Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 19:34

 

zazie dans le métro

 

Illustrateur : Clément OUBRERIE

d'après l'oeuvre de Raymond Quueneau

 

Editeur : Gallimard

Collection : Fétiche

BD Adultes - Aventure -

Pages : 72

Parution : Juin 2008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Zazie, 10 ans, est confiée pour la 1ère fois à son oncle qui vit à Paris. Dès son arrivée à Paris, sa seule et unique envie est de voir et monter dans le métro parisien. Ces beaux monuments qu'on lui montre, les Invalides, le Panthéon, etc, elle n’en a que faire ! Zazie, elle, ne s’intéresse qu'au métro. Ah si, une autre chose à laquelle Zazie s’intéresse. Les « bloudjinnzes ».


Alors lorsqu’elle est accueillie sur le quai de la gare par son oncle Gabriel, et qu'à sa 1
ère demande de voir le métro parisien il lui répond que cela ne sera pas possible car les employés du métro sont en période de grève, Zazie n’est pas du tout contente et est bien déterminée quand même à profiter de ce passage sur Paris pour monter dans le métro.

 

A la grande déception de Zazie, donc, Gabriel la met dans un taxi en direction du café Turandot où son oncle vit dans un appartement au-dessus. Elle fait la connaissance de sa femme et des gens du quartier. Mais dès le lendemain, Zazie fugue avec la détermination de voir le métro parisien. Durant cette fugue, un homme étrange l’approche. Il lui fait découvrir les puces, et tous deux s’intéressent aux «bloudjinnzes » des surplus américains. L’homme qui a abordé Zazie va la ramener jusque chez son oncle.

Et cet homme étrange, Zazie et son oncle Gabriel vont de nouveau le rencontrer au cours des heures suivantes. Mais il ne portera jamais le même nom et se fera même passer pour un policier.

 

Derrière cet homme aux mille facettes se trame quelque chose de louche. Quelle est son intention ?  Zazie et son oncle ne le découvrirons que bien plus tard.

 

En attendant, l’oncle de Zazie se trouve mêlé à un groupe de touristes qui le prennent ni plus ni moins pour un guide touristique…
Mais le temps passe et la journée est quasi terminée, et l’oncle Gabriel doit se rendre à son travail, un cabaret homosexuel où il effectue un numéro. Alors chaque personne rencontrée au cours de cette journée, les touristes, l’homme aux mille facettes et encore bien d’autres personnes se retrouveront dans ce cabaret devant le numéro de l’oncle de Zazie. Et bientôt chaque personnage donnera son avis sur l’homme étrange à l’identité multiple. Son identité sera levée et on en saura plus sur ses intentions.

 

Mais au bout du compte, Zazie prendra-t-elle enfin le métro ?

 

 

 

 

 

J’avoue, j’avoue… que je n’avais jamais lu ce classique.

 

Alors, j’avais repéré cette adaptation BD de l’œuvre de Raymond Queneau. BD adaptée par Clément Oubrerie, que l’on connaît aussi pour la série « Aya de Yopugon » (qu’il faut que je découvre aussi).

 

Les aventures de Zazie sont carrément des épreuves dans cette jungle parisienne. Un Paris plein de vie où Zazie s’en sortira tout de même avec brio grâce à sa gouaille et son côté débrouillard. J'ai trouvé l'histoire loufoque tout comme le langage utilisé, un langage que l’on ne trouve pas forcément dans le dictionnaire.

 

Le rythme de l’histoire est soutenu. Pas de temps mort. Il se passe toujours quelque chose. Et c’est d’ailleurs, comme je le disais, loufoque et extravagant parfois.

 

Le personnage de Zazie sort de l’ordinaire. Jeune fille de 10 ans qui sait déjà ce qu’elle veut et qui est fort déterminée jusqu’à en être peste je trouve ^^ Son franc parler fait sourire. Elle est dégourdie et d’une vivacité extrême.

 

Les illustrations d’Oubrerie se lient bien au texte. C’est rythmé, coloré. Le trait est vif. N’ayant pas lu le roman de Queneau mais ayant tout de même cherché à m’y intéresser, Oubrerie a su en tirer les choses fortes soit le côté loufoque de l’histoire, les tournures de phrases de Queneau, les répliques elles aussi cocasses et y a apporté tout son savoir dans l’adaptation et l’illustration.

 

 

J’ai passé un bon moment lecture même si

ce n’est pas transcendant non plus car

j’ai trouvé l’histoire un peu trop loufoque a mon goût ;-)

 

Mais j’ai trouvé le travail d’Oubrerie très intéressant.

 

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Partager cet article
Repost0

commentaires

Theoma 30/12/2012 18:10


j'aime bien Oubrerie également.

Lilibook 01/01/2013 22:10



Il faut absolument que je le découvre dans sa série Aya



keisha 15/12/2012 08:07


Tiens tiens, je découvre! J'ai lu Queneau, j'aime Oubrerie, alors... Merci!

Neph 10/12/2012 18:12


En voilà une jolie référence ! J'aime beaucoup le roman, un vrai classique ! Ce sera une occasion de le redécouvrir !

valérie 07/12/2012 15:42


J'avoue que je n'ai jamais lu le roman non plus.

patacaisse 06/12/2012 19:00


J'ai adoré ce roman ! Magnifique souvenir.

  • : 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs