrant les premières lignes de ce tome 2 puisqu’il fait remonter notre mémoire en faisant une belle transition entre le Tome 1 et le 2. Donc aucun souci et c’est là que l’on voit la justesse de l’auteure.
Une suite incroyablement riche encore une fois. Beaucoup de rebondissements et du suspens. Le lecteur est de nouveau embarqué très facilement dans cette aventure, et quelle aventure !! Un petit bijou.

Une intrigue bien menée et l’auteure sait vraiment y faire car on ne se doute pas un seul instant, en tournant les pages, de la suite que l’aventure va prendre. La fin de ce tome est prodigieuse, et on ne peut absolument pas imaginer le fil que prend l’aventure. Le suspense est à son comble jusqu’à la fin du tome et nous laisse sans voix et la poursuite avec le tome 3 se fera donc encore plus attendre. C’est franchement une aventure captivante !! On peut tout imaginer pour la suite…
Le chamanisme, les animaux totems, rites amérindiens, sont bien entendu de nouveau très présent dans ce 2ème opus puisque cette tétralogie est basée sur ce chamanisme. C’est vraiment intéressant, fantasy mais très réelle en même temps avec des rites, des objets, des pierres qui ont une signification, les éléments terre, eau, feu, air sont également présents, etc.  J’apprécie beaucoup ce thème.
Très bonne évolution des personnages. Ils prennent encore plus de profondeurs, ceux du premier plan mais aussi ceux de second plan, je pense aux amis de Daire et Dace qui prennent une part tout autant importante à l’histoire. Daire prend encore plus d’assurance et d’ampleur, elle est déterminée et prend son rôle de dernière Chasseuse d’âmes très à cœur malgré la peur qui la tenaille.
J’ai beaucoup aimé aussi la découpe de l’aventure qui est découpée en plusieurs parties et à partir de la 2ème, les chapitres sont dirigés soit sur Daire soit sur Dace et du coup le nom de l’un d’eux s’affiche à chaque début de chapitre. Si bien que l’on a les pensées, les faits et gestes de l’un puis dans le chapitre suivant, de l’autre personnage principal. C’est vraiment intéressant, enrichissant pour la lecture de l’histoire car du coup on a deux visions de l’aventure.
Le livre objet : j’avais déjà parlé lors de la parution du tome 1 de mon grand intérêt pour la couverture. Ici encore, elle est superbe. Sur le même thème que le 1er. On retrouve la suite de l’illustration sur la tranche du livre et le dos. Et on y découvre un autre animal totem, le coyote qui appartient à Cade (pour rappel, le Tome 1 avait le corbeau pour animal totem, celui de Dace).
Très grand plaisir de retrouver les personnages de cette aventure.
Un tome 2 qui se termine incroyablement et une fin qui va nous donner
encore plus de mal à patienter bien sagement jusqu’à la sortie du dernier tome.
Une aventure riche, un épilogue surprenant et original dans le sens
où il nous met en présence de différents personnages de l’histoire
           
 qui nous donnent leur point de vue.
Une saga captivante.
 
 
     
Michellafon



Rendez-vous sur Hellocoton !

Repost 0
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 13:37

 

 

amis et rien de plus

 

 

 

Auteur : Kristan HIGGINS

Traducteur : Karine Xaragai

 

Editeur : Harlequin

Collection : Mosaïc

Roman - Famille - Amitié - Amour

Pages : 448

Parution : 1er novembre 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

Chastity O’Neill, bientôt 31 ans, est revenue depuis peu dans sa ville natale, auprès de sa famille pour prendre un poste de rédactrice à la gazette d’Eaton Falls. Elle vient de se faire larguer par son premier petit ami depuis son retour dans le coin, Jason, après qu’il lui ait lancé ses défauts : il ne trouve pas Chastity assez séduisante. Il est vrai que Chastity est trop baraquée, trop grande, a de trop larges épaules, fait de l’aviron, crie, aime le base-ball et le foot, etc. En gros, elle est un peu garçon manquée. Mais ceci est un peu normal vu qu’elle est la seule fille dans une famille de quatre garçons.

 

Quatre grands frères, dont 2 exercent la profession de sapeur-pompier à la caserne d’Eaton Falls sous les ordres du capitaine qui n’est autre que leur père.

Les mâles de la caserne, elle les connaît tous. Mais en aucun cas, l’un d’eux ne doit s’approcher de trop près de Chastity, elle est « chasse gardée » à la demande express de ses frères et de son père.

 

Chastity a donc toujours dû se faire une place au milieu de ce monde d’hommes et ses quatre frères :  Jack, marié et 4 enfants, Lucky marié à Tara avec qui il a 3 enfants, Mark le 3ème fils O’Neill qui est en cours de séparation avec Eleina et qui ont un fils, puis Matthew célibataire sans enfant. Vient donc ensuite dans la lignée : Chastity.

Dans cette fratrie, on peut aussi citer Trevor, quasiment adopté par les parents de Chastity alors qu’il n’était qu’adolescent, il est toujours présent lors des regroupements de famille.

 

Dans cette grande famille, Chastity est la seule a ne pas posséder le gène du sauveteur, elle s’évanouit à chaque fois qu’elle voit une goutte de sang. Le reste de la famille fait parti des héros, Mark et Matthew et Trevor ont sauvé des centaines de vies en leur qualité de sapeurs-pompiers, Lucky appartiens à une brigade de déminage de la police de NY et Jack est secouriste à bord d’un hélicoptère d’urgence sanitaire. Si bien qu’elle compte bien s’inscrire à des cours pour passer un diplôme de sauveteur, et qu’elle compte le faire en cachette du reste de sa famille.

 

La rupture avec Jason la détermine encore plus pour trouver l’homme de ses rêves qui lui fera 4 enfants comme elle le souhaite. Lors d’un reportage qu’elle doit faire pour le journal, elle va faire la connaissance d’un homme qu’elle surnomme « Dr Mamour ».

 

Mais le problème de Chastity est que depuis son adolescence, elle en pince pour Trevor. Ils se sont toujours très bien entendus, et ont même eu un semblant d’histoire lorsqu’ils se sont retrouvés à la fac. C’est celui pour qui elle a eu de vrais sentiments pour la première fois, le seul gars qu’elle est véritablement aimée. Trevor, lui, n’a jamais laissé entendre quoi que ce soit, il est toujours là pour elle mais la relation s’arrête là. Et puis, Trevor est trop étroitement lié à la famille. Pour Chastity, son amour pour lui se consume au plus profond d’elle-même et il devra en rester ainsi.

 

Chastity va commencer à fréquenter son « Dr Mamour ». Un homme des plus séduisants, très convoité, et venant d’une famille aisée. Elle ne peut rêver mieux mais au fond d’elle, elle le compare toujours à Trevor.

 

Chastity a toujours eu des tas de choses à prouver au milieu de cette famille, et elle veut se prouver qu’elle peut enfin penser à un autre homme que Trevor.

 

 

 

Excellent moment lecture, faire d’une traite !!!

 

Cette intrusion dans la famille O’Neill et leur quotidien m’a beaucoup plue et on a vraiment l’impression d’y être grâce au style de l’auteur.

 

Ce n’est pas la première fois que je lis un roman de Kristan Higgins, et à chaque fois je suis conquise. Un pur moment de bonheur rempli de sentiments très divers (non ça ne parle pas que d’amour plan plan). Cette famille O’Neill est incroyable et je l’ai adorée !! Une famille où l’on peut retrouver les problèmes quotidiens de la vie.

 

Dès que l’on commence le roman, il est impossible de le lâcher avant d’arriver à la fin. L’histoire foisonne d’évènements et il m’a été difficile de sélectionner que quelques faits pour en tirer un résumé.

 

En plus de ça, c’est très humoristique. Un humour qui fait bon au moral.

 

J’ai adoré les personnages, tous autant qu’ils sont dans cette grande famille. Chacun tient un rôle important, pas de second rôle.

Bien entendu, on adore l’héroïne, drôle et qui joue sur l’autodérision. Elle est déterminée et on sent qu’elle a toujours dû prouver quelque chose. Elle est donc déterminée à oublier ses sentiments pour le seul gars qu’elle a toujours aimé.

J’ai aimé également cette fratrie, de grands frères pour Chastity qui sont toujours là pour elle, pour la protéger. Ils ont chacun leur caractère mais on sent qu’ils ont beaucoup de respect l’un et l’autre pour chacun des membres de cette famille.

Du coup, on apprécie beaucoup les passages des regroupements de la famille où chacun est là pour apporter un peu de réconfort à celui qui va moins bien car la vie n’est pas forcément facile et c’est ça qui est bien dans ce roman car Kristan Higgins ne nous donne pas du : « tout va bien, la vie est belle » dans ses romans.

 

Du côté des personnages, Kristan Higgins a inséré dans cette histoire un chien qui apporte beaucoup côté humour. Ce chien s’appelle « Bouton d’or » et c’est le chien de Chastity qu’elle a recueilli dans un chenil. C’était le plus moche des chiots et elle pensait que cet handicap pouvait contribuer à ce qu’il soit piqué du fait que personne n’en voudrait. Et en effet, d’après les descriptions ce chiot est moche, énorme, baveux. Et il apporte pas mal de péripéties dans la vie de Chastity.

 

L’auteur a choisi une écriture à la 1èrepersonne, celle de Chastity, du coup on a à chaque fois ses points de vue, ses pensées, ses frustrations par rapport à ses sentiments pour Trevor.

 

Les évènements sont parfois très comiques, et je ne vous cache pas qu’il m’est arrivé de pouffer de rire sans pouvoir me contrôler (alors attention si vous lisez dans le rer ou train, vous allez vous faire remarquer).  

 

Tellement de choses que j’aurai envie de raconter au sujet de ce roman…

 

Je me suis beaucoup attachée aux personnages, à l’histoire, et franchement j’ai été triste de le terminer et de quitter cette famille O’Neill. Je crois que de tous les romans de Kristan Higgins que j’ai pu lire, c’est celui que je préfère.

 

 

 

 

mosaic 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

Repost 0
Published by Lilibook - dans Romans
commenter cet article
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 16:25
 
Cela fait très longtemps que je n'ai pas réservé
de week-end à la musique sur ce blog.

 
Je remédie à cela aujourd'hui, en vous proposant un petit descriptif de cette journée très maussade et triste. Journée qui a pourtant bien démarré sous le soleil mais qui, avec les marées (j'habite à 20 kms de l'océan Atlantique...), a très vite changé. Du soleil nous sommes passés à une après-midi grise et froide, et la pluie commence à tomber. Bref... pas l'extase du tout, on sent bien que nous sommes entrés dans le mois de Novembre.


 
Envie, donc, de m'amuser à chercher quelques titres musicaux pour retracer
cette après-midi triste et pluvieuse...
(Je parle simplement du choix du titre et non de ce qu'exprime la chanson elle-même.)
 


Raindrowps keep falling on my head (B.J Thomas)
 

 
 
Franchement, là... ça dégringole à plein !!!!



Le vent de l'hiver (Raphaël)
 
 
 ça caille !!!
 


Et moi je veux juste que...
 
  
Le Soleil donne (Laurent Voulzy) 
 
 

 
 
qu'il donne juste un petit peu au moins...






Bon, puisque c'est comme ça je vais aller me faire
un petit thé pour me réchauffer !!
My cup of tea ?
Kusmi Tea - St-Pétersbourg
(Agrumes, fruits rouges et caramel)


Bonne fin de week-end, j'espère plus ensoleillée que la mienne....
 
 
       
Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

Repost 0
Published by Lilibook - dans Musique
commenter cet article
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 18:57

 

 

 chi une vie de chat 2  chi une vie de chat 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Tome 1 / Tome 2 :  

Auteur/illustrateur : Kanata Konami                            

 

Editeur : Glénat                                                                       

 Collection : Kids                                                                    

Dès 7 ans - Mangas - Man Hua - Chats -                                                       

Pages : 162/ Pages : 160                                                                

Parution : Novembre 2010/Janvier 2011                                                      

 

 

«

Que faire quand on est un mignon petit chaton et que d’un coup, on se retrouve tout seul ? Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a plus drôle que ça : découvrir le monde ! Du jardin public à la maison, des chaussures au vétérinaire, des balles rebondissantes aux plantes d’appartement… la vie de chat est pleine de joies et de surprises. Et avec Chi, elle  l’est encore plus ! Miaaaa…

  »

 

 

 

 

 

Un petit chaton qui, malencontreusement, perd la trace de sa mère et de ses frères et sœurs. Du coup, il se retrouve perdu au beau milieu d’une rue parmi les passants, les chiens qui ne cessent d’aboyer et les véhicules roulant à toute vitesse. Petit chaton affolé, miaulant de toutes ses forces.

Marchant jusqu’à épuisement, il se retrouve dans un parc. Il s’écroule de fatigue et s’endort.

C’est alors qu’un petit garçon se prenant les pieds dans les herbes hautes tombe nez à nez avec ce chaton.

 

Alors bien sûr, le petit garçon et sa famille le recueille chez eux. Pourtant, cette famille ne souhaite pas garder ce chaton car l’immeuble où la famille réside est interdit aux chats. Mais comment ne pas s’attacher à ce chaton…

 

La famille décide de le garder, lui donne le nom de Chi (qui veut dire pipi, nom donné à ce chaton car il a testé tous les lieux de l’appartement pour ses besoins ^^ ).

 

C’est alors que nous allons vivre avec Chi, ses premiers moments de vie. Les premières découvertes, les mauvaises rencontres (le vétérinaire par exemple), apprendre à faire ses besoins dans une litière, découvrir les premiers jeux (un sac plastique, des lacets, etc), les différents lieux les plus confortables et bien moelleux (les pantoufles de papa, le linge, etc) et ceux qui lui rappellent quelque chose que Chi a connu avant, du temps où Chi était avec ses frères et sœurs et sa vraie maman.

 

On découvre les moments marquants de la vie de chat de Chi et surtout toutes les péripéties auxquelles il devra faire face.

 

 

 

 

On craque forcément pour Chi !!

 

 

Après en avoir souvent entendu parler et après avoir vu ces si craquantes couvertures avec ce chaton aux grands yeux arrondis que l’on a tout de suite envie d’adopter… j’ai donc eu très envie de découvrir ce manga.

 

Une histoire toute mimi mettant en scène un mignon petit chaton (forcément un chaton est toujours mignon ^^) où l’on suit pas à pas l’histoire de celui-ci recueilli par une famille. Ce manga nous montre l’évolution d’un chaton, ses découvertes de la vie. Et tout ça dans une famille des plus aimantes. Mais le problème est que cette famille vit dans un immeuble interdit aux chats alors il va falloir trouver des ruses pour ne pas se faire repérer ce qui n’est pas évident avec un chaton désireux de découvrir le monde !!

 

Le manga est découpé en différents chapitres. Chacun d’eux met en scène un moment important dans la vie de Chi (Chi perd son chemin, Chi est recueillie, Chi s’énerve, Chi s’attache à Papa, Chi prend un bain, Chi poursuit un congénère, etc). 

 

Ce manga est destiné aux jeunes lecteurs mais il plaira tout de même à tout âge !! de 7 à 77 ans et plus ;-)

 

Pourtant manga, il est publié en mode de lecture français et non à l’envers comme habituellement en manga.

 

J’ai adoré aussi les illustrations. C’est craquant, kawaii, tout en rondeur comme l’on peut trouver dans les mangas. Illustrations japonisantes, onomatopées comme souvent dans les mangas. C’est également colorisé, ce qui est un bon point car j’ai beaucoup de mal avec le noir et blanc.

 

A la fin de chaque tome, on retrouve des bonus tel que le plan de l’appartement où vit Chi ou bien une interview de Konami Kanata faite par un chat. Mais aussi sur chaque rabat en fin de livre, on peut trouver soit un marque-page à découper soit des petites figurines en papier de Chi et Noiraud (un autre chat que l’on découvre dans le T2) à découper pour faire des combats de sumo.

 

On sent que l’auteur connaît très bien la vie de chat et qu’elle a une passion pour eux car c’est vraiment très représentatif des grands moments de la vie de chat. C’est très diversifié en plus, jamais l’auteur ne revient sur la même chose.

 

J’ai donc tout simplement adoré ce petit chaton aux grands yeux arrondis.

On a envie de l’avoir dans ses bras !!

C’est tellement drôle la découverte de la vie vu par un chaton.

On s’attendrit facilement devant les aventures ET mésaventures de Chi.

A découvrir !!! et à tout âge !!!

 

 

 

 

 

 

 Challenge Totem : (8)

 

avec pour animal, le chat

 

 

 

80353618 o

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

Repost 0
Published by Lilibook - dans BD Jeunesse
commenter cet article
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 15:20




Une virée à la médiathèque cette semaine.

 

Augmentation de PAL donc, et puis quelques pioches dans les CD et DVD.

 

Je vous montre tout ça.

 

 

PicMonkey Collage  @ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

Il y a donc de tout :

un album jeunesse, une BD adultes, un polar,

un film à visionner et deux CD à écouter.



Côté CD :

Pink - Funhouse

(Déjà écouté depuis mon retour de la médiathèque et j'adore cet album.

Je dois avouer qu'au début de sa carrière je n'aimais pas trop cette artiste, mais il s'avère que j'aime de plus en plus ce qu'elle fait. L'album est varié entre les ballades et morceaux plus rock, j'adore. J'ai un coup de coeur pour "Sober".)

Pixies - Surfer Rosa

(J'ai toujours eu un coup de coeur pour leur chanson "Where is my mind" et je voulais donc écouter leurs autres titres. Bon, je suis un peu déçue car à part cette chanson "Where is my mind" que j'adore, le reste n'est pas trop mon trip...)

 

 

Côté DVD :

Nuits blanches à Seattle - avec Tom Hanks et Meg Ryan

(Un film que je connais déjà mais lorsque je l'ai vu sur un présentoir mettant en avant certains films en ce moment à la médiathèque, j'ai eu envie de le revoir. Que dire, c'est plein de romance et d'émotions, un film de filles quoi ^^)

 

passage mediatheque

 @ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

Passons aux livres :

 

mediatheque

 @ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

Du polar, avec Cyanure de Camilla Läckberg. En voilà un qui ne me prendra pas longtemps à lire puisqu'il fait environ 150 pages...

De la BD, avec la très connue BD de Lupano/Moreau, Le singe de Hartlepool. Vous l'avez vu partout cette BD, elle était inscrite également à ma lal depuis un bail, la voici maintenant entre mes mains et vous allez donc la revoir prochainement sur ce blog.

De l'album jeunesse, avec Le Meilleur Cow-Boy de l'Ouest de Fred L. Et avec cet album on part en plein Far West dans un western... Et je peux vous dire que les illustration sont superbes !!

 

 De quoi m'occuper, surtout lorsque je regarde par la fenêtre et que la tempête annoncée de l'ouest pointe largement son nez...

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Lilibook - dans Bla Bla Bla
commenter cet article
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 17:35

 

 

 

cathy's book2 Collage 

 

 

 

 

 

Si vous trouvez ce carnet, merci d'écrire à Cathyvickersbook@gmail.com 

 

   

 

 

 

cathy's book

 

Auteur : Sean STEWART / Jordan WEISMAN

Illustrateur : Cathy BRIGG

Traducteur : Pascale Jusforgues

 

Editeur : Bayard Jeunesse

Littérature Jeunesse /ado + 12 ans - Journal intime - Suspense - Roman interactif - fantastique -

Pages : 192

Parution : 10 Octobre 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Si tu n'es pas Emma, REPOSE immédiatement ce carnet ! Emma, je sais que cette histoire paraît dingue. Maman et toi, vous devez vous demander où je suis passée et quand je reviendrai. Voilà pourquoi je te laisse ce carnet au cas où il m'arriverait quelque chose et qu'on ne me revoie plus jamais. Regarde bien tout ce qu'il y a dedans. Appelle les numéros de téléphone. Va sur les sites internet. Mais surtout pas un mot à PERSONNE, sauf si tu as envie de finir impliquée jusqu’au cou, comme moi. Ne t'en fais pas, je m'en sortirai (enfin j'espère). Après tout, c'est peut-être le début d'une nouvelle vie pour moi. Ce qui est sûr, c'est que plus rien se sera comme avant. Appelle-moi. Bisous, Cathy. »

 

 

  

 

 

 

 

 

San Francisco

 

 

J’ai tout en mains : le carnet écrit par Cathy destiné à Emma, sa meilleure amie, et les indices collectés par Cathy.

 

Le quotidien de Cathy, bientôt 18 ans, dessinatrice à ses heures perdues, est un peu bousculé en ce moment. Elle vit seule avec sa mère depuis le décès brutal de son père. Sa mère se laisse aller, est complètement perdue de la perte de son époux, et se plonge parfois dans l’alcool lorsqu’elle rentre après son travail, un travail de nuit dans un hôpital.

 

Pour Cathy ça ne va pas fort donc, et elle va de moins en moins souvent au lycée. Heureusement qu’elle peut compter sur sa meilleure amie Emma qui, elle, est désappointée du fait que Cathy décroche peu à peu du lycée. Elles deux, doivent pourtant faire un devoir de biologie qui comptera beaucoup pour une note finale, Emma compte beaucoup dessus. Elle espère que Cathy va réagir et laisser tomber ce pourquoi elle ne vient plus en cours.

 

Cathy vient de se faire plaquer par Victor, Chinois d’environ une vingtaine d’années (donc un peu plus vieux qu’elle). Cathy veut en savoir un peu plus sur le fait qu’il la largue si bien qu’elle entreprend sa petite « enquête ». Il va s’avérer que certains mystères entourent ce fameux Victor.

 

Des mystères qui enveniment encore plus l’envie pour Cathy d’en découvrir plus qu’il ne faut sur la vie de Victor. Ce qui la pousse aussi à découvrir ce qui se trame autour de Victor est, qu’au lendemain de sa rupture avec lui, Cathy découvre sur son bras au creux de son coude, une sorte de piqûre.

