Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 21:00

lemysteredugrenierDe Ellery Queen

Format : Poche
Editeur : Editions du Masque
Collection : Le Masque
Pages : 284
Parution : mai 2002

Karen Leith, romancière célèbre, devait épouser le grand médecin John Mac Clure. Mais voilà que la fille adoptive de John, Eva, la retrouve égorgée, dans une pièce aux issues hermétiquement closes. Malgré l’opiniâtreté du détective Terry Ring, qui prend fait et cause pour Eva, Ellery Queen ne tarde pas à établir un solide dossier contre la jeune femme… Tandis que l’on retrouve l’arme du crime dans la corbeille à papier, une question taraude l’inspecteur Queen : pourquoi le geai japonais, auquel Karen tenait tant, a-t-il été changé de cage ?

 

Nous ne somme pas mis tout de suite dans l’ambiance polar, nous prenons un premier contact avec les différents personnages et la vie de chacun.

Puis vient le jour où, Eva Mac Clure découvre sa future belle-mère Karen Leith (la future épouse de son père médecin), effondrée sur le sol ensanglanté de la chambre de celle-ci. Elle veut lui porter secours, ne pensant pas qu’elle soit morte. En s’approchant, Eva découvre que sa future belle-mère à un objet planté dans sa gorge.

Mais pour Eva, cette découverte va compliquer sa vie.
Car en effet, Eva voulait voir sa future belle-mère pour lui annoncer elle-même son prochain mariage, et celle-ci étant occupée dans sa chambre, elle patienta dans le boudoir de cette chambre, comme l’y avait convié la femme de chambre de Karen Leith lorsqu’elle sorti de la chambre de Karen, signalant qu’elle ne voulait pas être dérangée pour le moment.

Comprenons donc, que la chambre était donc une chambre close, et que le seul passage possible pour qui l’a tué était le boudoir où se trouvait Eva.
Eva est donc considérée comme coupable, elle seule pouvait tuer Karen, étant donné que la seule issue était le boudoir et que personne n’y est passé. De même, les empruntes de Karen vont être retrouvées sur l’arme du crime… Tout accable la jeune fille.
Un étrange jeune homme, le détective Terry Ring, se trouve sur les lieux peu de temps après l'entrée d'Eva dans la chambre de Karen. Elle ne le connaît pas, ne sait pas qui l'a fait entré dans la maison, ni pourquoi il est là. Et cet étrange détective va mettre des possibles pièces à conviction au feu et bouger certaines choses de la scène de crime... Etrange..... Connaissait-il Karen Leith d'ailleurs ?

Mais pour Ellery Queen, écrivain de polar (dans l’histoire même, et oui  ^^), trop de choses accablent Eva. Tout se retourne contre elle, et ça le laisse perplexe. Alors il va faire tout son possible pour comprendre ce qui s’est réellement passé dans cette pièce close, surtout que face à lui, il a un adversaire qui veut inculper Eva, il s’agit de  l’inspecteur Queen, le père d’Ellery, inspecteur de la police New-Yorkaise.

Je vous laisse désormais au main de cette enquête, au cœur de cette chambre close…

 

Je voulais absolument découvrir l’écriture d’Ellery Queen, enfin des deux cousins Frédéric Dannay et Manfred B. Lee qui écrivent sous le pseudonyme d’Ellery Queen. Et je n’ai pas été déçue. Bien sûr ça peut vous sembler très banal comme histoire, un cadavre retrouvé dans une pièce close, un classique à énigmes dans le polar. Vient tout de suite le nom d’Agatha Christie… D’ailleurs Ellery Queen, américain, est placé au même rang qu’Agatha Christie, Angleterre, en ce qui concerne la littérature policière d’énigme.

Mais j’ai pris un réel plaisir à lire ce polar, où Ellery Queen narre à la troisième personne ses prouesses de fin limier.  Les personnages sont très attachants. La relation entre Ellery Queen (le personnage de l’histoire) et son père, l’inspecteur Queen, n’est pas toujours au beau fixe. Le fils, redoutable déducteur, cache à son père quelques trouvailles, mais l’inspecteur Queen à plus d’un tour dans sa poche pour se laisser avoir par son fils. Il s’implique directement dans les enquêtes, face à son père, et est très minutieux dans sa quête d’indices.
Ellery Queen (je parle là des deux cousins, auteurs des polars introduisant le personnage du même nom, difficile de s’y retrouver) nous met toutes les clés en mains au fil des pages, pour tenter de découvrir le dénouement. Un bon moment lecture, donc, lecture facile et rapide. Je réitérerais d’autres lectures d’Ellery Queen, j’aime bien ce type de polar purement et simplement à énigmes.


Des avis retrouvés sur la blogo : Chaplum

Lecture faite dans le cadre de mon challenge abc 2010

Lettre Q

47668423 p

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marion 10/11/2010 17:46



Un petit message pour les fans de polar qui n'ont pas encore eu le plaisir de découvrir Millenium. Je fais gagner le tome 1 en poche jusqu' à dimanche.



Alex-Mot-à-Mots 21/08/2010 12:41



Une vieille couverture de la collection Masque.



maggie 12/08/2010 08:35



Les romans policiers d'énigme sont mes préférés : je note queen dans ma LAL que je ne connaissais pas...



pom' 03/08/2010 17:19



il fut une époque où j'ai presque tout lu de ces auteurs, j'adore, c'est pour moi un des meilleurs policiers que j'ai lu, ma préférence va à "il était une vieille femme"



Zazimuth 03/08/2010 12:57



ça me plairait je pense mais je n'ai jamais lu de policier de cet auteur... En revanche j'ai ressorti le Cluedo pour jouer avec ma filleule !!!



  • : 1er Chapitre
  • 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs