Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 20:10
jusquacequelamortnsunisseDe Karine Giebel

Format : Broché
Editeur : Fleuve Noir
Pages  :  489
Parution : Novembre 2009


L’Ancolie est une fleur aussi belle que toxique. Belle, à l’image de certains souvenirs. Toxique, à l’image de certains regrets.
L’Ancolie, c’est aussi le nom d’un chalet perdu en pleine montagne. C’est là que vit Vincent, un homme seul et meurtri. Rejetant son passé et redoutant son avenir, il préfère vivre dans le présent. Une existence éprise de liberté qu’il consacre entièrement à sa passion pour la montagne et à son métier de guide.
Jusqu’au jour où la mort frappe tout près de lui, l’obligeant à sortir de sa tanière. Aux yeux de tous, un tragique accident, une chute mortelle. Seul Vincent est persuadé qu’il s’agit d’un meurtre, que ce n’est pas la montagne qui a tué, et que les vrais coupables doivent payer.
Alors, aidé par Servane, une jeune recrue de la gendarmerie avec laquelle il a noué une étrange relation, il se lance dans une quête de vérité.
Une quête qui va le conduire sur d’effroyables sentiers, le confronter à ses propres démons. Une quête qui va déterrer un à un des secrets profondément enfouis au cœur de cette paisible vallée, et qui auraient dû le rester à jamais. Car si le mensonge blesse, la vérité peut être fatale…

Une découverte littéraire pour moi. Je ne connaissais pas encore cette auteure, et j’ai trouvé un livre qui m’a tenu en haleine du début à la fin sans vouloir le lâcher et me trouvant au milieu d’un cadre splendide que l’on perçoit grâce aux nombreux détails que Karine Giebel glisse dans l'histoire.

Nous sommes dans les Alpes, Vincent est guide de montagne, organise des randonnées l’été et part parfois l’hiver pour des trecks à l’étranger. C’est un homme meurtri depuis le jour où il est revenu d’un treck et qu’il a découvert que sa femme l’avait quitté sans lui laisser une explication hormis une phrase inscrite à l’ordinateur, sur l’écran « je te quitte ». Il ne sait pas où, il ne sait pas pourquoi, sa belle-famille n’a même plus de nouvelles non plus. Les gens du village l’ont vu partir dans une voiture immatriculée 75.
Depuis, Vincent ne pense pas à l’avenir, vit au présent, et accumule les aventures d’un soir pour ne pas s’attacher déjà et puis pour lui c’est aussi une façon de se venger des femmes. Bien entendu, ces aventures d’un soir sont très mal vues par les gens du village, et Vincent est perçu comme n’étant pas un homme bien, il fait du mal autour de lui, voilà ce que disent les gens du village.
Sa dernière conquête, une jeune fille venue travailler dans la station pour la période de l’été à l’office du tourisme. Elle est jeune, elle tombe amoureuse de Vincent, sauf qu’il lui fait comprendre qu’il n’y aura pas de suite. Elle se suicidera. C'était une jeune fille mal dans sa peau qui avait précédemment tentée de se suicider, et là ça a été "la goutte qui fait déborder le vase".  Du coup, la popularité de Vincent auprès des gens du village va dégringoler en chute libre. Il n’y a qu’une femme avec qui il va bien s'entendre. Il va lier connaisance avec Servane, jeune recrue de la gendarmerie, qui lorsqu’elle est tombée en panne de voiture a trouvé secours auprès de Vincent. Entre eux va éclore une drôle d’amitié, il ne la trouve pas à son goût au début, c’est juste une amitié qui ne pourra jamais se transformer en amour mais………. je ne peux pas vous en dévoiler d’avantage mais vous comprendrez mieux lors de la lecture.
Quelques jours passent et puis, le meilleur ami de Vincent, Pierre, un des gardes du parc du Mercantour est retrouvé mort en montagne. Premières conclusions, une chute mortelle, la montagne a tué. Mais pour Vincent, Pierre connaissait très bien ce chemin, et il est impossible qu’il se soit laissé prendre par la montagne. Et puis Pierre voulait parler à Vincent de quelque chose….. Vincent se pose des questions. Pierre était sur une affaire de braconnage de chamois mais…..  Et puis très vite, Vincent va recevoir des lettres anonymes le mettant sur une piste d’un ou de probable(s) assassin(s). Mais ces lettres arrivent au compte goutte et il n’y a que Servane qui sera là pour l’aider dans cette quête, car la police reste sur ses positions de chute mortelle et tant qu’il n’y aura pas de nouvelles preuves il n’y aura pas d’ouverture d’enquête de la part du capitaine de gendarmerie.

La suite, je ne vais bien évidemment pas vous la réveler mais au programme, corruption et chantage et rebondissements incroyables.

 

C’est un roman à suspense très agréable, qui vous tient en haleine, au fil des pages on a vraiment envie de connaître la suite sans vouloir lâcher le livre. Le décor est superbement décrit. Moi qui ai fait quelques randonnées en montagne, je dois dire que le cadre m’a beaucoup plu et ça change des romans à suspense que j’ai déjà pu lire. Et puis les personnages sont attachants. Vincent, qui nourrit sa peine auprès de conquêtes d’un soir et qui se lie d’amitié à Servane (et pourtant ça partait mal). Et puis Servane, jeune femme qui n’est pas de la région, qui arrive dans une nouvelle caserne, mutée dans cette gendarmerie. Elle ne connaît personne, elle va se lier d’amitié à Vincent et sera la seule à le comprendre et à l’aider dans cette recherche de probables assassins. Elle ne veut pas admettre qu’au fond d’elle-même elle apprécie Vincent, lui qui arrive bien à la comprendre.
Et puis l’histoire en elle-même est bien ficelée, de nombreux rebondissements qui mettent du piment dans l’histoire. Une écriture simple mais bien détaillée tant au niveau du décor qu’au niveau de l’histoire. Et une fin bien amenée, qui je pense vous livrera un pincement au cœur. Je trouve que ce roman à suspense est un peu ciblée pour les femmes, où  hormis un meurtre, on peut retrouver, l’amitié, l’amour, mais c’est sans gâcher le plaisir de cette lecture. Au contraire, ça change. Je vous conseille cette lecture, que j’ai vraiment apprécié. Une jolie découverte pour moi qui ne connaissait pas l’auteure et qui me donne envie de lire d'autres titres de Karine Giebel.

Je remercie Fleuve Noir qui m'a fait parvenir ce livre.

Avis de Chris89

Partager cet article

Repost 0
Published by Lilibook - dans Suspense
commenter cet article

commentaires

Lounima 07/02/2010 20:34


Je le note alors... ;-)


alinea 01/02/2010 09:48


le sujet m'interesse je note.


pimprenelle 31/01/2010 11:10


Ton article me donne vraiment envie de découvrir ce livre!


Fleur de cerise 30/01/2010 12:56


Je ne connais pas du tout cette auteure, mais un roman à suspens dans un joli décor, ça me tente bien ^^ .


Alex-Mot-a-Mots 30/01/2010 11:14


Peut-être un peu trop de paysages pour moi, même si le suspens m'intéresse.


  • : 1er Chapitre
  • 1er Chapitre
  • : J'ouvre ce blog pour partager avec vous mes coups de coeur littéraires et musicaux. Le week-end se passera en musique et la semaine en compagnie des livres.
  • Contact

Sur ma table de chevet

   

 

 

les nuits de ceylan

 

Les nuits de Ceylan

 

- Rosemary Rogers - 

 

Mosaïc

608 pages

Dernières chroniques

 

 

agnes lugand

 

 

 jill shavis

 

 

 

 

 

 

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Lilibook sur Hellocoton
Mes livres sur Babelio.com

 


livraddict logo middle

 

images 

 

 

 

Je participe à ces challenges :

 

read-me-i-m-fashion

 

 

 

challange-agatha-christie

 

 

    logoalbums2
 
 
80353618 o
 
 
  logo saison3
 

 

  Logo-challenge-bookineurs-en-couleurs