Elle veut savoir si lors de cette dernière soirée avec Victor, celui-ci lui aurait fait quelque chose. Cathy se monte la tête et pense à plein de choses, l’aurait-il droguée ? Tout compte fait, avant de sortir avec Victor, Cathy ne le connaissait pas vraiment et elle ne le connaît toujours pas plus que ça...

 

Elle dit elle-même que c’est complètement dingue et qu'elle ferait mieux de filer, surtout qu’elle a promis à Emma de ne plus s’immiscer dans la vie de Victor et les mystères qui l’entourent.

 

Ce qui était au début pour Cathy, un petit délire, de fouiner dans la vie de Victor, va prendre une plus grande ampleur car elle va aller de découverte en découverte. Sa vie va en être encore plus troublée.

 

Ce carnet destiné à Emma, je vais donc le lire du début à la fin pour comprendre ce qu’a entrepris Cathy, et puis j’ai plein d’indices sous la main pour m’aider. Une adresse mail aussi… peut-être pour entrer en contact avec Cathy ?

 

 

 

J’ai voulu faire ma curieuse car ce carnet ne m’était pas destiné

puisqu’il était destiné à Emma, la meilleure amie de Cathy…

 

 

Quel originalité cette série. Ici le 1er opus.

 

Un concept étonnant, atypique et qui pour le coup, prend de l’ampleur et nous fait entrer facilement dans cette histoire et ce concept.

 

Concept pourquoi ? Parce que ce n’est pas seulement un livre que l’on a entre les mains, ce carnet nous apporte des renseignements donnés par Cathy, écrit comme un journal intime/journal de bord ou plutôt devrais-je dire tapé comme.. puisqu'en fait Cathy le tapait sur son ordinateur, et à l’intérieur de la jaquette désormais souple (il s’agit ici d’une réédition de ce mois d’octobre 2013, car auparavant la jaquette était dure) se trouve des indices sous forme de papiers divers ayant un lien avec le récit. Il y a également une adresse mail qui n’est absolument pas fictive.

Et puis l’intérieur du carnet de Cathy regorge de croquis dessinés par elle-même (l'illustratrice porte le même prénom qu'elle, il s'agit de Cathy Brigg) ainsi que des nota bene que Cathy a rajouté à la main.

 

Du coup, on entre dans une sorte de lecture interactive, c’est très plaisant et ça nous emporte encore plus rapidement dans l’histoire. Et tout est bien cohérent entre les indices papiers, le carnet, l’interactivité mail et l’histoire elle-même.

 

L’histoire est pleine de rebondissements, on ne s’attend pas à cela donc c’est original et surtout bien mené. Le journal est tapé par Cathy au fur et à mesure de ses avancées donc on a la sensation d’être au présent des aventures de Cathy, comme si l’action venait juste de se dérouler. En dehors d’une « enquête », l’histoire aborde des thèmes comme l’alcoolisme, le deuil, la solitude, la violence, etc.

Un carnet rempli d’action, l’intrigue est haletante et je dois bien avouer qu’il a été difficile d’en sortir sans en avoir terminé le récit ;-)

 

Côté livre-objet, vous connaissez mon amour pour « le livre-objet » car un livre n’est pas seulement un récit écrit, c’est un tout, et celui-ci entre dans ce concept original global de la série :

 

Une jaquette souple, noire, des plus sobres, qui renferment bien des trésors puisqu’elle contient tous les indices. Des indices d’un bel effet puisque très ressemblants à des indices que l'on pourrait trouver en vrai. En dessous de cette jaquette, une couverture souple également, avec de magnifiques croquis, superbes couleurs aussi.

Et puis, au fil des pages, ça regorge de croquis signé de la main de Cathy qui a donc pour passon le dessin (tout comme son père, décédé, était artiste peintre). Magnifiques dessins qui s’incrustent à l’écriture, débordant parfois dessus/dessous. Des croquis qui apportent un plus pour mieux s’immerger dans le récit.

 

Il est fourni également une adresse internet, celle de la série. Pour y entrer il faut avoir commencé à lire le livre car une question est posée à l’accueil du site et pour pouvoir poursuivre il faut y répondre. La réponse on la trouve grâce à une situation qui se passe dans le récit…

 

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce 1er opus

et son concept original en plus d’une histoire haletante et bien menée.

Me reste à découvrir la suite.

 

 

 

 

 

 

 

  cathy'sbook Collage

 

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

 

 

cathy's book1 Collage

 

@ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

 

Editions Bayard Jeunesse

  bayard jeunesse

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

Repost 0
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 14:59

 

 

le signal 

 

 Auteur : Ron CARLSON

 Traducteur : Sophie ASLANIDES

 

 Editeur : Editions Gallmeister

 Collection : Nature Writing

 Roman - Littérature américaine - Nature writing - Couple

 Pages : 222

 Parution : Janvier 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WYOMING

 

Mack sort tout juste de prison. Il s’est laissé entraîner dans des magouilles et actions mal intentionnées afin de subvenir aux dettes qui s’accumulent pour faire perdurer le ranch qu’il a repris à la mort de son père. Des magouilles pour le compte de malfrats du coin qui connaissent les faiblesses de Mack. Trafic de drogue, alcool, tout ceci va le pousser en prison pour y purger une peine.

 

Un ranch qu’il a toujours aimé depuis sa plus tendre enfance, et encore plus lorsque son père accueillait des groupes d’enfants et des familles pour les vacances. Lui, Mack était chargé des chevaux et surtout des ballades en groupe avec des ados.

C’est là qu’il a rencontré Vonnie, lorsqu’ils étaient ados. Vonnie qui est devenue sa femme.

 

Mais depuis que Mack s’est investi dans des coups frauduleux auprès de magnas de la drogue ou autres magouilles et écarts, Vonnie n’a plus supporté de vivre à ses côtés.

 

Mack s’est, lui, retrouvé en prison et Vonnie a, petit à petit, refait sa vie aux côtés d’un réputé avocat.

 

Mack et Vonnie, depuis qu’ils se connaissent ados, ont toujours été des amoureux des montagnes du Wyoming. Ils ont fait de nombreuses ballades à cheval, des randonnées, du camping… Mais il y a surtout une chose qu’ils ne manquaient pas, c’est leur sortie de pêche que chaque année ils programmaient dans ces montagnes du Wyoming sur plusieurs jours. Crapahuter jusqu’en haut des montagnes, se poser près des lacs, planter la tente et pêcher.

 

Alors à sa sortie de prison, Mack a souhaité faire une dernière fois cette excursion avec Vonnie même si celle-ci a refait sa vie. Partir une dernière fois camper dans les montagnes pour en quelques sortes mettre fin ainsi à leur mariage, une sorte d’adieu.

 

Au jour dit du départ de la randonnée, une fois garé le pick-up au point de départ, Mack ne sait toujours pas si Vonnie viendra. Mais il est soulagé lorsqu’il la voit arriver.

 

Commence alors une expédition tel un pèlerinage, via des paysages magnifiques, grandioses dirons-nous. Les montagnes du Wyoming font parties intégrantes de cette expédition et c’est au cœur de ces montagnes que l’un et l’autre vont alors retrouver une certaine complicité, mais surtout se dévoiler. Oui, Mack va se dévoiler à Vonnie sur toutes les erreurs qu’il a pu commettre et aussi sur ses faiblesses qui pour le coup lui ont souvent fait faire de mauvais choix. Oui, Mack a magouillé dans des malversations mais certainement par sa faiblesse et l’envie de maintenir le ranch qu’il aime tant. Il veut tirer un trait sur les erreurs du passé et espère que Vonnie saura lui pardonner même s'il sait que désormais sa vie est ailleurs. Tous les deux reviennent sur les escapades passées à travers ces montagnes qu’ils ont si souvent traversées.

 

Mais pour Mack, cette expédition a un autre sort aussi. Au cours de celle-ci, il doit accomplir une dernière mission qu’on lui a demandée. Il sait que cette mission est pour un intermédiaire des plus douteux mais il pense surtout au ranche, encore une fois, pour tenter de le sauver de la faillite. Et la faiblesse de Mack pour l’amour de son ranch l’a encore une fois pris au cou.

Cette dernière mission, c’est une balise qu’il doit retrouver au cœur de ces immenses étendues sauvages que Mack connaît par cœur. Une balise tombée d’un avion de contrebande et qui fournit juste un faible signal GPS.

 

Mais cette expédition va prendre une autre tournure, elle durera 6 jours. Ces plaines qu’ils connaissent et qu’ils aiment tant, ces paysages sauvages, libres, ces animaux non apprivoisés, les montagnes verdoyantes, les vallons rocailleux, vont les prendre de surprise. Oui, ces plaines si sauvages vont d’un seul coup ne plus être si sauvages que ça et Mack et Vonnie vont y faire de malencontreuses rencontres.

 

L’escapade va s’en révéler périlleuse…

 

  

Magnifique !!!!

 

Un roman que l’on ne peut pas lâcher et que, du coup, on lit d’une traite.


Un roman sur un destin brisé, celui de deux personnes qui s’aiment depuis l'adolescence et qui ont la passion pour les grandes plaines sauvages et les paysages rocailleux des grandioses montagnes de la chaîne Wind River, Wyoming.

 

Destin brisé par les aléas de la vie, par la faiblesse de cet homme qui ne pouvait voir son ranch englouti par la faillite financière. Un homme qui a tout fait pour son premier amour, le ranch de son père. Sa faiblesse l’a emporté et il a travaillé pour le compte d’hommes frauduleux qui eux connaissaient les faiblesses de Mack. Mack s’est donc laissé emporté par du trafic de drogue, par l’alcool… jusqu’au moment où sa femme Vonnie s’en est allée. Son seul but était de sauver ce ranch familial mais cet homme ne s'est pas rendu compte qu'il perdait, en contre partie, sa femme, son couple.  

 

 

Un couple séparé mais pourtant chaque année, depuis 10 ans, Mack et Vonnie programmaient cette escapade dans les montagnes du Wyoming. On sent bien qu’entre cet homme et cette femme l’amour a été intense. Comme un dernier adieu, Mack a tenu à faire cette dernière randonnée après sa sortie de prison et ainsi mettre vraiment fin à leur couple et demander pardon. 

 

A travers ces descriptions magnifiques, on ressent beaucoup d’émotions émanant de l’un et l’autre du couple. On partage leur intimité, les moments où ils se dévoilent sur leurs erreurs notamment, et sur le pardon que cherche Mack auprès de Vonnie. On sent la faiblesse de cet homme, et le fait qu'il s'est rendu compte trop tard de la situation.  

 

L’écriture est puissante et les moments de partage intenses.

 

Hélas, tout ne va pas être reposant à travers ces montagnes, car Mack a aussi entrepris une dernière mission douteuse, 10 000 dollars pour retrouver une balise. Encore une fois pour de l’argent afin de sauver son ranch. Et ces montagnes vont s’avérer êtres plus fréquentées que ce que Mack pensait…   

 

Comme je le disais l’écriture est superbe, puissante, on passe d’un moment reposant à travers ces magnifiques descriptions de cette nature sauvage, au côté brisé du couple et cette déchirure qui bouleverse d’un certain côté.

Et puis d’un coup, cette écriture qui nous souligne la douceur des paysages devient d’un coup robuste, haletante, et le côté paisible de l’escapade de cet homme et cette femme va tout d’un coup être bouleversé par des coups de feu et l’auteur change son écriture. De douceur des paysages on bascule dans des moments forts, plus violents de par l’histoire.

L’histoire en devient haletante, bouleversante, le rythme s’accélère.

 

 

C’est aussi vous l’aurez compris, un éloge sur cette nature.

Nous sommes évidemment dans un roman « Nature Writing ».

On a l’impression d’y être, parmi ces lacs, ces herbes sauvages, cette rocaille, etc.

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

Repost 0
Published by Lilibook - dans Romans
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 11:52

 

 

Quelques petits achats pour faire augmenter ma pile à lire.

 

Trois romans qui me tentaient depuis longtemps, les voici miens.

Maintenant, ils devront attendre leur tour de lecture parmi les autres.

 

 

Qu'ai-je donc à vous montrer ?

 

PA150214

  @ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

Le premier, acheté chez France Loisirs dans la collection Piment :

 

Demain j'arrête !  - de Gilles Legardinier

 

 

 

 

Ensuite, en librairie :

 

 

Amazonia - de James Rollins

(éditions Pocket)

et

 

Les étranges talents de Flavia de Luce - d'Alan Bradley

 (éditions 10/18)

 

 

Pictures2

 @ Photo non libre de droit - Lilibook 1er Chapitre

 

 

 

 

A noter, j'ai un coup de coeur pour ces trois couvertures,

je trouve que chacune à son charme.

 

 

Hâte qu'ils me fassent découvrir ce qu'ils contiennent...

 

 

Bonne journée à tous.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

Repost 0
Published by Lilibook - dans Bla Bla Bla
commenter cet article
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 18:14

  dors bien cette nuit karen rose

 

Auteur : Karen ROSE

Traducteur : Philippe MORTIMER

 

Editeur : Harlequin

Collection : Mosaïc

Thriller - Tueur en série - Vengeance -

Pages : 576

Parution : 1er Octobre 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chicago

 

 

 

 

Kristen Mayhew est substitut du procureur de Chicago. Trentenaire sans vie personnelle, elle s’offre entièrement à son travail. Elle est actuellement sur un dossier épineux d’ailleurs.

Le travail de Kristen lui prend donc 100 % de son temps et les seuls moments de liberté qu’elle s’octroie, elle les passe chez Owen Madden et son ami Vincent qui ont un petit salon/restaurant/plats à emporter. C’est souvent ici qu’elle vient se réfugier depuis pas mal de temps maintenant, si bien qu’elle a lié une certaine sympathie avec les deux propriétaires Owen et Vincent, proches de la retraite maintenant.

 

Kristen est souvent prise pour cible par une journaliste télé, Zoe Richardson. A croire qu’elle a une dent contre Kristen. En fait, Zoe Richardson ne doute de rien pour faire propulser sa carrière et use de toutes sortes de machination sans se demander pour autant si cela ne va pas faire du mal, du tort.

 

Elle aura de quoi mettre de l’huile sur le feu, Zoe Richardson, avec ce qu’il va arriver à Kristen.

 

Un soir, en partant tard de son travail (comme bien souvent d'ailleurs), Kristen va faire la connaissance d’un inspecteur après avoir pris peur de se trouver seule avec celui-ci dans les parkings souterrains. Un peu rassurée par l’honnêteté de l’homme, elle le sera d’autant plus lorsqu’il proposera de l’accompagner jusqu’à son véhicule. Ouvrant le coffre de sa voiture, Kristen va faire une découverte macabre. L’homme qui l’accompagne est tout autant surpris, et appelle à l’instant même ses coéquipiers. Il est inspecteur de police, et s’appelle Abe Reagan.

 

Dans ce coffre, trois caisses à bouteilles côte à côte et chacune contenait des vêtements surmontés d’une enveloppe kraft avec en son centre une photo Polaroïd. Photo de corps mutilés. Trois lettres également. Toutes trois destinées à Kristen décrivant le pourquoi de la mort de ces personnes, et signées « Votre humble serviteur ».

 

Abe Reagan, sa coéquipière Mia, et l’équipe de police qui les accompagne prend en charge cette affaire. Ils connaissent bien Kristen pour avoir souvent à faire à elle en tant que substitut.

Chacun est présent pour découvrir ce qu’il y a dans les boîtes, et découvrir l’indication qui s’y trouve où sont enterrés les corps. Le tueur explique bien la raison pour laquelle il a tué ces personnes et fournit toutes les données pour que la police retrouve les corps enterrés. Il n'a pas peur d'être capturé, il se doute que son heure arrivera mais la seule chose qui compte pour lui c'est d'éliminer le plus possible de coupables relâchés à la suite de leur procès.

 

Quelqu’un a donc décidé de faire sa propre loi en tuant des criminels que Kristen n’a pas pu déclarer coupable. Et il offre ainsi à Kristen, comme une offrande, la preuve que les victimes ont bien été vengées de leur violeur, séquestreur, tueur, etc (selon pourquoi l’accusé était coupable).   

 

Les meurtres vont continuer. Et après chaque meurtre, le tueur va déposer à Kristen une boîte, une enveloppe qui mènera la police jusqu’à la tombe du coupable fraîchement assassiné en vengeant ainsi la victime. Le problème c’est que ce tueur connaît très bien les habitudes de Kristen car il lui révèle des choses sur ce qu’elle fait dans sa maison que seule, elle, connaît.

Elle doit être vigilante car elle sait qu’elle est épiée. Le tueur est tout proche et la surveille et la grande question que se pose Kristen est de savoir si elle aussi est dans sa ligne de mire ?

 

Le tueur lui, continue ses assassinats de vengeance. Il a de quoi faire pour venger les victimes qui n’ont pu l’être au cours des procès. Pourquoi veut-il venger autant de victimes ? Et pourquoi ne choisit-il que des cas traités par Kristen ?

 

Kristen va être prise dans un tourbillon entre tout ces meurtres qui ne cesseront de se rapprocher dans le temps, mais aussi entre l’huile sur le feu que met Zoe Richardson cette journaliste peu scrupuleuse. D’ailleurs, elle fait paraître des choses dans son journal que seule l’équipe de police peut connaître. Si bien qu’en révélant certaines choses, les familles des corps qui sont retrouvés massacrés s’en prennent aussi à Kristen. Sa vie est en danger.

 

Bien que Kristen soit indifférente à ce qui est infligé aux criminels qui viennent d’être assassinés, elle ne tolère pas non plus qu’une personne prenne la loi entre ses mains.

 

Malgré son fort caractère, tout ceci est bien trop pesant pour Kristen et la fatigue se fait ressentir au fur et à mesure. Elle va accepter l’aide de l’inspecteur Abe Reagan, un homme au charme fort qui la bouleverse mais qui, pourtant, lui est  interdit ; son passé prenant le dessus sur ses émotions.

 

 

 

Je dois bien l’avouer, à chaque fois que je me lance dans une lecture de Karen Rose,

je suis rarement déçue et bien souvent conquise.

 

Pourquoi ? parce que beaucoup de suspense, beaucoup de rebondissements, des sentiments (amitié ou amour j’entends), et des meurtres mais tout en restant assez propre.

 

Ici, encore une fois un suspense redoutable avec cet humble serviteur qui décide de faire la loi tout seul pour une certaine vengeance que l’on sous-entend car les premières phrases du livre en font cas, mais on pourra apprendre qu’à la fin la raison de cette vengeance.

 

C’est croustillant je dois dire, cette personne qui veut régler des comptes aux coupables déclarés non coupables au cours de leur jugement, pour vice de procédure ou autre raison. Et puis il ne s’attaque pas qu’aux coupables, non il va se venger aussi sur les avocats véreux mais aussi des juges. Sa liste est longue et il veut pouvoir se venger et venger les victimes d'abus sexuelles ou de mort le plus rapidement possible.

 

Et puis, on sent à chaque fois qu’il fait une sorte d’offrande à Kristen, une faveur presque d’avoir tué ceux qu’elle n’a pas pu inculper. Il lui destine des lettres explicatives, parfois les dépose sur le pas de sa porte.

 

Ce roman foisonne de faits, et il serait bien trop long de relater le tout (je vous ai déjà fait un résumé extra long ci-dessus). Beaucoup de choses à l’intérieur de ce roman donc, une femme seule, Kristen, sans famille, qui va se retrouver bientôt entourée par la famille d’Abe, au combien nombreuse. Ça réchauffe le cœur. Diverses émotions dans ce roman en plus du suspense. Et c'est très agréable au coeur d'un thriller.

 

Au niveau des personnages, ils sont tous très intéressants et aucun ne prend un côté second rôle car tous tiennent une place importante à l’histoire. L’équipe de police est bonne, on sent qu’ils prennent les choses en mains. Un seul personnage m’a profondément agacée mais c’est évidemment fait exprès, c’est le personnage de Zoe Richardson, la journaliste. Ohhh, exécrable journaliste ! La fouineuse de service qui n’hésite absolument pas et qui montre bien qu’elle n’aime pas du tout la substitut, Kristen Mayhew.

 

Sans connaître son identité au cours de l'histoire, on a les pensées du vengeur et l'auteur nous fait assister aux scènes de crime (pourtant elle fait ça sans explosion de sang, et c'est très bien). On ressent alors la peur des victimes du vengeur, toutes coupables d'un acte méprisable. Et le vengeur, d'ailleurs, veut voir la peur dans les yeux de ces coupables relâchés, comme elles l'ont fait avant en tuant ou abusant de leurs victimes à elles. Ohhh, c'est croustillant cette peur car en effet on ressent donc bien là la vengeance se mettre en place !!

 

Bon vous l’aurez compris aussi, c’est une évidence je ne vous le cache pas, il y a de l’amour dans ce thriller palpitant. Mais cet amour sera difficile car le passé de chacun viendra y mettre des barrières. L’auteure est douée de ce côté-là car elle ne dévoile pas cela tout de suite. Les douleurs de chacun sont décrites au fur et à mesure. C’est pour cela aussi que je disais, un peu plus haut, qu’il y a beaucoup d’émotions. J’ai aimé aussi cette famille, la famille de l’inspecteur Reagan, qui prend sous son aile Kristen. On sent que cette famille apporte beaucoup de chaleur, ça donne un côté important à l’histoire.

 

Un dénouement bien mené, petit à petit, et il est très surprenant.

 

Encore une fois, j’ai donc beaucoup aimé.

Je deviens une fan de Karen Rose et de ses thrillers

qui sont plutôt axés sur le suspense, les sentiments

(encore une fois divers amitié, amour), que sur le côté gore des meurtres.

Souvent dans ses thrillers, on rencontre des personnages à l’âme blessée

 en quête de trouver du bonheur et un peu de joie.

Un bon mélange qui me séduit à chaque fois.

 

 

 

 

 

 

mosaic

 

 

 

 

 

 

 

Challenge Thrillers & Polars

3/15

 

88055176 p

 

 

   

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

  

Repost 0

  • : 1er Chapitre
  • 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs